Chien qui tremble : pourquoi cela arrive ?

Peu importent son âge et sa race, votre chien peut un jour se mettre à trembler, et ce pour de nombreuses raisons. Il n’est pas toujours évident de comprendre le comportement de votre chien, c’est pourquoi ces quelques données vous aideront à y voir plus clair. Un environnement inhabituel, une pathologie ou même le climat peuvent faire trembler votre compagnon, alors surveillez-le attentivement ! Si certaines raisons sont anodines, d’autres nécessiteront une intervention de votre part pour faire cesser les tremblements du toutou.

Certains chiens tremblent pour des raisons physiologiques

Votre chien a froid

Quand il fait froid, durant l’hiver, vous vous mettez certainement à claquer des dents ? Et bien votre chien exprime son mal être dû aux températures trop basses avec des tremblements ! Sortez un petit chien peu habitué aux basses températures sur une pelouse enneigé, et il tremblera comme une feuille.

Il ne peut pas les contrôler, ces tremblements surviennent de façon instinctive pour réchauffer le corps au plus vite, ou tout du moins maintenir la température corporelle suffisamment élevée. Tous les animaux ne résistent pas de la même façon au froid, c’est pourquoi vous devez surveillez votre animal afin qu’il ne souffre pas d’une hypothermie. L’achat d’un manteau pour chien est une bonne idée pour le réchauffer qu’importe la météo.

Il arrive aussi que ces tremblements surviennent juste après une douche. Avec ses poils mouillés, votre chien a très froid. Il est donc nécessaire de le réchauffer. Dès que vous l’avez lavé, compressez un peu les poils pour que l’eau s’égoutte et essuyez-le avec une petite serviette.

Avec Jodie, j’adore l’envelopper avec une grande serviette et lui faire un gros câlin. Elle se laisser faire et se blottit pour avoir plus de chaleur. Dès qu’elle est remise au sol, elle se met à courir dans tous les sens pour se frotter au canapé ou sur un lit… Mais au moins, elle ne tremble plus !

mookie dans la neige
Mookie (la soeur de Jodie) a bien tremblé en fin de sortie après la découverte de la neige en Savoie… Il a fallu porter la demoiselle sur la fin du trajet !

Votre chien est effrayé

Certaines situations plutôt inhabituelles pour votre chien peuvent l’effrayer, le stresser ou même l’apeurer. Ces émotions sont puissantes et peuvent se traduire par des tremblements. C’est par exemple le cas si votre chien n’est pas habitué à prendre la voiture, qu’il croise un chien agressif et imposant, etc. Prenez le temps de rassurer votre animal, il doit sentir que vous êtes présent pour le soutenir, prouvez-lui qu’il peut avoir confiance en vous.

Si votre toutou a vraiment très peu d’autres chiens, ne le forcez pas à se coller à eux. Ce n’est pas une bonne idée. Ne le portez pas non plus car vous renforcerez sa peur. À la place, mettez-vous entre lui et la source de sa peur et caressez l’autre chien. Montrez-lui que le vilain loustic est finalement comme lui, une petite bête à poils qui adore les caresses. En faisant cela, vous augmentez les chances que votre animal ne tremble plus et vienne voir l’autre chien.

S’il tremble à cause d’une ombre ou d’un objet qu’il n’arrive pas à bien distinguer, prenez-le dans vos bras et approchez-le de la source de sa peur. Il va le renifler et arrêtera d’avoir peur. Déposez-le alors au sol et laissez-le apprivoiser cette chose inconnue qui ne fait, finalement, pas si peur.

Une excitation incontrôlée

Une autre émotion peut amener votre chien à trembler plus ou moins violemment : l’excitation. S’il a passé quelques heures seul, il va être excité à l’idée de vous retrouver, de même que s’il retrouve un compagnon de jeux. C’est une immense joie qui submerge votre chien, vous ne pouvez pas l’en blâmer. Pour les chiots, les tremblements s’accompagnent parfois de gouttes d’urine dans cette situation.

Ne sautez pas tout de suite sur lui pour le caresser. Rentrez tranquillement et allez vers lui une fois qu’il se calme. En agissant ainsi, vous réduisez son excitation.

Votre chien a mal

Nos compagnons aiment se promener en liberté, notamment sur les chemins forestiers, mais ils ne sont pas à l’abri d’une chute ou d’une mauvaise rencontre. Un chien qui est blessé va se mettre à trembler à cause de la douleur, il faut donc impérativement rechercher une blessure, une entorse ou autre afin de soigner au mieux votre animal. Dans la mesure du possible, essayez de toujours avoir votre compagnon sous les yeux, un accident est si vite arrivé.

un chien avec douleur a la patte
Un chien qui a mal à une patte peut se mettre à trembler.

En complément de ces tremblements, le chien a tendance à lécher la source de sa douleur. S’il s’allonge, tremble et lèche une patte, il y a de fortes chances pour qu’elle soit responsable de sa souffrance.

Le vieillissement naturel du chien

Enfin, la dernière cause physiologique qui peut entraîner des tremblements chez le chien est tout simplement le vieillissement. Les forces de votre animal vont diminuer rapidement lorsqu’il va rester debout, sa tonicité musculaire n’est plus la même que celle qu’il avait lorsqu’il était un jeune chien, il peut donc se mettre à trembler.

C’est la conséquence d’un manque de glycogène, dont la libération va être activée par les tremblements pour permettre à votre animal de rester en action plus longtemps.

Il n’y a pas de remède miracle à cette situation. Limitez les gros efforts pour votre chien, notamment en vous aidant d’accessoires comme les escaliers pour chien. Pour autant, ne le cloisonnez pas et continuez de faire des ballades. Soyez attentif à sa forme pour faire des pauses, le porter sur une courte distance.

Certaines pathologies peuvent engendrer des tremblements chez le chien

Il arrive que la génétique entre en jeu et vienne perturber l’équilibre intérieur du jeune chien. Le syndrome du chiot trembleur est une maladie caractérisée par une déficience du système nerveux. L’animal subira alors des tremblements si intenses qu’il ne pourra plus marcher. C’est entre la deuxième et la huitième semaine de vie que cette maladie se déclare.

Par ailleurs, certaines races peuvent souffrir d’un dysfonctionnement au niveau de la production de la myéline, qui permet au système nerveux de fonctionner. Encore une fois, les tremblements font partie des symptômes principaux de ce que l’on nomme la maladie de Krabbe.

Les intoxications, qu’elles soient médicamenteuses ou alimentaires, sont bien souvent caractérisées par des tremblements importants. De nombreux produits, que nous consommons pourtant sans soucis, sont hautement toxiques pour nos animaux, il faut donc les conduire chez un vétérinaire si les symptômes paraissent importants. Les tremblements s’accompagnent alors de symptômes comme le manque d’appétit, des vomissements ou un chien qui dort plus qu’à l’accoutumée.

Tout comme les humains, les chiens ont besoins de nutriments et de minéraux pour vivre correctement. La moindre carence peut engendrer des tremblements, notamment lorsqu’elle est en calcium, en potassium ou en sucre. Une insuffisance rénale ou surrénalienne sont également connues pour donner des tremblements aux chiens qui en souffrent.

C’est pour cette raison qu’il est toujours conseillé de donner aux animaux de la nourriture confectionnée spécialement pour eux. Si vous vous contentez de donner vos restes aux chiens, comme cela se faisait souvent il y a 50 ans, votre chien risque vite de présenter des carences.

Des tremblements dont la nature est idiopathique

Si aucune des explications données jusqu’à présent ne semble correspondre à votre chien, il se peut que l’origine des tremblements soit idiopathique. Le syndrome de Head Bobbing touche particulièrement les jeunes chiens, qui vont se mettre à trembler au niveau de la tête.

Ces tremblements n’ont pas de cause connue et sont sans risques pour la santé mentale et physique de votre animal. Dans la plupart des cas, les tremblements s’arrêtent au bout de quelques minutes seulement.

Enfin, le syndrome du chien trembleur est connu pour toucher les petits chiens qui sont encore jeunes. Les crises de tremblements peuvent être très rapprochées, la moindre émotion forte étant propices à en déclencher une. Parfois, certains chiens ont peur lorsqu’ils sont soulevés du sol et se mettent à trembler. Il n’est pas rare que ce syndrome soit en réalité dû à une méningo-encéphalite, une maladie auto-immune qui se soigne bien.

Chien qui tremble : pourquoi cela arrive ?
4.1 (82%) 10 votes