Museau du chien : tout comprendre de son petit nez !

En surface, le nez de votre chien peut sembler mouillé, frétillant et mignon. Mais le nez de votre chiot, que l’on appelle plutôt « museau » est en fait un appareil puissant qui le guide à travers ses journées d’une manière assez impressionnante.

museau d'un chien

Les museaux des chiens sont spécifiquement adaptés pour fonctionner beaucoup mieux que les nôtres.

Asseyez-vous bien, ils ont jusqu’à 300 millions de récepteurs olfactifs dans le nez, contre seulement 6 millions pour nous. Donc, la prochaine fois que votre chien sent à dix mètres les croquettes que vous avez préparées dans sa gamelle, ne soyez pas étonnés.

Voici six faits intéressants sur le sens de l’odorat de votre chien qui prouvent que les chiens sont des renifleurs hors pair.

Le nez d’un chien a deux fonctions : sentir et respirer

Le nez d’un chien a la capacité de séparer l’air. Une partie va directement à la zone de détection olfactive (qui distingue les odeurs), tandis que l’autre partie est consacrée à la respiration.

Les chiens aspirent et expirent en même temps

Lorsque les chiens reniflent, leur nez est conçu pour que l’air puisse entrer et sortir en même temps, créant ainsi une circulation d’air continue, contrairement aux humains qui n’ont qu’à inspirer ou expirer.

Les chiens ont un organe pour sentir que les humains n’ont pas

Cet organe est appelé « vomeronasal ». Il permet aux chiens de détecter les phéromones, des substances chimiques libérées par les animaux qui affectent les autres membres de la même espèce.

Cet organe joue un rôle important dans la reproduction et d’autres aspects de la physiologie et du comportement canin. Par exemple, c’est grâce / à cause de lui que les toutous passent leur temps à renifler l’arrière-train des autres chiens qu’ils croisent.

Les chiens sentent en 3D

Les chiens peuvent sentir séparément avec chaque narine. Tout comme nos yeux compilent deux vues légèrement différentes du monde et que notre cerveau les combine pour former une image en 3D, le cerveau d’un chien utilise les différents profils olfactifs de chaque narine pour déterminer exactement où se trouvent les objets malodorants dans l’environnement.

C’est ainsi qu’ils peuvent retrouver facilement la localisation d’une odeur intéressante.

L’évolution du museau du chien

Les chiens se servent de leur nez depuis la nuit des temps dans la plupart de leurs actes+ Sur le plan évolutif, l’odorat d’un chien l’aide à trouver un compagnon, une progéniture, de la nourriture et à éviter les prédateurs. C’est une capacité qui leur permet de survivre.

Un odorant jusqu’à 100 000 fois mieux que le nôtre

Le sens de l’odorat d’un chien est son sens le plus puissant. Dites-vous qu’un chien est capable de sentir une toute petite crotte de congénère sur un terrain de de 300 mètres carrés. Impressionnant, non ?

Quels chiens ont le meilleur sens de l’odorat ?

Tous les chiens ont un excellent odorat, mais évidemment, les races qui ont été dressés pour faire un travail nécessitant de sentir souvent sont encore meilleures.

C’est notamment le cas des chiens de chasse. Les compagnons robustes comme les bergers allemands et les labradors sont également connues pour leur faculté à « bien » sentir.

D’autres chiens, comme les carlins, peuvent en revanche éprouver des difficultés au niveau des voies respiratoires causant une baisse de l’odorat. Cela est dû à leur nez aplati qui fait pourtant leur charme…

Alors que tous les chiens ont un bon renifleur, Nappier dit que « les chiens de la race hound ont le meilleur sens de l’odorat ». Dorman souligne que les chiens de travail robustes comme les bergers allemands et les labradors sont également très odorants.