Incontinence urinaire chez le chien : comprendre et agir !

L’incontinence urinaire est assez déroutante pour un maître. On est plutôt habitué à devoir gérer les pipis quand le chien est encore un chiot, mais quand l’incontinence survient avec un adulte, on se retrouve perdu…

un chien incontinentDans ce guide, découvrez les symptômes et les raisons de l’incontinence, les traitements et les habitudes de vie à prendre pour la gérer. Rassurez-vous, même si votre chien fait partie des cas qui ne se guérissent pas complètement, il est tout à fait possible de gérer ses pipis à la maison.

Quelles sont les causes de l’incontinence urinaire chez le chien ?

Il n’y a pas une cause, mais de multiples. Si votre chien devient soudainement incontinent, cela pourrait être lié à l’une de celles-ci :

  • Déséquilibre hormonal
  • Sphincter de la vessie plus faible qu’avant
  • Infection des voies urinaires
  • Calculs urinaires
  • Lésion ou dégénérescence de la colonne vertébrale
  • Troubles de la prostate
  • Présence d’autres maladies qui causent une consommation excessive d’eau, comme le diabète ou, les maladies rénales
  • Anomalies congénitales
  • Troubles anatomiques
  • Prise de médicaments déclenchant l’incontinence



Quels sont les symptômes généraux de l’incontinence urinaire chez le chien ?

L’écoulement d’urine, qui peut irriter la peau et causer des rougeurs, est l’un des symptômes les plus reconnaissables de l’incontinence, tout comme le léchage excessif de la vulve ou du pénis.

Les parents peuvent également remarquer que l’endroit où le chien dort sent l’urine.

Observez également votre chien. Jodie a eu une infection urinaire quand elle avait un an et elle urinait énormément, se mettant parfois en position de pipi pour ne faire que quelques gouttes.

Que dois-je faire si je pense que mon chien est incontinent ?

Consultez un vétérinaire qui confirmera le diagnostic et tentera d’en déterminer la cause. Le vétérinaire effectuera une anamnèse approfondie, un examen physique et probablement une analyse d’urine pour vérifier si votre chien souffre d’une infection de la vessie, qui nécessite un traitement aux antibiotiques.

D’autres tests peuvent inclure une culture d’urine, des analyses sanguines, des radiographies et des ultrasons.

Avant de vous inquiéter sur le prix de toutes ces interventions, consultez-le. Il peut aussi trouver la cause sans aucun examen…

Quelles sont les complications de l’incontinence urinaire chez le chien ?

Certains épisodes d’incontinence urinaire vont et viennent, mais d’autres peuvent progresser et causer des infections vésicales et rénales plus graves. Une infection cutanée peut entraîner un contact constant avec l’urine.

Certains chiens sont-ils sujets à l’incontinence urinaire ?

Bien que l’incontinence urinaire puisse affliger les chiens de tout âge, race ou sexe, elle est le plus souvent observée chez les femelles d’âge moyen ou plus âgées.

On remarque également que certaines races sont plus souvent victimes de ces maux que d’autres comme le cocker, le pinscher, le doberman…

Néanmoins, il est tout à fait possible d’avoir un chien qui ne correspond à cette description victime d’incontinence. Ne vous arrêtez donc pas à ces informations pour juger que votre chien ne peut pas souffrir d’incontinence.

Comment traite-t-on l’incontinence urinaire ?

Le traitement de l’incontinence dépend de sa cause sous-jacente. Les médicaments peuvent souvent gérer efficacement cet état. Parfois, c’est encore plus simple. Par exemple, si l’incontinence est lié à la prise d’un médicament, votre vétérinaire peut modifier sa prescription.




Certains traitements sont axés sur l’hormonothérapie, tandis que d’autres renforcent le sphincter urétral ou limitent le débit urinaire. La chirurgie peut aussi être une option si les médicaments seuls ne fonctionnent pas. Les injections de collagène, une nouvelle thérapie pour l’incontinence, semblent avoir des résultats prometteurs.

Dans les cas d’incontinence due à des calculs vésicaux, à un disque saillant ou à une anomalie congénitale, une intervention chirurgicale peut être recommandée.

Une chose est sûre : l’incontinence ne se guérit pas en limitant l’apport d’eau du chien. Ne prenez donc pas l’habitude d’enlever l’eau toute la journée uniquement pour que votre chien ne fasse pas pipi. Au contraire, dans le cas de certaines maladies comme le diabète, une grande absorption d’eau est nécessaire tant que la maladie n’a pas été traitée. Le cas échéant, les reins de votre chien peuvent être endommagés.

Comment gérer l’incontinence urinaire ?

Si l’incontinence ne dure que quelques jours, il n’y a pas besoin de mettre en place de nouvelles routines. Il est frustrant de devoir laver le sol, et le chien s’il s’urine dessus en dormant, mais tout cela sera bientôt un mauvais souvenir.

un chien qui est sur un tapis
Avec un chien qui urine tout le temps, l’aménagement de votre maison peut nécessiter quelques adaptations.

En revanche, si l’incontinence est durable, voici une liste d’astuces à mettre place :

  • Empilez des couvertures et des serviettes propres à l’endroit où votre chien préfère dormir ou placez des coussins imperméables sous sa literie pour absorber l’humidité.
  • Emmenez votre chien pour des promenades plus fréquentes, y compris à la première heure le matin et peu après qu’il se réveille d’une sieste.
  • Installez une chatière si vous avez un jardin pour que le chien puisse sortir dès qu’il a envie.
  • Mettez un tapis éducateur à la maison comme s’il était encore un chiot. Le tapis ne sert plus à lui apprendre la propreté, mais à lui offrir une zone pour uriner s’il sent que cela arrive et que vous n’êtes pas à la maison.
  • Envisagez d’utiliser des couches pour chien, qui sont disponibles dans de nombreuses animaleries. Les couches sont idéales pour les animaux qui s’urinent dessus en dormant.
  • Prévoir des mesures d’hygiène appropriées pour prévenir toute infection cutanée.
  • Surveillez toujours l’état de votre animal de compagnie, car il peut rapidement s’infecter, surtout chez les chiens âgés.
  • Lavez régulièrement votre chien pour qu’il ne sente pas l’urine.
  • Protégez les lieux sensibles en lui empêchant l’accès : canapé, lit, tapis…
Incontinence urinaire chez le chien : comprendre et agir !
4.5 (90%) 4 votes