Comment créer un parcours d’agility pour chien dans votre jardin ?

L’agility canine est un excellent moyen de créer des liens avec votre ami à quatre pattes. L’inscription dans un club peut vite coûter cher. Économisez de l’argent en créant votre propre cours d’agilité pour chiens à la maison à l’aide de ces conseils.

parcours d'agilité pour chien

Pourquoi faire de l’agility avec son chien ?

L’agility est une excellente façon de développer la relation avec votre chiot et de s’amuser tout en lui apprenant des trucs fantastiques. Pratiquez des épreuves d’agility chronométrées ou jouez simplement sur un parcours d’agility pour chien DIY. L’important est que le maître, comme le chien, s’amuse.

Soyez patient les premières fois que vous essayez. Le matériel agility peut effrayer les chiens (je pense notamment au tunnel), tandis que les exercices demandés peuvent être mal compris.

La meilleure façon de voir votre chien être bon sur le parcours est de le récompenser quand il y arrive. Cela peut être quelques friandises ou des caresses franches. Si votre chien craint un obstacle, vous pouvez l’encourager pour qu’il le franchisse, mais si la peur est trop forte, ne le forcez pas. Revenez-y plus tard quand il semblera plus à l’aise.

La pratique de l’agility ne devrait jamais être stressante. L’agility évite l’ennui, améliore les performances physiques de votre chien, renforce ses muscles, libère son excitation, augmente sa confiance, abaisse ses peurs…

Cette discipline a vraiment tout pour elle ! 

Comment créer un parcours agility DIY ?

Concevoir son propre parcours DIY est moins compliqué que vous ne le pensez. L’idée est de reproduire les exercices présents dans les clubs, soit en achetant du matériel d’agility pas cher, soit en détournant des objets du quotidien.

Une table d’arrêt

Cette table d’arrêt est un obstacle sur lequel votre chien doit littéralement s’arrêter pendant cinq secondes. Cela n’est pas dur physiquement pour le chien, surtout que l’objectif n’est pas d’avoir la plus haute table possible.

En revanche, réussir à s’arrêter alors que son excitation est au plus haut est une belle preuve d’apprentissage. Au départ, vous pouvez lui donner une friandise quand il le fait pour que cela devienne quasiment un réflexe.

Pour le matériel, vous n’avez pas besoin d’une table spéciale. Avec Jodie, j’utilise une ancienne table basse adaptée à sa taille.

Mise en place d’un tunnel

Créez un tunnel ouvert à partir d’un tunnel de jeu pour enfants. Introduisez votre chien dans le tunnel pendant que vous attendez à l’extrémité ouverte avec une friandise, puis faites-le passer. S’il hésite, encouragez-le.

Il est préférable de commencer avec un tunnel court. Si besoin, achetez un tunnel d’agility. Sur le comparateur de matériel d’agility ou en bas de cet article, je vous ai mis quelques modèles à une trentaine d’euros.

Suspendre un cerceau

Un vieux pneu ou un cerceau de Hula Hoop suspendu à un cadre en PVC fait un excellent jeu pour que votre chien puisse y sauter. Commencez avec le cerceau abaissé au sol et guidez votre chien à travers l’ouverture. Augmentez progressivement la hauteur, puis faites-le quand vous ne tenez pas le cerceau, toujours en restant à côté de lui.

Un tel exercice est proposé à une vingtaine d’euros par Trixie (voir en bas de cette page).

Faire une promenade de chien

Créez une promenade de chien avec une planche solide. La largeur doit être restreinte, une trentaine de centimètres est la norme (à adapter selon le gabarit de votre chien). Commencez par le faire la planche au sol pour votre chiot puisse traverser. Puis après, il est possible de faire un accès depuis le sol vers la planche située en hauteur.

Rappelez-vous que l’important n’est pas de mettre cette dernière le plus haut possible. Si vous utilisez du poids, poncez-le bien pour qu’il n’y ait aucune écharde et traitez-le contre l’humidité si votre jeu reste constamment dehors.

Construire une planche d’équilibre

Une fois que votre chiot maîtrise la promenade de chien, vous pouvez essayer de faire un exercice plus difficile : la bascule.

Gardez sa laisse serrée lorsqu’elle approche du centre, et abaissez lentement la planche jusqu’au sol. Après quelques essais, le chien devient autonome sur l’exercice.

Si vous êtes bricoleur, concevez cet exercice dans votre atelier. Sinon, il vous faut en acheter un tout fait. Cela coûte une centaine d’euros (voir fin de page).

Mettre une haie

Commencez par un petit bout de boit ramassé sur le sol lorsque vous promenez votre chien. Demandez à votre chien de passer par-dessus et félicitez-le quand il le fait. Augmentez la hauteur de la barre de saut en la plaçant sur des briques ou des chaises de plus en plus hautes.

De telles haies coûtent assez chères dans le commerce, donc créez ce matériel d’agility DIY est une bonne idée.

Concevoir un tunnel fermé

Créez un tunnel fermé à l’aide d’une boîte ouverte avec une bâche à une extrémité. Vous pouvez également utiliser une table recouverte d’une bâche.

Avec cet exercice, on voit de grosses différences chez les chiens. Certains l’adorent et se jettent littéralement dedans, tandis que d’autres le craignent.

Utilisez des cônes pour des changements de direction

Concevez des poteaux pour un slalom ou un simple piquet qui sert au chien à faire demi-tour ou à changer de direction.

Pour ce faire, vous pouvez soit acheter directement des slaloms pratiques comme ceux que j’ai mis dans le tableau fin de page (de 40 à 200€ environ) ou le faire avec des objets sous la main.

Les cônes de chantier sont très pratiques, mas cela peut aussi être des grandes tiges. Je n’aime pas trop prendre des morceaux de bois car cela peut faire mal au chien s’il se loupe et le cogne.

Au départ, allez très lentement. Votre chien au pas comprend le mouvement. Après un peu d’entraînement, il franchit cet obstacle d’agility à grande vitesse.

Rapprochez-les progressivement au fur et à mesure que les compétences augmentent.

Parcours agility DIY ou du matériel spécial : quel est le mieux ?

Si vous avez le budget pour, ne prendre que du matériel conçu pour l’agility est un excellent choix. De mon côté, j’opte pour un mélange des deux. Ainsi, j’ai pris un vrai tunnel d’agility et un anneau en hauteur.

En revanche, je crée la haie avec un morceau de bois et utilise un vieux banc pour la promenade.

Sélection de matériels d’agility

Comment créer un parcours d’agility pour chien dans votre jardin ?
5 (100%) 1 vote