Chien dans la neige : quels sont les risques ? Comment le protéger ?

Lhiver est là et la neige abondante. Vous souhaitez promener votre chien pour qu’il profite de cet environnement. Ce n’est pas une mauvaise idée si vous prenez quelques précautions.

Vous devez donc vous préparer vous et votre chien sur les dangers qui le guettent. Alors, quels sont les risques que court un chien dans la neige et comment s’y prendre pour les éviter ?

chien enfoncé dans la neige

Les risques du froid et la neige pour le chien

L’hypothermie

Les températures très basses et les vents froids peuvent rapidement réduire la température corporelle de votre chien. Cela peut provoquer des gelures et/ou une hypothermie. Chaque chien est différent, mais certains sont plus exposés au froid, en particulier les chiens de petite taille. Ceux minces, très jeunes ou âgés, ou ceux à poils courts le sont aussi.

Si vous faites une longue balade dans la neige, votre chien va avoir de plus en plus froid. Si vous le voyez trembler, c’est un signe que vous devez stopper la présence dans sa neige.

Faites attention aux boules de neige coincées dans ses poils. Car, même une fois sorti de la neige, ces dernières continuent à refroidir son corps.

Avec mes chiennes, mon premier réflexe après une exposition de plusieurs minutes dans la neige est de les rincer à l’eau tiède en rentrant à la maison. Cela élimine ainsi tous les petits blocs de glace coincés dans leurs poils.

Les engelures aux coussinets

Par temps très froid, si vous vous promenez avec votre chien, il est important de garder un œil sur ses pattes. La glace et la neige peuvent se coller à la fourrure entre leurs coussinets et former des boules. Non seulement cela peut être inconfortable pour votre chien, mais cela augmente également le risque d’engelures. Si votre chien arrête de marcher ou gémit, c’est peut-être un signe que ses pattes sont trop froides.

En effet, quand il fait très froid, le corps du chien limite la circulation sanguine vers ses extrémités (pattes, queue, oreilles). Il l’utilise pour maintenir ses organes vitaux en sécurité et au chaud. Les organes sont ainsi protégés, mais les extrémités risquent d’être endommagées par le froid.

Par temps très froid, glacial ou neigeux, essayez de réduire au minimum le temps qu’il passe à l’extérieur. Envisagez d’utiliser un manteau ou des protège-pattes pour le garder au chaud. Les bottes sont ainsi très efficaces quand la neige n’est pas trop haute. Si vous craignez qu’il y ait des engelures, contactez immédiatement votre vétérinaire.

chien avec de la neige sur la gueule

Le verglas

Lorsqu’il neige, il y a souvent de la pluie. Cela peut rendre les surfaces glissantes pour vous et votre chien, alors faites très attention.

On pense souvent à tort que les chiens sont agiles et maitrisent tout. Pourtant, j’ai déjà vu des chiens tomber lourdement sur des plaques de verglas. Cela peut provoquer des hématomes ou dans le pire des cas, des fractures.

Evitez donc de laisser votre chien courir dans des lieux où la neige laisse place à du verglas.

Bien sûr, montrez-vous précautionneux avec les étangs ou les lacs gelés. En France, ils sont peu nombreux l’hiver à pouvoir assurer une couche de glace indestructible… Si le chien marche sur de la glace qui lâche et tombe dans l’eau gelée, il risque de perdre la vie.

Le sable et le sel de voirie

Les surfaces récemment sablées peuvent également être dangereuses pour les chiens. Les gravillons peuvent se coincer dans les pattes, provoquant des douleurs, des rougeurs ou des fissures. Ceux-ci peuvent contenir du sel ou d’autres produits chimiques susceptibles d’aggraver l’irritation.

S’il est léché en assez grande quantité, le sel contenu dans les gravillons peut être nocif pour votre chien. Veillez donc à essuyer les pattes de votre chien après les promenades dans les zones goudronnées. Vous pouvez également envisager d’utiliser des chaussons de protection pour votre chien.

Le danger de l’antigel pour voiture

L’antigel peut être extrêmement dangereux pour les chiens lorsqu’il y a de la neige. Il peut endommager leurs reins et causer leur mort, même après qu’ils en ont léché une petite quantité. Il a une odeur et un goût sucrés, et cela peut donc être irrésistible pour certains chiens. Les chiens le découvrent le plus souvent après que du liquide se soit échappé d’un radiateur de voiture.

À cet effet, si vous remarquez des liquides près de votre voiture, éloignez votre chien. Nettoyez-les immédiatement. S’il a marché dans un liquide, lavez-lui immédiatement les pattes à l’eau et au savon. Si vous pensez que votre chien a léché, bu ou été en contact avec de l’antigel, contactez votre vétérinaire. Plus vite votre chien sera traité, mieux ce sera.

L’arthrite

Les signes d’arthrite peuvent s’aggraver avec le froid. L’arthrite est une inflammation des articulations. C’est un problème courant chez de nombreux chiens, notamment certains races ou en vieillissant. Il provoque douleur, inconfort et raideur. Chez les chiens atteints d’arthrite, le cartilage d’une articulation (hanche, coude, etc.) se modifie ou s’abîme. Ce qui le rend moins lisse et provoque le frottement des os de l’articulation.

Ce frottement accru peut provoquer la formation des os autour de l’articulation causant ainsi, la maladie articulaire dégénérative. Quelles solutions envisagées face à cette situation ?

Les solutions médicamenteuses pour soulager les maux de la neige

Les anti-inflammatoires

Les anti-inflammatoires réduisent le gonflement et la douleur. Ils sont généralement administrés sous forme de dose quotidienne continue. Parfois, ils sont administrés par impulsions pendant quelques semaines à la fois.

S’ils ne soulagent pas suffisamment la douleur de votre chien, d’autres types de traitement antidouleur peuvent être envisagés. Votre vétérinaire sera en mesure de vous recommander ceux qui conviennent à votre chien.

Les compléments alimentaires pour les articulations

Les compléments articulaires ne remplacent pas les médicaments et ne conviennent pas à tous les chiens. Les compléments articulaires peuvent être utilisés en même temps que la plupart des autres médicaments.

Voici un exemple de compléments alimentaires contre l’arthrose :

Promo
Fortiflex 225 Supplément nutritionnel...
  • Complément alimentaire
  • Articulations
  • Association de chondroïtine et de chitosan contribuant au maintien des...

L’hydrothérapie et la chirurgie

L’hydrothérapie peut être un exercice utile qui ne sollicite pas trop les articulations. Votre vétérinaire pourra vous conseiller un centre d’hydrothérapie approprié.

Quant aux interventions chirurgicales, elles interviennent sur les articulations. Il s’agit de la fusion (arthrodèse) ou le remplacement, peuvent être envisagées. Ces opérations ne sont souvent possibles que dans des hôpitaux pour vétérinaires spécialisés.

Comment protéger son chien en hiver ?

Plutôt que de simplement donner des solutions médicamenteuses pour soulager les douleurs du froid, vous pouvez essayer des bons réflexes afin de protéger votre animal de compagnie.

Offrez-lui un endroit chaud et douillet pour dormir

Un lit moelleux et une couverture épaisse devraient fournir une chaleur suffisante à votre chiot pendant l’hiver. Votre chien dort dans une partie de la maison particulièrement froide ou sujette aux courants d’air ? Envisagez d’acheter un tapis chauffant, qui retient la chaleur corporelle de votre chien.

Vous pouvez aussi acheter un tapis équipé d’un coussin chauffant amovible pour micro-ondes. Faites attention à la sécurité, votre chien doit pouvoir sortir facilement du lit par ses propres moyens. Consultez votre vétérinaire si vous avez des questions sur les lits chauffants appropriés pour animaux.

chien réchauffé à l'intérieur de la maison

Offrez une veste ou un pull à votre chien

Il est évident que certaines races au pelage abondant, comme les huskies et les malamutes, peuvent supporter facilement le froid. Or, les races ayant peu ou pas de poils sont incapables (exemples : les lévriers, pinschers miniatures, chihuahuas…).

Si votre chien est ainsi constitué, offrez-lui une veste ou un pull. Pour que le vêtement soit bien ajusté, mesurez la taille de votre chien au niveau du cou et des épaules. Prenez également celle de sa poitrine. Recherchez des modèles bien ajustés, mais pas trop serrés, et exempts de fermetures éclair irritantes ou d’ornements. Évitez les modèles pouvant présenter un risque d’étouffement.

Tous les chiens ne tolèrent pas de porter un pull ou une veste, et ce n’est pas grave. S’ils ne veulent pas en porter, limitez simplement le temps qu’ils passent à l’extérieur.

Voici un exemple de pull pour chien :

ThinkPet Manteau Chien réversible à Carreaux...
507 Commentaires
ThinkPet Manteau Chien réversible à Carreaux...
  • Réversible, portable des deux côtés, 2 manteaux en 1.
  • Avec sangle de fixation : facile à enfiler et à enlever.
  • Avec bande élastique : convient pour des chiens de différentes tailles.

Fournissez un abri adéquat

Pendant la neige, vous devez surveiller votre chien lorsqu’il est dehors. S’il passe trop de temps à gambader dans un jardin froid, ses oreilles risquent de subir des gelures. Il en est de même avec sa queue et ses pattes.

Pour cela, assurez-vous que la niche ou l’abri extérieur de votre chien est sec et sans courant d’air. Idéalement, l’abri doit être à 10 cm du sol, avec un toit en pente. Posez de la paille pour une isolation supplémentaire.

Une autre bonne idée est de faire entrer votre chien dans la maison. Même s’il est habitué à la vie dehors, y compris la nuit, le mettre dans un endroit chaud le temps que la météo s’améliore est préférable.

 
jodieÉcrit par Denis
Editeur de sites dans la vie pro, papa de cette magnifique Jodie et de sa soeur Mookie dans la vie perso !