Guide pour prévenir les morsures

Se faire mordre par un chien peut rapidement transformer votre regard sur un chien. Alors que vous le considériez comme un petit toutou mignon, vous le pensez désormais être un affreux monstre…

Cependant, il existe des moyens de se protéger contre les morsures. En tant que propriétaire de chien, vous pouvez également prendre des mesures pour vous assurer que votre chien ne mord pas.

Votre ami est toujours techniquement une bête

Tous les chiens ont la capacité de mordre. Peu importe à quel point votre chien est mignon ou câlin, peu importe sa taille ou sa race, ou s’il a réussi avec brio l’entraînement et l’école d’obéissance.

un chien qui mord un jouet
Potentiellement, tout chien peut mordre.

Cela peut sembler un peu brutal, mais il est important de garder à l’esprit que c’est la réalité et que les chiens, bien qu’ils soient des membres bien-aimés de notre famille, sont des animaux avec des instincts et des réactions parfois sauvages.

Et même s’ils sont assez intelligents pour communiquer avec nous assez clairement par le son et le mouvement du corps, une morsure peut être représentative d’une incompréhension de leur part ou d’un comportement que vous n’avez pas réussi à devancer.

Quelques statistiques sur les morsures de chien

Nous pensons souvent aux morsures de chien lorsqu’une attaque de chien particulièrement vicieuse fait la une de nos nouvelles locales. Cependant, les morsures de chien se produisent beaucoup plus souvent que vous ne le réalisez. Des études indiquent qu’environ 4,5 millions d’Américains reçoivent un coup de dents de chiens. La moitié des morsures finissent par nécessiter des soins médicaux.


J’ai recherché de tels chiffres pour la France, mais je n’ai pas trouvé d’études sur le sujet. Toutefois, il n’y a aucune raison de penser que les chiens américains sont des plus gros « mordeurs » que ceux français !

Les études montrent qu’environ la moitié des personnes qui se font mordre ont entre l’âge de 5 et 9 ans.

Il n’est pas surprenant de constater que les enfants sont les plus sensibles aux morsures de chiens. Les études montrent qu’environ la moitié des personnes qui se font mordre ont entre l’âge de 5 et 9 ans. Les enfants ont également tendance à être plus vulnérables aux blessures causées par les morsures de chien que les adultes.

Pourquoi un chien mord ?

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles un chien mordrait quelqu’un. La plupart de ces raisons ne s’expliquent pas par le faux stéréotype d’être un vieux chien méchant. Les morsures proviennent plutôt d’instincts enracinés, dont diverses formes de protection et de survie.

L’instinct de protection le plus évident en matière de morsures est peut-être lié à l’agressivité maternelle. La mère sera farouchement protectrice de son petit pendant les premières semaines après sa naissance, et tout ce qui ressemble à une menace pour ses chiots pourrait être combattu avec des dents. Même le chien le plus doux peut se rabattre sur ces instincts maternels.

Encore une fois, ce type d’instinct de protection ne doit pas nécessairement provenir d’un lien mère-chien. Il peut tout aussi bien venir d’un chien qui ressent le besoin de protéger ce qu’il ressent comme étant sa possession. Cela peut être un humain, un autre animal ou même un jouet ou sa gamelle. Si vous voulez voir cela en action, essayez de prendre un os juteux recouvert de morceaux de viande provenant des pattes d’un chien affamé.

Une autre cause fréquente de morsure est le fait qu’un chien souffre. Il ne s’agit pas nécessairement d’une action visant à vous faire savoir qu’il souffre autant que d’une réaction instinctive à l’expérience de la douleur.

C’est pourquoi il est important que si vous remarquez que votre chien souffre, d’agir avec prudence. Si vous touchez une zone douloureuse pour votre chien, il peut vous mordre pour vous signifier qu’il ne faut pas le toucher. C’est d’ailleurs pour cette raison que les vétérinaires n’hésitent pas à mettre une muselière aux chiens dont ils perçoivent qu’ils pourraient mordre.

un chien blessé qui pourrait mordre
Un chien qui a mal peut réagir avec une morsure. Ce n’est pas méchant, mais une réaction instinctive.

La peur est une autre motivation principale derrière une morsure. Cette raison particulière est un mélange entre la protection et la survie. Votre toutou peut vous mordre parce qu’il a peur de l’agitation qui l’entoure (ou qui provient de vous), mais il peut aussi le faire parce qu’il a le sentiment que son existence même est menacée par une source extérieure. Un objet qui fait peur, un jeu qu’il aperçoit comme un danger sans que vous ne le compreniez, peut déboucher sur cela. D’ailleurs, beaucoup de morsures de chiens sur des enfants sont issues de la peur de l’animal, qui interprète mal le comportement du petit.

Une autre raison pour une morsure de chien est la pulsion. Cette réaction peut être considérée comme un geste de survie, bien que certains comportementalistes pensent qu’il s’agit d’une réaction issue des chiens de troupeau qui avaient besoin de garder les bêtes du cheptel et d’empêcher qu’elles ne s’enfuient. Cet instinct est essentiellement marqué par le frisson de la poursuite et peut être déclenché par un cycliste ou un jogger.

Les morsures de chien et l’agressivité dominante

La raison la plus tristement commune pour laquelle un chien mord, l’agressivité dominante, n’a pas nécessairement à voir avec la protection ou la survie. Il s’agit plutôt d’un signal destiné à vous informer qu’il est le chien alpha, et que vous feriez mieux de ne pas empiéter sur son territoire.

Ce type d’attitude est typiquement visible chez les mâles intacts (non castrés) et chez les chiens qui ont un caractère naturellement dominant, comme les Rottweilers et les bull terriers américains.

Morsures, entraînement et socialisation

Certains comportements liés à la morsure d’un chien sont fixés dans leur cerveau et resteront intacts pour la durée de leur vie. Si vous faites de l’interférence entre une mère et ses chiots nouveau-nés ou si vous frappez une zone douloureuse sur votre toutou, vous pouvez vous attendre à une morsure, et à juste titre.




Cependant, il y a des comportements comme la pulsion de proie et l’agressivité de domination qui peuvent et devraient être atténués par des propriétaires responsables. Ces comportements peuvent être correctement étouffés dans l’œuf à un jeune âge dans le cadre d’un entraînement global du chien.

Si vous faites de l’interférence entre une mère et ses chiots nouveau-nés ou si vous frappez une zone douloureuse sur votre toutou, vous pouvez vous attendre à une morsure, et à juste titre.

Les deux plus grands enseignements que vous pouvez donner à un chien lors de ses premières années est de lui enseigner l’entraînement au dressage et de l’aide à la socialisation. Les deux domaines ont quelques similitudes, et il y a de fortes chances pour que vous puissiez travailler les deux via les mêmes exercices. Cependant, il est important que vous les considériez comme différents aspects de l’apprentissage de votre chien.

Enseigner à votre chien de ne pas mordre devrait se produire, si possible (ce n’est pas le cas si vous récupérez un chien adulte dans un refuge), lorsqu’il est encore un chiot. C’est particulièrement important parce que le chiot a naturellement le réflexe de mordre et ignore totalement que cela fait mal. L’objectif est d’arriver à l’inhibition de la morsure.

L’inhibition de la morsure décrit le moment où les chiots apprennent à contrôler la puissance de leur morsure. C’est généralement le cas lorsqu’il est dans une portée de chiots, où la force de sa morsure est ajustée en jouant avec ses frères et sœurs. Cependant, ce processus peut prendre un certain temps, et c’est quelque chose que votre chiot n’a peut-être pas aiguisé avant d’être emmené vers votre famille puisqu’on adopte généralement les chiens juste après le sevrage.

Il se peut que vous trouviez ses mordillements mignons au début. Après tout, ces morsures peuvent survenir pendant le temps de jeu. Cependant, même à ce jeune âge, une morsure parfaitement placée peut induire une dose réelle de douleur si vous n’êtes pas préparé à son impact.

Vous pouvez travailler avec lui pour développer l’inhibition des morsures en agissant essentiellement comme un chiot (son frère ou sa soeur dans la portée) le ferait ; en émettant un bruit aigu à l’impact et en arrêtant le jeu pendant quelques minutes. Il recevra rapidement le message qu’une ligne a été franchie et il doit être plus prudent.

Éventuellement, vous serez en mesure de l’entraîner à graviter loin de vos mains et d’aller sur des jouets à mâcher ou d’autres objets qui sont beaucoup plus appropriés pour ronger et se faire les dents. Encore mieux, il pourra apprendre à jouer de façon ludique et gentille avec vous, sans utiliser ses dents.

J’ai une amie qui a appris à son carlin à donner un coup de langue au lieu de mordre, ce qu’il faisait toujours en étant jeune. Cependant, cela a des inconvénients puisque le chien, désormais adulte, passe son temps à lécher.

La socialisation est immensément importante parce qu’elle aide votre chien à s’habituer à la notion d’être poli envers le monde qui l’entoure.

La socialisation est immensément importante parce qu’elle aide votre chien à s’habituer à la notion d’être poli envers le monde qui l’entoure. Comme le terme le suggère, cette pratique est construite autour de la notion d’entourer votre toutou avec d’autres animaux et des gens de tous âges. L’objectif est de le mettre à l’aise dans un environnement normal et quotidien.

Bien que les avantages de la socialisation soient nombreux, la leçon la plus importante qu’elle donne est peut-être de ne pas dominer ouvertement les autres personnes et les animaux de compagnie. Ceci réduit alors considérablement les chances que votre chien décide d’enfoncer ses dents dans la main de quelqu’un juste parce qu’il pense qu’il doit lui montrer qui est le chef de la meute.

Un manque de socialisation cause des dommages

Si vous vous considérez comme un propriétaire de chien responsable, il est important que vous poursuiviez la socialisation de votre chien. C’est particulièrement le cas si vous avez une race qui a des tendances de chef de meute ou qui a très souvent peur des autres. Une bonne socialisation réduira la bravade et fera du chien dominant un animal aimant et loyal. Quand on chien peureux, son ouverture sur les autres peut le changer et éviter les morsures.

D’autre part, un manque de socialisation – ou pire encore, un encouragement des tendances agressives – peut conduire à un risque accru d’attaques de morsures. Elles ont ruiné à elles seules la réputation de races qui sont, en réalité, douces et gentilles. Cela a également contribué à ruiner la réputation de ceux qui possèdent ces races.

un pitbull capable de morsures
Le Pitbull, un chien fidèle et joueur, qui a désormais une réputation horrible à cause de maîtres inadaptés ou qui le poussent à devenir agressif.

L’irresponsabilité liée à ce qui peut être un comportement quelque peu évitable a conduit à l’interdiction ou à la restriction de races comme le Pit Bull Terrier américain dans de nombreux pays, y compris la France.

Le comportement inattendu d’un enfant à travers les yeux d’un chien

Il peut être facile de blâmer notre chien ou le chien d’un ami s’ils mordent nos enfants. À un certain niveau, cela ressemble à des instincts parentaux ou des réflexes naturels comme pour les bergers.

Un chien de famille peut ainsi mordre en étant exaspéré par un comportement de l’enfant. (Note de l’auteur : j’ai ainsi un ami qui s’était fait mordre à trois ans par le chien de famille alors qu’il tentait de monter dessus comme s’il s’agissait d’un cheval).

N’oubliez jamais que le chien est un être vivant qui ressent, tout comme vous, la douleur et qui peut s’énerver quand on l’embête. Bien souvent, ces morsures pourrait être évitées par une sensibilisation de l’enfant, plus que par une modification du comportement du toutou.

Parler à vos enfants du fait d’être responsable avec le chien

Les enfants et les chiens semblent s’adapter naturellement les uns aux autres. Après tout, ils partagent beaucoup de points communs et d’amusements ; ils sont tous les deux ludiques, mignons, dignes de confiance, et vous ne pouvez pas rester en colère contre eux trop longtemps parce qu’ils savent comment vous attendrir…

Franchement, les enfants peuvent être brutaux et (sacrément) énervants envers les chiens, à tel point qu’ils peuvent avoir peur ou même devenir agressifs.

Pourtant, il y a une bonne raison pour laquelle tant d’enfants se font mordre par des chiens de tous âges… Franchement, les enfants peuvent être brutaux et (sacrément) énervants envers les chiens, à tel point qu’ils peuvent avoir peur ou même devenir agressifs. Cependant, parce qu’ils sont si ravis par la présence du chien, ils n’ont peut-être pas la moindre idée que ce qu’ils font à leur chien rend le toutou inconfortable.

Pour cette raison, il est important de réaliser que si un chien mord votre enfant, il n’est pas soudainement devenu un monstre vicieux. Il l’a probablement fait parce qu’il n’a pas d’autre choix que de dire à votre enfant de le laisser tranquille. En d’autres termes, aussi dur que cela puisse paraître, c’est probablement votre enfant qui est à l’origine de la morsure.

Cela s’explique en partie par le fait que les chiens ne comprennent pas très bien comment communiquer avec les enfants. L’une des raisons est la nature même des enfants. Pour un chien, un enfant n’est pas un petit humain mais des animaux turbulents, des créatures émotionnelles qui font des choses que les humains adultes ne penseraient pas à faire.

Certaines races vont avoir une réaction de protection instinctive, mais ce n’est pas toujours le cas, notamment quand il s’agit d’enfants qu’ils ne voient pas au quotidien comme les enfants de votre cousin.

Dans le cas des chiens plus grands, ils peuvent considérer les enfants comme des subordonnés dans la meute parce qu’ils sont plus petits. Cela pourrait non seulement conduire à mordre votre enfant si votre chien a atteint le seuil de sa patience, mais cela pourrait aussi le conduire à être une bête grognon si votre enfant fait quelque chose d’inoffensif, comme errer par sa nourriture.

En tant que propriétaire de chien responsable, c’est à vous de vous assurer que vous établissez certains paramètres environnementaux qui peuvent permettre à votre enfant et à votre chien de coexister paisiblement. Le plus important ici est de s’assurer que vous supervisez toute interaction chien-enfant si votre enfant est âgé de moins de 12 ans.

Et si vous voyez quoi que ce soit d’un point de vue comportemental, corrigez immédiatement le problème. Une bonne règle de base à utiliser est que si votre chien a l’air un peu mal à l’aise, il l’est probablement, et vous devriez dire à votre enfant de cesser immédiatement ce qu’il ou elle fait.

Le mois dernier, alors que Jodie ne montre jamais de signe d’agressivité, je l’ai entendue grogner sur un enfant lors d’un anniversaire familial. Au lieu de sauter sur Jodie, j’ai observé quelques secondes la situation… L’enfant trouvait drôle le fait d’essayer de mettre son doigt dans l’oeil du chien. La réaction de ma chienne était donc tout à fait logique, tandis que l’enfant avait une idée de jeu particulièrement débile.

Que se passe-t-il lorsqu’un chien vous mord ?

Bien que vous puissiez faire beaucoup de choses pour réduire les risques que votre chien mordre, il peut y avoir des situations où votre chien s’enfonce ses dents en vous. Si cela vous arrive, que faites-vous ?

La chose la plus importante que vous pouvez faire à cet égard est de ne pas paniquer. Il se peut que vous soyez affleuré d’émotions au lendemain de la morsure – des émotions qui peuvent aller du choc et de la colère à l’incrédulité et même à la culpabilité. Cependant, il est important que vous empêchiez ce chaudron de sentiments de bouillonner devant votre chien.

Si vous ne restez pas calme, ou si vous frappez votre chien par des représailles verbales ou physiques, vous ne ferez qu’aggraver une situation déjà délicate. Votre chien considérera ce type de comportement comme votre façon d’aggraver la situation. Vous ne souhaitez pas en arriver là, non ?

Votre meilleur plan d’action est de vous éloigner de votre chien, de préférence dans une autre pièce où vous pouvez vous séparer de lui. Cela vous donnera, à vous et à votre chien, suffisamment d’espace pour vous calmer et gagner vos esprits.

Ensuite, regardez bien la morsure du chien pour voir l’étendue des dégâts. Si cela est grave (profond ou dans une zone sensible), il est peut-être utile de se rendre à l’hôpital. Si vous n’avez pas fait preuve de vigilance dans la vaccination de votre chien, sa morsure pourrait transmettre des maladies. Vérifiez bien ce point.

Si vous déterminez qu’il s’agit d’une morsure mineure de chien, vous pouvez gérer la situation en lavant la plaie avec du savon et de l’eau pour prévenir les germes. Ensuite, appliquez une pression avec de la gaze ou une serviette si la blessure saigne. Une fois que le saignement s’arrête, appliquez une pommade antibiotique et enveloppez la plaie.

Au fur et à mesure que la blessure guérit, il est important de garder un œil sur elle pour s’assurer qu’elle ne s’aggrave pas. Si vous commencez à voir des choses comme un gonflement, une rougeur autour de la morsure, un écoulement de pus ou une augmentation de la douleur, cela pourrait être un signe d’infection. Allez immédiatement chez le médecin.

Si la morsure de votre chien a causé de graves dommages, comme la formation d’une entaille profonde et large dans votre chair, consultez immédiatement un médecin. Le médecin sera en mesure d’effectuer des actions sur la plaie qui lui donneront les meilleures chances de guérison, comme le nettoyage avec un désinfectant chirurgical et l’enlèvement des tissus morts ou infectés. Vous pouvez même recevoir des vaccins contre la rage ou le tétanos.

Maintenant que le côté chirurgical/guérison physique est traité, il convient de comprendre pourquoi votre chien vous a mordu. Grâce aux différentes parties de ce guide, vous devez être capable en analysant la situation de comprendre s’il s’agit d’une réaction instinctive, d’un signal de domination, d’un geste de peur, etc.

L’abandon d’un chien est parfois la conséquence d’une morsure, mais dans les faits, peu de situations devraient aller jusque là si vous aimez votre chien.

Selon votre constat, adaptez votre comportement. L’abandon d’un chien est parfois la conséquence d’une morsure, mais dans les faits, peu de situations devraient aller jusque là si vous aimez votre chien. À moins qu’il développe un trouble comportemental grave ou que des traumatismes empêchent sa domestication (ex: chien adopté dans un refuge qui a été battu toute sa vie), il est possible de remédier aux incompréhensions entre le maître et le chien.

N’hésitez pas à accepter votre manque d’expérience pour gérer ces cas et a demandé de l’aide auprès d’un comportementaliste canin. Les vétérinaires ne sont pas toujours aptes pour vous conseiller car ils sont des spécialistes de la santé des animaux, et non des experts du comportement capables de prévenir les morsures.

Guide pour prévenir les morsures
4.7 (93.33%) 9 votes