Comment comparer efficacement des mutuelles pour chien ?

Devançant le problème des frais vétérinaires trop chers à payer, vous vous intéressez aux mutuelles pour chien ? C’est une excellente idée !

chien malade nécessitant une poussette

La mutuelle pour chien vous permet de rembourser tout ou partie des frais engagés pour soigner votre compagnon. Son choix ne doit pas être pris à la légère car les offres ne proposent pas toutes les mêmes montants de cotisation, niveaux de remboursement, franchises…

Pour comparer efficacement les différentes mutuelles pour chien, voici les critères à analyser !

Le tarif des mensualités d’assurance

Il s’agit évidemment du critère regardé en premier par les propriétaires de chien quand ils comparent les mutuelles.

Généralement, comme pour la mutuelle pour chien Bulle Bleue, vous avez plusieurs formules proposées et donc, plusieurs tarifs.

Il est normal de s’attarder sur ce critère, mais vous commettriez une erreur en ne regardant que lui. En effet, payer moins de dix euros par mois votre mutuelle peut sembler très intéressant, mais si la formule ne rembourse aucun acte exceptionnel, vous ne pourrez pas compter sur elle au moment où la note du vétérinaire sera trop importante pour vos finances.

Il est donc primordial d’aller plus loin dans la comparaison des mutuelles pour animaux.

La part de prise en charge

C’est généralement le second point que vous allez regarder. La part de prise en charge correspond au pourcentage payé par la mutuelle dans toutes vos dépenses de santé pour le chien.

Cette part est la base de votre analyse.

Le montant de la franchise

Comme pour toute assurance ou mutuelle, la franchise est un élément clé et facile à comparer.

Les meilleures formules des mutuelles n’ont pas de franchise. Si votre animal a des problèmes de santé récurrents, une telle option est recommandée.

À l’inverse, une franchise élevée pourrait empêcher la prise en charge d’intervenir dans une majorité de situations.

Les plafonds de remboursement annuels

En plus de la franchise, vous avez généralement un autre montant qui concerne le plafond de remboursement annuel.

Les frais vétérinaires peuvent vite se compter en centaines voire en milliers d’euros quand le chien souffre d’une maladie ou d’un problème de santé important. Cela peut être le cas d’une tumeur, d’une hanche nécessitant une prothèse…

N’oubliez donc pas le plafond de remboursement dans votre comparaison.

Les exclusions de la mutuelle

Les mutuelles pour chien ont souvent des exceptions. Ces dernières diffèrent selon les assureurs, mais aussi les formules, l’âge du chien, la race, ses précédents médicaux…

Les exceptions ne doivent jamais être prises à la légère. Ainsi, si comme moi, vous avez un Cavalier King Charles, une race connue pour ses problèmes cardiaques en fin de vie, une formule excluant les maladies cardiaques et une autre les remboursant sont complètement différentes financièrement sur le long terme.

Avant de choisir votre mutuelle, n’hésitez pas à vous renseigner sur les spécificités physiques et de santé de la race de votre chien. Certaines ont souvent des problèmes de vision, d’autres des articulations fragiles, des prédispositions pour les cancers…

Une fois la liste qui fait peur en main, comparez-la avec les exclusions de la mutuelle envisagée.

Les plus de votre mutuelle

Comme pour le choix d’une voiture,  les options ne sont pas les premières choses que l’on regarde au moment de faire son achat, mais elles peuvent faire la différence quand vous hésitez.

Pour une mutuelle pour chien, vous pourriez trouver des options comme un remboursement de leçons chez un comportementaliste (particulièrement utiles si vous venez d’adopter un jeune chiot de grande taille ou d’une race têtue).

Il y a aussi des garanties décès sur certains contrats. Si votre chien décède à la suite d’un accident ou d’une maladie, la garantie décès vous permet de toucher une compensation financière. Cette somme n’effacera pas votre chagrin, mais vous donnera la liberté suffisante pour choisir ce que vous allez faire de votre compagnon. Par exemple, vous pourriez choisir l’incinération et l’achat d’une urne pour garder sa présence dans votre maison.