Mon chien a mauvaise haleine : les raisons et les solutions possibles

Pour certains propriétaires de chiens, la mauvaise haleine de leur compagnon à quatre pattes peut se révéler être plus ou moins incommodante, en particulier lors d’échange de papouilles entre le maître et son fidèle toutou.

Cette mauvaise haleine, également appelée « halitose du chien » ou « halitose digestive », n’est qu’une simple manifestation de troubles digestifs qui se produisent chez votre animal.

Attention aux idées reçues sur la mauvaise haleine

Certaines idées reçues suggèrent qu’un détartrage complet des dents de votre animal parviendra à venir à bout du problème. Hélas, ce n’est pas la solution, la cause réelle venant d’ailleurs.



Pour preuve, comment expliquer la mauvaise haleine d’un chiot qui, lui, n’a pas du tout de tartre ? Un chien adulte, qui plus est, pourra très bien développer une haleine fétide sans pour autant avoir excessivement de tartre.

Et l’opération qui consiste à brosser les dents de votre chien ne sera, malheureusement, pas plus couronnée de succès. En effet, la sensation d’une haleine fraîche ne durera que quelques heures ou, au mieux, à peine une demi-journée. Mieux vaut donc éviter de vous lancer dans l’application d’une telle méthode qui, en plus d’être inefficace, va certainement fortement déplaire à votre chien. En particulier si vous ne l’y avez pas habitué depuis son jeune âge.

un chien qui pue de la gueule
Un chien peut très bien avoir de belles dents blanches, mais une haleine horrible.

Un brossage des dents doit être fait pour enlever le tartre sur les dents. C’est une bonne habitude car de mauvaises dents ont des conséquences négatives pour la santé de votre chien. Mais, cela aura un impact très limité sur son haleine.

L’alimentation est la cause principale

En vérité, la mauvaise haleine et l’excès de tartre proviennent tous deux d’une même cause, induite par une alimentation peu conforme aux besoins naturels de votre chien ou de votre chiot.

Une alimentation non physiologique va entraîner des réactions d’élimination au niveau de l’estomac et, de ce fait, créer la source d’une haleine désagréable. De même, une alimentation inadéquate modifie le pH dans la gueule de l’animal ce qui va déboucher, entre autres, sur la précipitation excessive de minéraux sur les dents : cause de la plaque dentaire.

En outre, on retrouve l’halitose dans des pathologies telles que le diabète, les troubles hépatiques, l’insuffisance rénale, ou les cancers digestifs. En traitant la cause majeure, cela évitera sans doute à votre chien de développer d’éventuelles pathologies digestives avec l’âge et qu’il se mette à puer de la gueule.

Mon chien a mauvaise haleine : quelles solutions ?

Une solution adoptée par de nombreux éleveurs de chiens de race consiste à fabriquer eux-mêmes leurs propres croquettes. Grâce à cette méthode, il est possible de savoir avec exactitude ce que le chien mange  et, de même, quelle est la qualité des aliments ingérés.

De cette manière, la digestion de votre animal peut s’améliorer de façon spectaculaire en quelques jours à peine. N’oubliez pas non plus que l’aspect ou la brillance des poils de votre compagnon en dit long sur la santé intérieure de son corps.

Si vous souhaitez rester sur des croquettes traditionnelles, privilégiez certains arômes. Par exemple, des croquettes pour chien au poulet sentiront sûrement moins fort que des croquettes au saumon.




Donner des os Dentastix qui garantissent une « meilleure haleine » est une solution ponctuelle, mais ils seront inefficaces s’il y a un vrai problème d’haleine. De plus, le coût des Dentastix peut vite revenir cher si vous en donnez un tous les jours à votre toutou…

un chien avec un os dentastix
Les os Dentastix ont une efficacité proche du néant sur les problèmes profonds de mauvaise haleine.

Cela va sans dire, par manque de temps ou de moyens, il n’est sans doute pas à la portée de tout un chacun de pouvoir se charger de la fabrication de la nourriture de son chien.

Dans ce cas, plusieurs alternatives existent. On peut aisément trouver à la vente toute une gamme de différents produits canins dévolus aux soins bucco-dentaires. Par exemple, des solutions aqueuses que vous pouvez ajouter à l’eau de sa gamelle. D’autres produits peuvent se présenter sous la forme d’une poudre qu’il conviendra de mélanger aux croquettes ou à la pâtée de l’animal. Les prix de tels articles restent relativement abordables, et ils se situent dans une fourchette comprise entre 9 et 20 euros.

Bien entendu, il est aussi tout à fait possible de fabriquer vous-même un produit maison destiné à l’hygiène buccale de votre chien. Vous pouvez facilement trouver la recette de ce spray composé, entre autres, de teinture de propolis et d’huile essentielle de menthe poivrée sur des sites internet spécialisés.

De nombreux autres remèdes de grand-mère sont légion pour arriver à éradiquer l’halitose digestive du chien, par exemple, l’ajout de feuilles de menthe fraîche hachées dans son distributeur de croquettes ou encore l’administration d’une infusion faite de tranches de gingembre.

En fait, une foule de plantes médicinales possèdent des propriétés intéressantes. L’aneth, notamment, qui est un antibactérien reconnu, peut inhiber la croissance et la reproduction des bactéries dans la bouche. Et n’oublions pas le persil, dont les feuilles et les tiges, qui sont antimicrobiennes, conviennent aussi à merveille pour lutter contre la mauvaise haleine.

Sachez également que la mauvaise haleine chez les chiens peut être induite par la présence de vers dans le tube digestif c’est pourquoi, dans l’idéal, il faudrait vermifuger votre animal au moins deux fois par année.

Pour terminer, restez vigilant. La mauvaise haleine de votre animal ne devrait jamais être prise à la légère, car il pourrait s’agir du symptôme d’une maladie plus grave : une constipation sévère, une inflammation des intestins ou une rhinite. Pire encore, le chien peut souffrir de diabète, d’un cancer digestif ou d’insuffisance rénale. Dans un tel cas, son haleine aura plutôt une odeur d’ammoniac.

Enfin, chez certaines races, la mauvaise haleine du chien peut venir d’un problème au niveau des glandes anales de l’animal. C’est peu appétissant à lire, mais les chiens ont des glandes anales et c’est d’ailleurs elles qu’ils aiment sentir chez leurs congénères pour faire confiance. Mais, il arrive que les glandes se remplissent et deviennent désagréables pour le chien.

Dans ce cas, ses premiers réflexes seront de se frotter les fesses au sol et de se lécher l’anus. Cela peut alors provoquer une haleine canin désagréable.

Si malgré les solutions évoquées, la mauvaise haleine de votre chien ne s’améliore pas, parlez de cette gêne à votre vétérinaire pour qu’il puisse mieux diagnostiquer les causes. En plus, il dispose peut-être de produits idoines pour soigner son haleine.

Avec chance, vous pourriez bientôt de nouveau supporter les bisous de votre chien sans rictus ou le laisser soupirer à vos côtés sans vous boucher le nez !