Chien qui attaque : comment le prévoir et quelles réactions avoir ?

Les chiens restent des animaux, ils peuvent donc avoir des comportements surprenants qui vous prennent au dépourvu. C’est notamment le cas de l’agressivité pouvant aller jusqu’à l’attaque. Fort heureusement, il existe plusieurs façons de prévoir ce comportement et de désamorcer la situation, qu’importe si vous faites face à un petit hargneux ou un gros chien dangereux.

Des signes avant-coureurs qui ne trompent pas

Un chien, avant d’attaquer, va vous prévenir de plusieurs manières. Tout d’abord, il va vous fixer du regard et s’approcher lentement de vous. Tout son corps sera tendu, ses muscles prêts à bondir et ses oreilles comme sa queue seront dressées. Vous devez vous inquiéter plus sérieusement s’il se met à vous grogner dessus sans arrêt, cela signifie qu’il s’apprête à vous attaquer.

un chien prêt à attaquer

Certains chiens ne vont pas y réfléchir à deux fois avant de vous sauter dessus, pour la simple et bonne raison qu’ils sont dressés pour cela. C’est le cas des chiens de défense ou encore de ceux qui sont dressés pour attaquer.

Évitez toujours de fixer un chien inconnu dans les yeux, il risque fort de vous prendre pour un adversaire et donc de vous attaquer pour défendre son territoire.

Si vous vous comportez d’une mauvaise manière, une attaque est à prévoir, c’est donc à vous de faire en sorte qu’elle n’arrive pas. Évitez toujours de fixer un chien inconnu dans les yeux, il risque fort de vous prendre pour un adversaire et donc de vous attaquer pour défendre son territoire.



Une femelle qui a une portée agira de la même façon mais pour protéger sa progéniture, approchez vous donc doucement d’elle et ce seulement si vous la connaissez et qu’elle ne montre pas de signes d’agressivité.

Ne vous aventurez jamais entre deux chiens en plein coït ou qui sont en train de se battre, rappelez-vous que vous avez de véritables forces de la nature en face de vous qui pourraient bien vous broyer un membre en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.

On dit également souvent qu’il ne faut jamais se mettre entre un chien et sa gamelle. En réalité, un chien bien dressé ne va pas vous sauter dessus si vous touchez à sa gamelle, mais s’il est dominateur ou un peu agressif, il vaut mieux ne pas s’y essayer.

Des comportements à adopter en cas d’attaque imminente

Aussi étrange que cela puisse paraître, les chiens peuvent sentir votre peur, ce n’est pas qu’une légende urbaine. Si vous tentez de vous enfuir, l’animal va se sentir puissant et se mettre à vous courir après, tous crocs dehors. Vous avez très peu de chances de vous en sortir car la plupart des chiens courent plus vite que les humains, notamment ceux dont vous devez avoir peur. Par ailleurs, ne tentez pas de faire fléchir le chien qui vous grogne dessus en le fixant droit dans les yeux. 

Si dans les films, jouer à la loi du plus fort fonctionne avec les chiens, ce n’est pas la même chose dans la vraie vie.

Si dans les films, jouer à la loi du plus fort fonctionne avec les chiens, ce n’est pas la même chose dans la vraie vie. Un chien prêt à attaquer ne va pas s’arrêter car il a peur. En matière de courage, nous aurions beaucoup à apprendre des animaux qui sont parfois prêts à aller au combat en étant plus faible. Le chien réagit avec son instinct. Il ne fait pas des pronostics sur ses chances de gagner.

Plutôt que de vous enfuir, restez debout devant le chien menaçant et faites comme si il n’était pas là. Ignorez-le tout simplement, c’est la meilleure façon de vous en tirer ! Si vous vous sentez suffisamment à l’aise face à un animal prêt à vous sauter à la gorge, employez votre voix la plus ferme et ordonnez au chien de stopper son comportement. Cette technique marche bien mieux si vous êtes le propriétaire du chien, mais il y a très peu de chances que votre propre compagnon vous attaque, à moins que vous l’ayez pris par surprise durant son sommeil ou que vous l’ayez frappé.

Vous pouvez toujours essayer de distraire le chien agressif en lui proposant autre chose à mordre, selon ce que vous avez avec vous, un morceau de nourriture, un jouet, un bâton, etc… Donnez votre sac à main s’il le faut. Certains « experts » recommandent de sacrifier un bras en le donnant au chien. En réalité, si vous faites face à un pitbull, il risque littéralement de détruire votre bras. Les mâchoires les plus féroces arrachent votre peau en un coup de dents, alors la méthode du sacrifice n’est pas la meilleure.

Un chien qui attaque visera les membres et l’entrejambe, veillez donc à ne pas offrir vos mains par exemple en les gardant le long du corps. Pour autant, faites très attention à votre gorge. Mesurer 1m80 ne vous protège pas des sauts des animaux. Si c’est votre petit Cavalier King Charles comme Jodie qui a un coup de folie, elle n’ira pas bien haut pour mordre. Mais si c’est un chien musculeux, il peut monter très haut sur votre corps.

En lançant quelque chose proche du chien ou en agitant un objet, le chien peut être distrait. Profitez de cette inattention de la part du chien pour partir tranquillement, en gardant l’animal dans votre champ de vision au cas où il se mettrait à vous courir après. Le mieux est faire de la marche arrière sans jamais lui tourner le dos. En théorie, dès que le chien ne se sent plus menacé, il arrête de se montrer agressif.




Ne gardez pas cet incident pour vous, parlez-en !

Si vous avez réussi à vous sortir de ce moment stressant sans une égratignure, félicitations ! Dans le cas où vous avez dû vous battre et où le chien vous a mordu, vous devez impérativement consulter un médecin, un chien errant peut être porteur de la rage et de nombreuses autres maladies. De plus, les blessures peuvent être profondes et nécessiter des points de suture.

Dans le cas où vous avez dû vous battre et où le chien vous a mordu, vous devez impérativement consulter un médecin, un chien errant peut être porteur de la rage et de nombreuses autres maladies.

N’oubliez pas de signaler ce chien à la gendarmerie, si le maître de l’animal n’est pas capable de maîtriser son chien, il n’a pas à le sortir ainsi sans laisse ni muselière. Dans le cas d’un chien errant, la fourrière pourra partir à la recherche de l’animal.

Si c’est votre chien qui vous attaque, ne faites pas preuve d’inertie. Dans le cas où le chien est très dangereux (ex : chien adopté en refuge qui a des troubles du comportement), la seule solution est parfois de vous en séparer. Le refuge pourrait l’euthanasier. S’il s’agit d’un mauvais comportement dû à une incompréhension, le mieux est d’en parler à un comportementaliste.

Une partie du dressage est peut-être à refaire et de votre côté, il est important de mieux comprendre le comportement canin pour savoir quand une situation risque de dégénérer.

Chien qui attaque : comment le prévoir et quelles réactions avoir ?
4.7 (93.33%) 12 votes