Dressage au mordant du chien : qu’est-ce que c’est ?

Pratique qui défraye régulièrement la chronique, le dressage au mordant n’est pas toujours bien vu. Alors que contrairement aux idées reçues, cette discipline peut permettre de renforcer les liens entre le chien et son maître. Voici en détail en quoi consiste cette pratique.

chien jack russell qui mord

Le dressage au mordant : définition

Le mordant est une discipline canine et sportive qui a pour objectif de renforcer l’éducation de l’animal et non de le rendre agressif. Ce type de dressage regroupe des exercices d’attaques de face, fuyantes ou arrêtées.

Ainsi, le mordant permet au chien d’apprendre à contrôler la force de sa mâchoire et de développer des auto-contrôles. Cette pratique demande d’être exigeant avec soi et son chien, mais aussi d’être rigoureux.

Le terme mordant regroupe plusieurs sous-activités qui sont le ring, le RCI, le campagne et le mondioring :

  • Le ring

C’est la discipline la plus pratiquée, elle regroupe du mordant et du « plat ». L’objectif du plat est d’exécuter des sauts, des exercices d’absences, de suivi avec ou sans laisse, etc.

  • Le Règlement de Concours International (RCI)

Il est composé de trois épreuves qui sont du pistage, de l’obéissance et du mordant.

  • Le campagne

C’est la discipline la plus complète, car elle consiste en des exercices d’obéissance, de sauts, de défense, de pistage et de travail dans l’eau. Cette pratique s’exécute dans un espace libre.

  • Le mondioring

​​​​​​​Pratique qui s’effectue dans un espace clos avec différentes épreuves comme des exercices d’obéissance, de garde, de défense et de sauts. C’est une discipline internationale qui permet au chien de montrer son adaptation à différentes situations.

L’ensemble de ces activités regroupe du dressage au mordant.

Découvrez en vidéo les conseils d’un comportementaliste pour le dressage du chien au mordant :

À qui s’adresse le dressage au mordant ?

Notez que cette discipline est réglementée en France. Il est donc obligatoire d’être déclaré auprès de la préfecture pour dresser un chien au mordant. Il est nécessaire de bien vous renseigner sur l’éducateur canin et le club auquel vous allez faire appel.

De plus, le dressage au mordant s’adresse aux chiens équilibrés et éduqués et à des maîtres impliqués et passionnés. En termes de races qui pratiquent ce sport, on retrouve majoritairement des Bergers Allemands et des Bergers Belge Malinois.

Néanmoins, la Société Centrale Canine a rédigé une liste officielle qui classifie par catégorie les races qui peuvent pratiquer le mordant. Ci-dessous la liste officielle :

  • Race du groupe 1

Les chiens de (Berger Belge Allemand, Blanc Suisse, de Beauce, de Brie, Malinois, Tervueren…), les Colley, Kelpie Australien, et Bouvier des Ardennes sont inclus dans ce groupe. On y trouve aussi les Bouvier Australien et Bouvier des Flandres.

  • Races du groupe 2

Ici, il y a les : Boxer, Cane Corso, Doberman, Dogue (des Canaries, Majorquin), Fila de San Miguel et Rottweiler.

  • Races du groupe 3

Il comprend uniquement la race Airedale Terrier.

Vous pouvez retrouver l’ensemble de la liste sur le site de la SCC.

Le mordant s’adresse à peine à 30 races de chiens. Nous vous conseillons de vous informer en amont de la pratique.

Les conditions pour pratiquer le dressage au mordant

Si votre chien est inscrit dans la liste officielle pour pouvoir pratiquer le dressage au mordant il faut également remplir d’autres conditions.

Ainsi, votre chien doit être à jour dans ses vaccins et en bonne santé et avoir obtenu le CSAU (Certificat de Sociabilité et d’Aptitude à l’Utilisation).

En ce qui vous concerne, vous devez avoir une licence et pratiquer le mordant en club auprès d’un professionnel déclaré.

Il est donc primordial de bien vous renseigner avant de pratiquer le dressage au mordant afin que vous et votre chien preniez du plaisir dans cette discipline.