Quelles sont les principales différences entre un chien et un loup ?

Les scientifiques estiment que les chiens se sont séparés des loups entre -13 000 et – 40 000 avant JC.

loup qui hurle

Mais, les races de chiens ont beaucoup évolué au cours des derniers mille ou deux mille ans, et la grande majorité d’entre elles est apparue au cours des 100 à 200 dernières années.

L’évolution des chiens est le résultat de leur proximité avec les humains. Les loups étaient attirés par tous les déchets entreposés par les campements humains. Les moins craintifs ont sûrement fini par vivre au sein de ces campements et la domestication a commencé.

Ils ont alors appris à mieux lire les comportements humains et ont développé des relations intimes au point de devenir leurs compagnons.

Les loups et les chiens appartiennent à l’espèce Canis lupus. Ils partagent plus de 99 % de leur ADN et, bien que cela n’arrive pas très souvent, ils peuvent techniquement faire des croisements.

Certaines races sont évidemment plus proches du loup que d’autres. Ainsi, le Malamute d’Alaska, le Husky de Sibérie et d’autres chiens qui ressemblent à des loups sont plus proches du loup que ne l’est un caniche.

Moins de 1 % peut sembler peu, mais c’est suffisant pour créer des différences significatives entre les chiens et les loups.

Découvrons ensemble les principales différences entre un chien et un loup.

Les différences physiques entre les chiens et les loups

Les loups et les chiens ont le même nombre de dents, mais celles-ci, ainsi que le crâne et la mâchoire, sont plus grandes et plus fortes chez le loup.

Cela est probablement dû à leur besoin de mordre et de casser des choses comme les os dans la nature, par rapport aux chiens qui ont évolué comme charognards des déchets humains.

Les chiens ont des visages plus ronds et des yeux plus grands que les loups. Ils ont également évolué pour avoir des oreilles tombantes et une queue courte ou enroulée, tandis que le loup a des oreilles pointues avec une longue queue en faucille.

Les loups ont des pattes énormes par rapport à celles des chiens, et leurs deux orteils avant et intermédiaires sont beaucoup plus longs que leurs orteils latéraux. Avec cela, ils peuvent sauter plus facilement, fléchir leurs chevilles plus longues, garder leurs coudes bien serrés et bondir à des distances incroyables.

Leur dépendance à l’égard des humains n’est pas la même.

Les chiens ne peuvent pas survivre sans les humains. Il y a quelques chiens sauvages dans la nature, mais généralement ces chiens ne se portent pas bien parce qu’ils ont été domestiqués au point de ne plus pouvoir survivre correctement. Ils ont d’ailleurs tendance à se rapprocher des villes pour trouver de la nourriture.

Si vous connaissez bien les chiens, vous savez peut-être qu’ils obéissent à des ordres comme « assis » parce qu’ils veulent faire plaisir aux humains et être récompensés, explique

Le comportement des loups est différent. Quand vous essayez de les dresser, ils abandonnent généralement et tentent de partir.

Il y a eu de nombreuses études concernant la capacité à dresser les loups comme on le fait pour un chien domestique. Ces études ont montré que les loups ne s’attachent pas aux humains et n’ont pas les mêmes comportements.

un loup parfaitement autonome

Les loups mûrissent plus vite que les chiens

Les chiots des loups et des chiens domestiques sont sevrés à environ 8 semaines. Pourtant, les chiots loups sauvages mûrissent beaucoup plus vite que les chiens domestiques.

Des études comparant les capacités des chiens et des loups montrent que les chiots loups peuvent résoudre des énigmes à un âge beaucoup plus précoce. C’est logique. Ils doivent mûrir plus vite pour pouvoir survivre dans la nature.

Quand votre chien aura deux ans, il sera probablement encore votre compagnon fidèle pour la vie. Mais selon les spécialistes, les loups seront un bon compagnon pendant six mois avant de devenir difficiles à gérer.

Les loups et les chiens se reproduisent différemment

Contrairement aux chiens qui peuvent se reproduire plusieurs fois dans l’année, les loups ne se reproduisent qu’une fois par an. Ils ont également une saison de reproduction rigide qui se déroule de février à la mi-mars, les petits naissant en avril et mai.

La taille de leurs portées diffère également. Un loup a en moyenne quatre à cinq petits, alors que les portées de chiens peuvent varier.

Les meutes de loups sont composées d’une mère et d’un père loup et de leur progéniture. En revanche, les chiens ne forment pas des groupes familiaux de la même manière.

Ils ne jouent pas de la même façon et pour les mêmes raisons

Un chien domestique joue principalement pour s’amuser. Pour un chiot loup, le jeu est essentiel pour l’apprentissage de la survie et des compétences sociales.

Le jeu leur apprend à chasser ; il leur apprend à discipliner un membre de la meute lorsqu’ils deviennent chefs. Il les aide à apprendre quelles sont leurs limites, comme les enfants humains.

Cet apprentissage social est très important, de sorte que lorsqu’ils grandissent, leurs meutes savent comment communiquer, travailler ensemble et se respecter mutuellement afin qu’ils puissent chasser ensemble et garder la meute en bonne santé.

Les experts affirment que les chiens doivent également apprendre à connaître leurs limites sociales, mais que ces compétences ne sont pas aussi importantes que chez les loups. Ces différences dans le comportement des chiens sont également évidentes à l’âge adulte.

Contrairement aux loups, les chiens jouent continuellement tout au long de leur vie et vont également socialiser avec de multiples espèces.

Les chiens et les loups ne s’alimentent pas pareil

Les chiens sont des omnivores qui ont évolué pour manger ce que nous mangeons. En revanche, le système digestif d’un loup peut traiter les viandes crues, se passer de repas plus longtemps et absorber les nutriments d’une manière différente de celle d’un chien domestique.

loup mangeant de la viande

C’est un élément important à retenir lors du choix d’un type de nourriture pour votre chien de compagnie, car sa capacité à repousser les pathogènes communs dans les aliments crus est très limitée.

Les loups mangent parfois des matières végétales, mais qu’ils sont de véritables carnivores. Ils mangent aussi plus que les chiens.

Les loups savent qu’il peut s’écouler beaucoup de temps entre les repas et ont donc la capacité pyhisque de beaucoup manger d’un coup.

Un chien domestique nourri avec une alimentation de loup tomberait probablement malade et aurait la diarrhée à cause du niveau élevé de protéines. Et vous donnez de la nourriture pour chien domestique à un loup, celui-ci aurait des carences.

Les loups sont  plus timides que les chiens

Bien qu’ils soient décrits comme des animaux dangereux dans la culture populaire, les loups sont en réalité timides et évitent les humains. Il est également très rare qu’un loup attaque une personne.

Les loups sont plus forts pour résoudre les problèmes

Des études portant sur les capacités de résolution de problèmes chez les loups et les chiens montrent que lorsqu’un problème devient difficile, les chiens finissent par abandonner.

Ils cherchent alors du regard l’aide d’un humain, alors que le loup essaie de régler ça tout seul.