Pourquoi mon chien vomit de la bile jaune ?

Votre chien vient d’expulser un liquide jaune de sa gueule ? Il s’agit sûrement de bile. Ci-dessous, retrouvez les 5 raisons les plus fréquentes. Certaines sont inoffensives, d’autres méritent votre attention.

chien malade sur le solLes cas ponctuels de vomissements sont malheureux, mais la plupart du temps non préoccupants du point de vue de la santé.

La présence de bile, cependant, est une autre histoire. Cette substance jaune-vert est tout aussi désagréable à nettoyer, mais si elle se trouve dans le vomi de votre chien – et surtout si votre chien commence à vomir de la bile fréquemment- un examen rapide est nécessaire.

Voici cinq des raisons les plus courantes pour lesquelles les chiens vomissent de la bile :

Syndrome des vomissements biliaires

La bile est un liquide produit dans le foie et stocké dans la vésicule biliaire. Une fois ingérée, la nourriture est libérée dans l’intestin grêle qui aide à décomposer la nourriture pour que le corps puisse la digérer et l’utiliser correctement.


Le syndrome des vomissements biliaires survient lorsque la bile s’écoule dans l’estomac par l’intestin grêle. Cela se produit habituellement parce qu’un chien n’a pas mangé depuis un certain temps ou parce qu’il a consommé une quantité anormalement élevée d’aliments gras. Cela peut aussi arriver si le chien a mangé beaucoup d’herbe ou bu beaucoup d’eau.

Avec ma chienne Jodie, j’ai eu plusieurs fois la situation après qu’elle ait réussi à manger des cacas de chat présents dans le jardin de mon beau-père.

Habituellement, les chiens atteints de vomissements biliaires fréquents ont besoin d’un régime alimentaire digestible, faible en gras et riche en fibres. Envisagez aussi des repas plus petits et plus fréquents pour votre chien, surtout si les vomissements biliaires surviennent dès le matin, après une longue période sans manger.

Pour donner des repas fréquents à des horaires précis, je vous recommande d’avoir un distributeur de croquettes paramétrable.

Maladies gastro-intestinales

Les vomissements biliaires sont un symptôme d’un certain nombre d’affections qui affectent le système digestif, notamment les maladies inflammatoires, les ulcères, les infections parasitaires et certains cancers. Dans chacun de ces cas, l’affection sous-jacente doit être diagnostiquée et traitée par un vétérinaire pour soulager les vomissements.

Comme l’acidité de la bile peut user l’œsophage, elle peut entraîner des ulcérations si elle n’est pas maîtrisée. Les races qui ont un estomac sensible et qui sont prédisposées à de tels problèmes comprennent les races de bouledogue, les races naines, les chiens retrievers et les caniches.

Pancréatite

Des troubles endocriniens comme la pancréatite peuvent survenir après qu’un chien ait ingéré des aliments très gras ou huileux. Cela provoque une inflammation du pancréas et, à son tour, des vomissements biliaires, ainsi que des douleurs intenses à l’estomac et de la diarrhée. La pancréatite survient habituellement de trois à cinq jours après l’ingestion d’aliments gras, mais elle peut survenir dès 24 heures après.

Les vomissements biliaires dus à la pancréatite commencent entre 24 et 48 heures après la consommation des aliments gras. Pour la traiter ce problème, les vétérinaires donnent des médicaments pour traiter la déshydratation et les déséquilibres électrolytiques. Pendant ce temps et pendant quelques jours après le diagnostic, l’alimentation est arrêté et la période de jeun permet au pancréas de se reposer.

Blocages intestinaux

Les jouets, les os et même les grosses boules de poils peuvent se bloquer dans l’intestin. Ce sont des urgences qui nécessitent une intervention médicale immédiate.




Les vomissements réguliers deviennent bilieux après que l’estomac du chien ait été vidé, mais il est idéal de prendre en considération ce problème avant d’atteindre ce point. Un manque d’énergie extrême et de fortes douleurs abdominales peuvent indiquer un blocage.

La chirurgie est la méthode d’ablation la plus courante, mais une intervention endoscopique peut résoudre certains cas.

Il est donc très important de faire attention à ce que pourrait manger votre chien quand vous êtes là et durant vos absences. Ainsi, quand je vivais dans un studio, Jodie, alors âgée de quelques mois, a mangé deux fois de suite de gros morceaux de mousse de mon matelas.

Inquiet, je suis allé voir le vétérinaire qui m’a dit qu’il fallait impérativement l’éviter pour qu’elle ne risque pas un blocage. J’ai donc sacrifié mon lit en arrachant tout le contour du sommier. Plus tard, elle a fait de même avec un de ses paniers

Allergies

Si votre chien consomme une substance à laquelle il est allergique, des vomissements peuvent se produire et la bile peut être présente.

Souvent, cela se produit parfois peu de temps après l’adoption d’un nouvel aliment. Si c’est le cas, la meilleure solution est à un aliment que vous savez accepté par le corps du chien dès que possible.,

Les principaux aliments qui causent ces effets sont le bœuf, les produits laitiers, le blé, les œufs, le poulet, le maïs, l’agneau, le soja, le porc, le lapin et le poisson.

Dans d’autres cas, un chien peut devenir allergique à quelque chose qu’il mange régulièrement depuis des années. La plupart des animaux domestiques développent des allergies alimentaires entre un et cinq ans, mais certains d’entre eux bougent et le changement d’environnement peut provoquer de nouvelles allergies.

Dans ce cas, un essai diététique strict de 12 semaines peut être mené pour identifier la protéine incriminée. Les propriétaires peuvent alors travailler avec un vétérinaire compétent sur la nutrition pour créer un régime qui élimine cet allergène sans priver leur chien des vitamines et des nutriments dont il a besoin pour fonctionner à pleine puissance.