Chien qui boit beaucoup : a-t-il un problème de santé ?

En temps normal, votre chien boit dans sa gamelle après avoir mangé, après avoir réalisé un effort ou tout simplement pour s’hydrater.

En moyenne, il consomme de 50 à 70 ml d’eau par kilo, c’est à dire qu’un animal de 10 kg boit entre 500 et 700 ml d’eau par jour. C’est la quantité nécessaire au bon fonctionnement de son organisme et la preuve qu’il est en bonne santé. Au-delà de cette dose, on peut commencer à se poser des questions.

Comment voir que votre chien boit trop d’eau ?

Les gamelles vendues dans le commerce contiennent une quantité d’eau précise. Si celle de votre animal contient 500 ml, il est très simple de vérifier que votre cher compagnon ne dépasse pas la dose moyenne. La limite est souvent fixée par les vétérinaires à environ 100 ml par kg, certaines races sont réputées pour boire plus que d’autres. L’âge de votre animal peut aussi jouer sur ses besoins en eau.

Si votre chien a toujours été propre et qu’il se met à uriner dans la maison ou bien qu’il réclame pour sortir beaucoup plus souvent, cela peut se révéler être un symptôme qui doit vous alerter. S’il boit plus qu’à l’accoutumée, il va devoir évacuer cette eau en urinant plus souvent. On ne parle pas d’incontinence dans ces cas là mais de polydipsie : en d’autres termes, le fait de boire de manière excessive à cause de certaines maladies.

Les autres symptômes à relever

Nos amis à quatre pattes peuvent souffrir de différentes maladies qui vont affecter non seulement leur comportement mais aussi leur état physique.

un chien allongé sur le sol
Peu d’énergie et une grande soif peuvent être révélateurs d’un empoisonnement.

Par exemple, une prise ou une perte de poids importante doit faire l’objet d’une attention particulière. Si des troubles digestifs apparaissent, il faut également prêter attention non seulement à l’alimentation de votre chien mais également envisager un empoisonnement. Ce dernier peut aussi entraîner une soif importante selon les aliments toxiques ingérés.

Des circonstances climatiques

Les fortes chaleurs estivales entraient une transpiration chez l’animal, il a par conséquent besoin de boire beaucoup plus pour rester hydraté en permanence. Veillez à laisser à sa disposition une gamelle d’eau toujours fraiche mais pas trop froide afin de ne pas lui causer de soucis au niveau de l’estomac. Une eau pure est recommandée, ne le laissez pas boire une eau sale, croupie, etc.

Un temps sec, même en hiver, peut assoiffer votre animal, encore une fois, prenez soin de lui et satisfaites au mieux ses besoins primordiaux.

En parlant de température, ne vous inquiétez pas si votre chien est assoiffé après avoir pratiqué une activité physique : ralentissez-le toutefois afin de ne pas lui provoquer un dérèglement au niveau de l’estomac. Encore une fois, privilégiez une eau tempérée à une eau glacée.

un chien a soif sur la plage
Le soleil comme le froid peut accentuer la soif de votre chien.

Si la soif intense survient par crises sans explication logique, penchez-vous sur les diverses maladies métaboliques ou endocriniennes suivantes.

Des maladies plus ou moins simples à détecter

SI les reins sont touchés par une infection ou une maladie autre, cela peut potentiellement entraîner une polydipsie. On parle d’insuffisance rénale lorsque les reins ne fonctionnent pas correctement et poussent l’animal à boire toujours plus.

Le diabète du chien est une maladie relativement connue. Le taux de sucre dans le sang de votre animal est beaucoup trop important et par conséquent, il a l’impression d’avoir soif en permanence. Malheureusement, il a beau boire toujours plus, cela n’arrange en rien son problème.

La maladie de Cushing est caractérisée par un taux de cortisol très élevé, détecté en effectuant des analyses sanguines. Concrètement, l’appétit de votre toutou est plus important qu’à l’accoutumée, il perd ses poils et peut développer une tumeur. Cette maladie n’est pas à prendre à la légère, comme celles citées précédemment, elle nécessite un traitement rapide et continu, voire une opération si nécessaire.

Les chiennes qui ne sont pas stérilisées sont fragiles au niveau de l’utérus. Si une infection bactérienne se développe au sein de ce dernier, cela va pousser l’animal à s’hydrater en continue. L’utérus va se trouver affaiblie et une tumeur est à craindre par la suite.

Certaines maladies plus ou moins bénignes peuvent nécessiter la prise de corticoïdes. Ces derniers sont connus pour la sensation de soif qu’ils occasionnent.

Que faire si votre chien boit trop ?

Lui enlever sa gamelle n’est bien sûr pas à envisager. S’il boit, c’est que votre chien à soif ! Si vous n’observez pas de symptômes alarmants comme un changement radical de comportement, des saignements dans les selles et les urines, des vomissements répétés et autres, il n’est pas nécessaire d’appeler votre vétérinaire en urgence. Prenez un rendez-vous afin d’effectuer les analyses nécessaires et surveillez attentivement votre compagnon.

De plus, observez bien que ce comportement dure plus qu’une soirée. En effet, si votre chien a mangé de l’herbe sèche dehors ou qu’il a joué comme un petit fou pendant votre absence, sa soif soudaine est tout à faire normale.

Vous l’aurez compris, si au contraire les symptômes s’aggravent, il se révèle vital de vous rendre au plus vite chez un spécialiste. Si le doute persiste, n’hésitez pas à appeler une clinique où se trouve un vétérinaire de garde, ce dernier pourra vous éclairer au mieux sur la situation et sur le besoin ou non, de venir consulter.