Barrière pour chien : quelles zones protéger ?

La barrière pour chien est utilisée dans deux situations : protéger le chien contre un danger, protéger quelque chose du chien. Voici les zones que nous vous conseillons de délimiter pour que votre chien vive en parfaite sécurité au sein de votre maison.

Qu’est-ce qu’une barrière pour chien ?

Avant de réfléchir aux zones à protéger, rappelons qu’une barrière pour chien est similaire à une barrière classique qu’on utilise pour les enfants. Elle se fixe sur un mur ou alors, elle est suffisamment lourde pour tenir au sol. Généralement, elle contient des barreaux, mais ce n’est pas une condition sine qua non.

Promo
NOTRE BARRIÈRE ‘COUP DE CŒUR’
660 Commentaires
NOTRE BARRIÈRE ‘COUP DE CŒUR’
Points positifs : barrière extensible, formes variées, solide, facile à monter et à démonter...

Que protéger à l’intérieur de votre maison ?

Les barrières pour les chiens sont généralement mises à l’intérieur des maisons pour empêcher l’accès à différents éléments.

  • Les escaliers dangereux : les marches non pleines avec un petit chien maladroit peuvent être de réels dangers.
  • Les pièces interdites au chien (ex : vous travaillez dans le bureau et ne souhaitez que votre chien vienne vous déranger) : dans ce cas, un simple panneau de barrière suffit.
  • Les mobiliers sur lequel il n’a pas le droit de monter (ex : mettre des barrières autour du canapé quand vous le laissez seul dans la maison)
  • L’accès au four quand il est en marche
  • La cheminée : même sans aller jusqu’aux braises, la simple inhalation de la fumée peut avoir de graves conséquences sur votre toutou.
  • Les branchements électriques (ex : tous les fils de la TV, de la box, des consoles…)
  • L’accès au garage
  • Une fenêtre basse ou le balcon : la défenestration n’est pas impossible, même si les chiens hésitent souvent avant de tenter le grand saut…
  • La poubelle (s’il adore essayer de la dévorer) et autres matériels qu’il abîme
  • Un meuble précis (ex : l’armoire à médicaments)

Que protéger à l’extérieur de votre maison ?

Il est également possible d’en mettre à l’extérieur. Dans ce cas, il ne faut pas choisir une petite barrière de 100 cm au sol, mais prendre les éléments qui s’emboîtent pour former une véritable protection digne d’un parc. Ainsi, ils peuvent empêcher l’accès à des endroits comme :

  • Le potager
  • La cuve de récupération d’eau
  • Les bouches d’égout
  • Une ruche
  • Un poulailler
  • La piscine : les chiens adorent sauter dans l’eau, mais revenir sur le bord peut s’avérer plus compliqué que prévu, surtout s’il panique.

Attention quand vous allez ailleurs !

Il peut être opportun d’emmener une barrière de sécurité pour votre toutou quand vous quittez votre logement pour quelques jours. Une fois sur place, vous aurez ainsi la possibilité de protéger le chien contre les principaux dangers. La cheminée dans un chalet ou une piscine dans une villa d’été présente de grands risques lors de votre séjour.

De manière globale, faites le tour du nouveau logement afin d’analyser les matériels nécessitant une sécurisation et surveillez bien votre chien. S’il voit une bêtise (potentiellement dangereuse) possible, il y a de fortes chances pour qu’il tente rapidement son coup.

Les meilleures barrières pour animaux sur le marché

Barrière pour chien : quelles zones protéger ?
5 (100%) 1 vote