Comment laver son chien ?

Vous souhaitez laver votre chien pour la première fois ou avez peur de mal faire jusqu’à présent ? Si je rencontre des difficultés dans certains domaines, j’ai toujours pu laver Jodie sans soucis. Elle n’aime pas les bains, mais se montre docile.

femme qui donne un bain à son chien

Les conseils ci-dessous vous permettront de savoir tout ce qu’il faut concernant le lavage de votre chien.

À quelle fréquence dois-je laver mon chien ?

Bien que les chiens n’aient pas besoin d’un nettoyage quotidien comme nous, ils ont besoin d’un bain régulier – mais la régularité dépend de plusieurs facteurs, tels que l’environnement du chien et le type de pelage.


Voici quelques renseignements sur la fréquence des bains selon la race de votre chien

  • Prendre un bain une fois par mois convient à la plupart des chiens. Pour Jodie et Mookie, je suis à peu près à ce rythme avec une fréquence plus élevée en hiver quand la moindre balade finit avec des pattes toutes sales.
  • Les chiens à poil gras, comme les Bassets peuvent avoir besoin d’un bain plus souvent, jusqu’à une fois par semaine.
  • De nombreuses races à poil court et au pelage lisse, comme les Beagles se contentent de bains moins fréquents. Les Basenjis à poil court sont fastidieux dans leur hygiène personnelle et ont rarement besoin d’un bain.
  • Les races qui ont un pelage qui conserve bien l’eau, telles que les Golden Retrievers, devraient être baignées moins souvent afin de préserver leurs huiles naturelles. Trois bains par an est suffisant pour eux
  • Les chiens à poil épais et double – comme les Samoyèdes, les Malamutes et d’autres races nordiques – se débrouillent mieux avec moins de bains et beaucoup plus de brossage (ce qui élimine les poils morts et lâches et aide à distribuer les huiles naturelles qui gardent la peau et le pelage de votre chien en santé).

Bien sûr, si votre chien aime nager dans la mer, s’il est obsédé par les flaques de boue ou s’il vit à la campagne et qu’il fait beaucoup de choses sales, vous devriez le laver plus souvent que s’il est sédentaire et sort rarement dans son appartement propre.

Cela dit, évitez de laver votre chien plus souvent qu’il n’est vraiment nécessaire, sinon vous risquez d’enlever les huiles naturelles de son pelage, ce qui le rendrait sec et plus sujet aux pellicules, aux poils gras et qui frisent.

Certains shampoings peuvent sécher ou irriter la peau du chien plus que d’autres. Si vous le constatez, changez de produit. Ce dernier doit toujours être conçu pour les chiens. Les shampoings pour humains ne sont pas adaptés aux animaux.

Fondamentalement, la meilleure façon de savoir quand votre chien a besoin d’un bain est de le sentir et de la caresser. S’il sent mauvais ou qu’il colle, un petit lavage s’impose. C’est la même chose si son pelage est plein de poussière ou de boue.

Où laver votre chien ?

Avec un tout petit chien comme un Chihuahua, c’est très simple. Il suffit de le mettre dans l’évier ou une bassine.

Pour les chiens un peu plus grands, la baignoire ou le douche reste la meilleure solution. Je fais ainsi avec Jodie et Mookie. Pour cette dernière, j’évite de la laisser sans surveillance car elle essaie de sortir du bain en sautant, ce qui pourrait s’avérer dangereux… Pensez-y si vous donnez un bain à votre chien.

Pour les gros chiens, qui ne rentrent pas dans les baignoires domestiques ou dans les douches, vous pouvez les lavez dehors sur le goudron avec un tuyau d’arrosage (en évitant de mettre une forte pression) ou dans une piscine pour chien. Mais, si vous les mettez à l’extérieur, assurez-vous qu’ils aient suffisamment chaud.



Les néophytes pensent que les chiens ne souffrent pas du froid grâce à leur pelage. Or, c’est parce qu’ils ont des poils qu’ils ont aussi froids quand ils sont mouillés.

Comment laver votre chien ?

Maintenant que vous connaissez la fréquence de lavage nécessaire et que vous avez trouver où le laver, passons à la méthode :

  • Brossez votre chien avant le bain. Les poils retiennent l’eau, laissant votre chien avec une peau irritée si cela sèche mal. Utilisez une étrille ou un gant de toilettage pour cela.
  • Utilisez de l’eau tiède. La peau des chiens est différente de la nôtre, et l’eau chaude peut brûler les chiens plus facilement. L’eau du bain ne devrait jamais être plus chaude que celle pour un bébé humain. Gardez-le encore plus frais pour les chiens de grande race, qui peuvent facilement surchauffer.
  • Parlez à votre animal d’une voix calme et rassurante. Certains chiens finiront par apprendre que vous ne les torturez pas, alors que d’autres continueront à se cacher sous la table de cuisine lorsque vous sortirez une serviette. Pour mes chiennes, j’aime bien leur chanter quelque chose. Ma voix ne les effraie pas (ce sont bien les seules !) et elles me regardent avec intérêt quand je le fais.
  • Utilisez du shampoing pour chien. C’est moins desséchant pour leur peau. Faites mousser doucement le shampoing et massez tout le corps de votre chien, en prenant soin de ne pas lui mettre de savon dans les yeux. Si le poils est dense, allez bien dans les replis.
  • Rincez bien. N’importe quel savon laissé dans sa fourrure peut irriter la peau de votre chien une fois qu’il est sec. Le rinçage doit être assez long et efficace. Évitez de mettre trop d’eau dans les oreilles et d’une manière plus globale, sur sa tête. Il n’aimerait pas cela.
  • Séchez votre chien. Vous pouvez le laisser sécher à l’air libre, mais cela prend du temps et les chiens s’excitent vite avec le poil mouillé. Jodie et Mookie finissent toujours par se frotter partout et par avoir des poils dans tous les sens. Je préfère utiliser un des modèles que l’on retrouve sur de guide d’achat de pulseurs pour chien.
  • Récompensez votre chien. Félicitez-le chaudement après le bain. Le mieux est de le faire par la parole car il apprécie souvent être un peu libre après le bain.

Si vous le souhaitez, vous pouvez finir par un nouveau brossage afin de mettre le poil dans le bon sens, mais c’est facultatif. Avant de ressentir votre chien, attendez bien qu’il soit complètement sec car le poil mouillé attire toutes les saletés.

Quand aller dans un salon de toilettage ?

Donner le bain à votre chien peut être une activité que vous redoutez pour une multitude de raisons : vous avez des douleurs au dos et vous baisser pour le laver vous fait mal, vous avez une petite salle de bain, votre chien bouge dans tous les sens…

Plutôt que de ne pas le faire par peur, emmenez votre chien dans un salon de toilettage. Cela a un coût, mais il est raisonnable, de 15 à 50€ selon le salon et la race de votre chien.

Non seulement les toiletteurs donneront le bain à votre chien, mais ils lui couperont les ongles, brosseront le poils, laveront ses yeux, ses oreilles et la sécheront.

un toiletteur pro qui lave le chien
Un toiletteur professionnel peut être une bonne solution si vous craignez de laver seul votre chien.

Le bain aide à garder la peau et le pelage de votre chien propres, sains et exempts de parasites. Certains chiens ont besoin de bains plus fréquents que d’autres, selon leur pelage et la rapidité avec laquelle ils se salissent. Faites cet effort et votre chien sera bien mieux dans on poil.

Comment laver son chien ?
5 (100%) 1 vote