Comment socialiser son chien ?

Les chiens sont nos meilleurs amis, des animaux nobles, gentils et drôles, tant que nous avons investi un peu de temps dans leur éducation. Dans cet article, nous voulons vous dire comment socialiser un chien, en appliquant des notions de base afin de profiter d’un chien équilibré et tranquille.

Qu’est-ce que la socialisation ?

La socialisation fait partie de l’éducation de base et consiste à se familiariser avec des situations quotidiennes telles que sortir dans la rue, aller au parc, rencontrer de nouvelles personnes et aussi d’autres chiens. Ce processus donne au chiot plus de confiance en soi et l’aide à apprendre à faire face à sa vie quotidienne d’une manière calme et détendue.

un chiot sociable

La première chose à garder à l’esprit est que l’éducation et la socialisation de votre chien est un processus progressif, qui se produit tous les jours. Il faut donc être patient et ne pas s’attendre à des résultats immédiats après seulement quelques jours d’enseignement. Ce n’est pas magique ! C’est comme quand nous étions petits, et nous n’avons pas appris du jour au lendemain à discuter avec des inconnus, mais nos parents, lentement, patiemment, nous ont enseigné de nouvelles choses.

Quel âge doit avoir le chien pour être socialisé ?

Quand pouvez-vous commencer à socialiser un chiot ? Eh bien, en fait, à partir du moment où les chiots naissent, leur mère commence un processus de communication et de soins avec eux.

Plus tard, quand les chiots ouvrent les yeux et commencent à connaître le monde autour d’eux, ils socialisent avec leur mère et leurs frères et sœurs. Ils apprennent à se mettre en relation les uns avec les autres, à développer les premières notions de hiérarchie, à apprendre à jouer, à manger ensemble, etc.

Dès que vous le récupérez de l’élevage (normalement à six semaines au minimum), vous pouvez commencer l’apprentissage. Faites- le en douceur.

Comment socialiser un chiot ?

Il est essentiel d’élever les chiens d’une manière appropriée et de leur donner un traitement affectueux et proche dès le début. Il est également nécessaire de les laisser avec leur mère au moins jusqu’à l’âge de 2 mois. Croyez-le ou non, pendant ce temps, leur mère leur enseigne les notions de base de bonne conduite et de discipline, ainsi que l’affection.

N’achetez jamais un chiot dans une animalerie ou dans un grand chenil (exception faite pour les refuges). L’idéal est soit d’adopter un chiot abandonné, soit d’acheter un chiot élevé chez un éleveur responsable, qui vous offrira toutes les garanties de bonnes pratiques.

Éduquer et socialiser un chiot est beaucoup plus facile que de le faire plus tard, car ils apprennent très vite quand ils sont jeunes.

Éduquer et socialiser un chiot est beaucoup plus facile que de le faire plus tard, car ils apprennent très vite quand ils sont jeunes, car comme les enfants, les chiots « sont comme des éponges ».

En outre, il y a une deuxième raison importante qui est que les chiots en général n’ont pas de traumatismes, de peurs apprises, d’expériences passées négatives ou de mauvais comportements qui ont été enseignés ou encouragés par d’autres dans le passé. C’est pourquoi, comme une toile blanche, son processus de socialisation est plus simple.

Que dois-je enseigner au chiot quand il rentre à la maison ? Parmi les choses de base que vous pouvez lui apprendre, voici plusieurs essentiels :

  • Comme apprendre à un chien à se soulager dehors ?
  • Comment laisser votre chien seul à la maison sans qu’il pleure ?
  • Comment apprendre à un chiot à ne pas mordre ?

Si l’on se réfère spécifiquement à la façon de socialiser un chien, il s’agit essentiellement de lui faire vivre le maximum de situations quotidiennes tout au long de la journée (pas toutes à la fois évidemment). Pour ce faire, ne le surprotégez pas au départ, même s’il s’agit d’un chien de petite race. Une fois que vous avez donné toutes ses vaccins à votre chiot, emmenez-le dans la rue, dans des endroits où il y a beaucoup de monde, aussi dans un parc avec des chiens, vous pouvez aller à la campagne, mais aussi au centre-ville, pour qu’il s’habitue à la circulation.

un chien surprotégé par sa maîtresse
Pas de surprotection ! Soumettez votre chiot à diverses situations, c’est pour son bien.

D’ailleurs, faites des exercices :

  • Il se promène en laisse pour s’y habituer dès son plus jeune âge.
  • Prenez-le dans votre voiture sur son siège auto ou dans le bus de la ville ou le métro, si vous en avez le droit.
  • Laissez-le sentir les autres chiens dans la rue et jouez avec eux dans le parc (ne le portez pas en laisse pour qu’il ne sente pas les chiens en marchant). Bien évidemment, observez le comportement de l’autre animal et arrêtez si vous sentez qu’il s’énerve face à votre petit chiot tout excité.
  • Lorsque vous allez chez un ami, emmenez-le avec vous pour qu’il puisse rencontrer de nouvelles personnes qui ne vivent pas avec vous.
  • Dites à des gens attendris dans le parc à chiens qu’ils peuvent le caresser ou jouer avec lui. Cela ravit particulièrement les enfants.
  • Allez au marché avec votre chiot. Le bruit et la foule dans ce genre d’endroits l’effraient, mais il s’habitue vite.
  • Mettez la machine à laver et laissez-le s’habituer au bruit. La même chose avec le sèche-cheveux afin qu’il n’ait plus peur de tous ces sons. Cela sera très utile si vous décidez d’utiliser un pulseur pour chien par la suite.

Faites autant d’activités que possible avec lui, pour qu’il voit que c’est normal et amusant de faire toutes ces choses ensemble. Mais vous devez toujours être calme et détendu devant votre chiot, afin qu’il apprenne que c’est la meilleure attitude ! Ne donnez pas le mauvais exemple en criant tout le temps, ou en étant craintif, en colère ou alarmiste dans une situation particulière.

Comment socialiser un chien adulte

Pouvez-vous socialiser un chien adulte ? Oui, vous pouvez aussi éduquer et socialiser un chien adulte, si ses propriétaires précédents n’ont pas pris le temps ou l’effort de le faire eux-mêmes. Vous devrez suivre les mêmes directives qu’avec un chiot, mais soyez plus patient. Parfois, les adultes sont plus lents à apprendre parce qu’ils ont déjà des habitudes bien ancrées dans leur vie antérieure.

Surtout, soyez patient si vous voulez socialiser un chien particulièrement difficile, parce qu’il est agressif ou extrêmement craintif (peut-être qu’il a été victime de mauvais traitements, battu, etc. et qu’il est traumatisé). Dans ces cas, il est préférable de consulter un dresseur professionnel pour vous guider dans le processus de réhabilitation de votre chien. Des cours individuels, puis collectifs, montrent d’excellents résultats.

Comment socialiser son chien ?
Noter cet article