Pourquoi les chiens aboient et comment limiter les aboiements ?

S’imaginer qu’un chien peut ne jamais aboyer est un doux rêve. D’ailleurs, le souhaiterions-nous ? Les aboiements ne sont pas toujours mauvais. Cependant, certains chiens le font de manière excessive et cela génère de multiples problèmes.

Si c’est le cas de votre animal, la  première étape consiste à déterminer les causes de l’aboiement excessif de votre chien. Une fois que vous savez pourquoi il aboie, vous pouvez commencer à traiter son problème d’aboiement.

aboiements d'un berger allemand

Pourquoi les chiens aboient ?

L’aboiement est un type de communication vocale que les chiens utilisent, et il peut signifier différentes choses selon la situation. Voici quelques raisons pour lesquelles les chiens aboient :

Un aboiement territorial/Protecteur

Lorsqu’une personne ou un animal entre dans une zone que votre chien considère comme son territoire, cela déclenche souvent des aboiements excessifs. À mesure que la menace se rapproche, l’aboiement devient souvent plus fort. Votre chien aura l’air alerte et même agressif pendant ce type d’aboiement. C’est ces aboiements qui sont émis quand le chien saute sur son portail et effraient les passants.

Alarme/peur provoque les hurlements du chien

Certains chiens aboient à tout bruit ou objet qui attire leur attention ou les effraie. Cela peut se produire n’importe où, pas seulement sur leur territoire national.

L’ennui et la solitude : des aboiements qui deviennent des plaintes

Les chiens sont des animaux de meute. Les chiens laissés seuls pendant de longues périodes, que ce soit à la maison ou dans la cour, peuvent s’ennuyer ou être tristes et aboieront souvent parce qu’ils sont malheureux. Les aboiements ressemblent alors davantage à des plaintes.

Accueil/Jeu et aboiements de joie

Les chiens aboient souvent lorsqu’ils saluent les gens ou d’autres animaux. Il s’agit généralement d’une manie heureuse, accompagnée de remous de queue et parfois de sauts.

Recherche d’attention

Les chiens aboient souvent lorsqu’ils veulent quelque chose, comme sortir, jouer ou se faire plaisir. Si vous voyez votre chien vous fixer et aboyer tandis que son jouet favori est au pied de votre lit, il vous indique, à sa façon, qu’il souhaite jouer.

Séparation Anxiété/aboiement compulsif

Les chiens souffrant d’anxiété de séparation aboient souvent de façon excessive lorsqu’ils sont laissés seuls. Ils présentent aussi habituellement d’autres symptômes, comme des destructions, des tirages de jouets ou de paniers dans tous les sens, des déjections sur le sol…

Les aboiements compulsifs semblent êtes faits uniquement pour entendre le son de leur voix. Ils font aussi souvent des mouvements répétitifs, comme courir en rond ou le long d’une clôture.

Comment traiter l’aboiement excessif ?

Pour que votre chien aboient moins, il faudra du temps, du travail, de l’entraînement et de la constance. Cela ne se fera pas du jour au lendemain, mais avec les bonnes techniques et le temps, vous pouvez voir des progrès significatifs.

chien qui hurle et aboie

Voici quelques conseils à retenir lorsque vous commencez à contrôler les aboiements de votre chien.

  • Crier stimule votre chien à aboyer davantage parce qu’il pense que vous vous joignez à lui. La première règle est donc de parler calmement et fermement, mais ne criez pas. Ce simple conseil m’a été très utile avec Mookie qui aboie beaucoup. Si je n’ai toujours pas résolu tous ses aboiements de peur, une voix rassurante la calme plus vite.
  • La plupart des chiens ne savent pas ce qu’on veut quand on leur crie de se taire. Entraînez votre chien à comprendre le mot « Silence » !

Les ordres et conseils de base pour limiter les aboiements de votre toutou

Voici quelques conseils une méthode efficace pour faire arrêter votre chien d’aboyer:

  • Lorsque votre chien aboie, dites « Silence » d’une voix calme et ferme. Attendez qu’il arrête d’aboyer, même si c’est juste pour respirer, puis félicitez-le et donnez-lui une friandise. Faites attention à ne jamais le récompenser quand il aboie. Il finira par comprendre que s’il cesse d’aboyer au mot « Silence », il reçoit une récompense. N’oubliez jamais que l’éducation positive est souvent celle qui marche le mieux avec ces grands mangeurs.
  • Alternativement, vous pouvez apprendre à votre chien à « parler » ; une fois qu’il l’aboie de façon fiable, signalez-lui d’arrêter d’aboyer avec un ordre différent, comme « silencieux », tout en tenant votre doigt à vos lèvres (les chiens comprennent souvent les signaux corporels plus vite que les commandes vocales.) Pratiquez ces ordres quand il est calme, et avec le temps il devrait apprendre à arrêter d’aboyer à votre ordre, même quand il veut aboyer sur quelque chose. Cette technique est plus difficile que la précédente, mais elle montre d’excellents résultats.
  • Un chien fatigué est un chien tranquille. Si votre chien aboie lorsqu’il est seul, fatiguez-le avant de partir. Faites une longue marche ou une course à pied, jouez à la balle ou allez au parc à chiens avant de partir. Si votre chien reste dans le jardin en votre absence, lui mettre un lanceur de balles automatiques peut l’occuper et le fatiguer.
  • Ne laissez pas les problèmes s’éterniser. Plus un chien fait quelque chose, plus il s’enracine. L’aboiement peut donner aux chiens une poussée d’adrénaline, ce qui rend l’aboiement agréable. Permettre à un chien d’aboyer dans certaines situations, comme l’arrivée du facteur, peut éventuellement rendre un chien agressif en lui faisant croire que c’est lui qui mène la danse.
  • Certains problèmes médicaux peuvent causer des aboiements excessifs. Cela va des simples piqûres d’abeilles aux maladies du cerveau et aux douleurs persistantes. Les animaux de compagnie plus âgés peuvent développer une forme de sénilité canine qui provoque des vocalisations excessives. C’est toujours une bonne idée de faire examiner un animal de compagnie par un vétérinaire pour s’assurer qu’il n’y a pas de raison médicale à l’apparition d’aboiements alors qu’il ne le faisait pas avant.

Arrêter les aboiements selon leur cause

Une fois que vous savez pourquoi votre chien aboie, vous pouvez commencer à chercher des moyens de réduire ses bruits Voici quelques raisons spécifiques pour lesquelles les chiens aboient, et comment vous pouvez les stopper :

Aboiements territoriaux, de peur ou d’alarme

Parce que ce type d’aboiement est souvent motivé par la peur ou une menace perçue pour leur territoire ou leur peuple, il peut être réduit en limitant ce que votre chien voit. S’il est dans une cour clôturée, utilisez du bois massif au lieu d’un simple grillage où il voit ce qui se passe dans la rue.

À l’intérieur, limitez l’accès aux fenêtres et aux portes ou recouvrez-les d’un film opaque. Habitant actuellement au rez-de-chaussée, je ferme le store de la porte-fenêtre quand je m’absente pour éviter que Mookie aboie sur les gens allant au parking.

L’ennui et la solitude

Si votre chien aboie excessivement pendant votre absence, vous devez lui offrir plus d’activités ou de compagnie pour l’empêcher de se sentir seul ou de s’ennuyer.

Amener un chien à l’intérieur réduira l’impact du bruit sur les voisins et fournira une sécurité supplémentaire pour votre maison. C’est aussi plus sûr, car les chiens laissés seuls à l’extérieur peuvent faire face au vol, aux évasions, à l’empoisonnement, au harcèlement et à d’autres dangers.

Mais les chiens peuvent encore aboyer à l’intérieur s’ils s’ennuient. Donc, si votre chien aboie pendant que vous êtes au travail toute la journée, recherchez une solution. La meilleure est d’avoir un proche ou un pet-sitter qui vienne le voir et jouer avec lui. S’il repart quand le chien est fatigué, ce dernier devrait dormir jusqu’à votre retour à la maison.

Fournir à votre chien des objets adéquats est l’alternative à des sorties en journée. Laissez-lui des jouets qui distribuent des croquettes, des os à mâcher et d’autres amusements. Certains maîtres constatent également une amélioration quand ils laissent un bruit de fond comme une radio ou la télévision. Cependant, le programme doit être bien choisi car si la radio émet des aboiements lors d’une pub ou que la télévision diffuse un documentaire sur les animaux, la situation sera encore pire.

un chien qui s'ennuie et aboie
Certaines chiens, quand ils s’ennuient, se mettent à aboyer.

Les chiens qui aboient toute la nuit devraient être amenés à l’intérieur pour limiter les troubles de voisinage. Les chiens apprennent rapidement à dormir tranquillement à l’intérieur et sont une protection supplémentaire pour votre famille.

Vous pouvez aussi déposer votre compagnon dans une pension ou chez une nourrice pour chien la journée. Cela lui permet de ne pas être seul, mais le coût est certain.

Aboyer pour accueillir ou jouert

Pour empêcher un chien d’aboyer à chaque fois que vous rentrez à la maison ou que la sonnette sonne à la porte, vous devrez lui apprendre d’autres comportements. Une façon d’y parvenir est d’entraîner votre chien à se rendre à un endroit et à y rester lorsque la porte s’ouvre.

Il vaut mieux qu’il puisse voir la porte, car sa curiosité naturelle l’empêcherait souvent de respecter votre direction. Néanmoins, il doit être un peu éloigné. Par exemple, il pourrait être au bout du couloir. mais pas trop près d’elle.

Ce dressage nécessite de l’entraînement, notamment sans personne au début. Ouvrez simplement la porte et enseignez-lui à aller au point défini. Pour que l’apprentissage devienne un jeu et soit plus facilement compris, soyez généreux sur les caresses de félicitation et les friandises en guise de récompense.

Une fois que vous pouvez ouvrir la porte et que votre chien reste à sa place, demandez à quelqu’un d’entrer dans la porte. Bien sûr, votre chien se détachera de l’endroit au début, mais avec le temps et la pratique, il apprendra à rester à sa place lorsque la porte s’ouvrira et que les invités entreront.

Autre chose, ne récompensez jamais votre chien qui aboie quand vous rentrez à la maison. Ne le caressez pas et ne le regardez même pas dans les yeux jusqu’à ce que votre chien cesse d’aboyer et s’assoie tranquillement. Alors, reconnaissez-le et félicitez-le. Faites preuve de persévérance car cela peut être tentant de lui donner ce qu’il veut uniquement pour qu’il cesse ses cris après une journée de travail.

Recherche d’attention

Ne jamais récompenser l’aboiement est vraiment une règle de base. Si votre chien aboie quand il veut de l’eau et que vous remplissez sa gamelle, vous lui avez appris à aboyer pour obtenir ce qu’il veut. S’il aboie pour sortir, c’est pareil.

Apprenez-lui à émettre d’autres avertissements. Pour Jodie et Mookie, elles ont instinctivement pris le réflexe de gratter calmement pour signifier ce qu’elles voulaient ou de tourner autour (ex : gratter la porte du balcon pour sortir, tourner autour de la gamelle d’eau quand elle est vide).

Pour tenter de lui enseigner ce comportement, s’il ne vient pas naturellement, touchez la coupelle d’eau pour qu’elle glisse et fasse un peu de bruit avant de la remplir, et peut-être qu’il commencera à la pousser avec son museau ou sa patte pour faire le même bruit. Trouvez des façons pour que votre chien puisse communiquer sans aboyer.

S’il aboie et que vous voyez que son plat est vide, attendez quelques minutes, allez faire autre chose, puis remplissez-le pour qu’il ne sache pas que son aboiement a été efficace.

N’oubliez pas de ne pas gronder votre animal de compagnie. Pour un chien, c’est toujours considéré comme de l’attention. La clé est d’ignorer votre chien et ses désirs, jusqu’à ce qu’il arrête d’aboyer.

Anxiété liée à la séparation et aboiement compulsif

L’anxiété de séparation et l’aboiement compulsif sont tous les deux difficiles à traiter. Il faut à la fois habituer le chien à vous voir partir et revenir la journée. Limiter vos sorties pour réduire son anxiété et donc contre-productif.

Il faut ensuite travailler sur la dépendance du chien. Il ne doit pas avoir l’habitude de vous suivre partout, de constamment dormir contre vos jambes, de toujours jouer avec son maître…

Il peut être utile de consulter un comportementaliste canin ou d’échanger avec un vétérinaire compétent dans ce domaine. Les chiens ayant ces problèmes ont parfois besoin d’une thérapie médicamenteuse pour les aider à s’en sortir tout en apprenant de nouveaux comportements plus acceptables.

Devez-vous mettre un collier anti-aboiement à votre chien ?

Il existe un certain nombre de produits sur le marché qui promettent d’arrêter les aboiements rapidement. Les colliers anti-aboiement qui vont sur le cou de votre chien envoient des corrections audibles ou ultrasoniques à votre chien. Ces stimulations lui permettent de comprendre que ce qu’il vient de faire (aboyer) déclenche une punition peu agréable.

L’efficacité des colliers anti-aboiement est globalement bonne, mais sur certains chiens, cela n’est pas le cas. Il est également très important de bien le régler et de prendre un modèle adapté à votre chien. En effet, de fortes stimulations sont douloureuses et peuvent même traumatiser un chien si elles sont disproportionnées. Or, l’objectif d’un collier anti-aboiement est de faire cesser les aboiements, pas de faire souffrir plus que nécessaire votre compagnon.

Les colliers fonctionnant avec des sprays de citronnelle ont des résultats plus incertains, mais ont le mérite de ne procurer aucune douleur à l’animal. Ils sont souvent recommandés pour les petits chiens ou les caractères doux. Pour les autres, l’effet est moindre.

Le collier anti-aboiement doit être de qualité pour que les stimulations s’envoient aux bons moments. Un produit défectueux que vous laissez autour du cou de l’animal pendant toute la journée, qui le punit inutilement et avec force, peut rendre votre chien agressif ou peureux.

Vous pouvez aussi essayer de faire cesser les aboiements avec un collier de dressage. Avec cet outil d’éducation, c’est toujours le maître qui déclenche la punition. Elles sont donc cohérentes et proportionnées. L’inconvénient est que l’accessoire nécessite votre présence. Si votre chien aboie en votre absence, rien ne viendra lui signifier qu’il doit arrêter.

Ce qu’il ne faut pas faire  pour faire cesser les aboiements

Pour un apprentissage rapide et une meilleure compréhension du chien, ne faites pas ces actions :

  • N’encouragez pas votre chien à aboyer à certains bruits (claquement de porte, passage des gens) et découragez-le d’aboyer sur les autres. Soyez cohérent.
  • N’utilisez jamais une muselière ou d’autres moyens de contrainte pour faire taire un chien pendant de longues périodes ou lorsqu’il n’est pas surveillé. Il peut être dangereux pour votre animal de compagnie.

Autre mauvaise idée, la dévocalisation. Cet acte se fait via une opération chirurgicale qui consiste à enlever une partie des cordes vocales du chien. Il est interdit en France, mais d’autres pays le pratiquent encore.

Les complications sont courantes et peuvent mettre la vie en danger, y compris avec des difficultés respiratoires, des cas d’étouffement et des douleurs continues.

Pourquoi les chiens aboient et comment limiter les aboiements ?
5 (100%) 1 vote