Chien qui éternue : est-il malade ?

Alors qu’il semble en pleine forme, votre compagnon se met à éternuer, ou bien au contraire il semble un peu patraque tout en éternuant ? Plusieurs raisons facteurs peuvent conduire votre chien à éternuer, et les conséquences sur sa santé ne sont pas toutes les mêmes. Parce qu’un chien n’est pas comme un humain qui peut se moucher lorsqu’il est enrhumé, voici le bon comportement à adopter.

un chien qui éternue

L’allergie, une cause courante de l’éternuement

 De façon générale, que ce soit chez l’humain ou chez le chien, un éternuement sert à dégager les voies respiratoires qui seraient encombrées par une poussière par exemple ou encore à du pollen qui se serait déposé dans les cavités nasales et voies respiratoires. Techniquement, lorsque votre chien éternue, il expulse simplement une grosse quantité d’air depuis ses poumons vers les narines.



Les causes sont multiples, comme nous l’avons vu, une simple poussière peut pousser votre chien à éternuer, il faut toutefois prêter attention à ce phénomène s’il devient récurent. Différentes allergies causes des éternuements, cela peut être dû à un aliment qu’il a ingéré de façon ponctuelle, en fouillant dans les détritus par exemple, ou encore à cause des puces. Certains chiens sont en effet allergiques aux puces qui vont venir se loger sur leur peau. Plus précisément, c’est la salive de la puce qui va entraîner une réaction allergique allant des éternuements aux difficultés à respirer.

Il faudra que votre chien subisse un petit examen chez le vétérinaire afin de confirmer cette hypothèse, et le cas échéant, mettre en place un traitement anti-puce radical mais sans danger pour l’animal.

Il ne faut pas prendre à la légère des éternuements qui s’additionnent à des problèmes cutanés, le mieux est de consulter au plus vite un vétérinaire.

Les allergies les plus graves sont la plupart du temps celles dues à des bactéries, comme le Staphylocoque. Il est rare que les animaux développent des allergies aux bactéries, mais lorsque c’est le cas, les dégâts peuvent être importants sur la santé de votre cher compagnon. En effet, à force de se gratter ou tout simplement à cause de l’allergie, des plaies infectées peuvent apparaître et seuls des antibiotiques pourront soulager votre animal. Il ne faut pas prendre à la légère des éternuements qui s’additionnent à des problèmes cutanés, le mieux est de consulter au plus vite un vétérinaire.

Enfin, faites attention si votre chien cohabite avec un chat depuis peu de temps : il se peut qu’il soit tout simplement allergique aux poils de son nouveau colocataire.

L’éternuement inversé : plus de peur que de mal

Parfois, au lieu d’expirer de l’air comme pour un éternuement lambda, votre chien peut aspirer une grande quantité d’air et produire un bruit proche du ronflement. Pas de panique, même si le phénomène est parfois impressionnant, il disparaît la plupart du temps au bout d’une trentaine de secondes. Vous pouvez aider votre animal en lui caressant la gorge et en lui bouchant les narines afin que sa respiration reprenne un rythme normal.

Des éternuements à surveiller après les repas

Si votre chien est assez âgé et qu’il commence à éternuer durant et après les repas, il vaut mieux le conduire chez un professionnel de la santé animale. En effet, les vieux chiens sont plus souvent atteints de tumeurs et polypes qui peuvent gêner la respiration.



Si au moment des repas, votre chien éternue, c’est peut-être qu’il souffre de fistules et autres abcès dentaires qui vont venir contrarier sa mastication. Il faudra soigner tout cela avant que l’infection ne se propage et devienne encore plus douloureuse pour votre compagnon. Si vous vous demandez comment un problème bucco-dentaire peut faire éternuer votre chien, sachez que les racines des dents sont très longues et touchent parfois les sinus !

Des symptômes qui doivent vous alerter

Pour commencer, prenez la température de votre chien avec un thermomètre comme ici, cela vous indiquera la présence ou non d’une infection. S’il a de la fièvre, votre chien a sûrement besoin d’un traitement adapté voire même d’antibiotiques.

Dans le cas où il aurait attrapé un rhume ou encore une toux de chenil, votre compagnon aura les yeux qui coulent, une toux récurrente et le nez encombré. Vous pouvez l’aider en lui nettoyant les narines à l’aide d’une solution saline vendue en spray par les vétérinaires, mais l’expérience risque de ne pas être agréable, ni pour votre chien, ni pour vous puisqu’il risque par la suite de vous éternuer dessus.

Enfin, pour les maladies les plus graves, votre chien aura moins d’appétit, dormira beaucoup et aura tendance à geindre régulièrement. Veillez à l’emmener chez le vétérinaire rapidement afin de lui éviter des souffrances qui pourraient être soulagées par des médicaments adaptés. Si le nez de votre animal coule et qu’il semble trop faible pour se nettoyer lui-même, vous pouvez le lavez doucement avec un mouchoir imbibé d’eau tiède.

Les éternuements canins anodins

Maintenant que l’on s’est bien fait peur, et parfois le diagnostic est aussi négatif que cela, n’oublions pas que les éternuements peuvent être totalement anodins.

Maintenant que l’on s’est bien fait peur, et parfois le diagnostic est aussi négatif que cela, n’oublions pas que les éternuements peuvent être totalement anodins.

Pour reprendre en exemple Jodie et Mookie, mes deux chiennes, elles éternuent dès qu’elles sont excitées et les raisons sont multiples : caresses sur leur petit derrière, maîtresse qui rentre du travail, arrivée de la voiture dans le garage de mes parents, attente d’un jouet qu’on lance…

Depuis que j’ai déménagé en Savoie, elles ont également l’habitude d’éternuer quand il neige… Oui, en même temps, mettre la tête dans la poudreuse n’est pas la meilleure idée qu’elles ont, mais elles continuent de le faire !

Chien qui éternue : est-il malade ?
4.9 (97.5%) 8 vote[s]