Que faire de votre chien si vous devez quitter en urgence votre domicile ?

Personne n’aime penser au pire, qui nécessiterait une évacuation rapide de sa maison. Mais il ne s’agit pas d’un incident qui arrive qu’aux autres. Si vous avez un chien, cette expérience brutale a le potentiel d’être catastrophique et traumatisante pour tous, à moins que vous ne soyez prêt à aider votre chien. Voici comment procéder.

L’importance de la préparation aux catastrophes pour les animaux de compagnie

Pour la plupart d’entre nous, les chiens ne sont pas seulement des animaux de compagnie – ce sont des membres de la famille, c’est pourquoi il est important qu’ils ne soient pas considérés comme une pensée après coup en cas de catastrophe. Nous avons tous entendu parler de familles qui ont perdu leur chien à la suite d’un incendie ou d’un autre désastre domestique. Ces histoires nous prennent aux tripes parce qu’ils nous font penser à nos propres amis à quatre pattes.

Maison en feu
L’incendie : exemple typique qui peut tourner à la tragédie avec un chien non évacué.

Notre amour pour nos chiens et les sentiments qui nous submergent à l’idée qu’il leur arrive quelque chose de terrible est la principale raison pour laquelle il est impératif d’avoir un plan d’urgence pour les animaux de compagnie en place. Si vous ne le faites pas, vous pourriez vous retrouver complètement accablé par la douleur de la perte et la culpabilité découlant de l’idée que vous auriez dû faire quelque chose.

Il y a beaucoup de travail si vous voulez assurer la sécurité et la protection de votre chien en cas de catastrophe.

Les premières étapes de la construction d’un plan d’urgence pour les animaux de compagnie

Il y a beaucoup d’ajustements à mettre en place quand vous commencez à concevoir un « plan de catastrophe » pour votre animal de compagnie. Cependant, les étapes initiales qui constituent un plan solide impliquent des choses que vous auriez dû faire ou que vous auriez pu déjà faire.

La première chose que vous devriez toujours faire est de fournir une pièce d’identité sur votre chien. Tout ce que vous avez à faire ici est de mettre à votre chien un collier avec une étiquette personnalisée qui pend du bas. C’est une étape simple et peu coûteuse, mais elle n’est étonnamment pas omniprésente – des études montrent que seulement un tiers des propriétaires d’animaux de compagnie utilisent des étiquettes d’identification.

Franchement, ce nombre est inexcusablement bas. Une étiquette d’identification vous aidera non seulement à vous réunir avec votre chien à la suite d’un désastre, mais elle pourrait aussi favoriser une réunion si votre chien décide de faire une fugye. Ceci est particulièrement problématique si vous avez un chien mâle intact (lire : non castré) ou un chien qui n’a pas ses besoins en matière d’exercice.

Une autre étape plus élaborée mais simple que vous pouvez prendre pour vous préparer au désastre est d’avoir votre chien doté d’une puce électronique. Comme son nom l’indique, ce processus implique l’insertion d’une minuscule puce sous la peau de votre chien, habituellement dans l’oreille. Ces puces sont lues par un scanner, qui à son tour révèle les informations relatives à la propriété du chien.

En France, cette puce est normalement obligatoire mais si vous n’adoptez pas votre chien auprès d’un élevage, il est possible qu’il n’en est pas. En cas de déménagement, pensez bien à mettre à jour votre adresse et vos coordonnées de contact qui s’affichent lors du scan de la puce.

Définir un lieu de chute pour le chien

Si quelque chose d’urgent et de dévastateur se produit soudainement dans votre maison, il y a de fortes chances que votre famille soit mise à l’écart pendant un certain temps. C’est évidemment un problème, mais ce n’est généralement pas un problème énorme si vous n’avez affaire qu’à des humains. Cependant, cela peut être un peu délicat s’il s’agit d’un chien.

En tant que tel, vous devriez toujours avoir une liste de pensions, de pet-sitters, de parents ou d’amis qui seraient prêts à accueillir votre chien aussi bien que vous. Cette solution se révèle également fort utile dans le cas où vous devriez aller rapidement à l’hôpital, mais ce n’est pas tout.

Certains désastres à domicile comme une inondation, une infestation de vermine ou un besoin soudain de réparations massives ne mettent pas nécessairement votre vie ou celle de votre chien en danger. Cependant, cela ne rend pas la préparation à ces types de scénarios moins importante. Avoir une liste d’endroits temporaires pour vous et votre chien contribuera grandement à atténuer le stress.

Avoir une liste d’endroits temporaires pour vous et votre chien contribuera grandement à atténuer le stress.

Quoi que vous fassiez, ne laissez jamais votre chien derrière vous dans n’importe quelles circonstances. Rappelez-vous que votre chien n’est pas seulement un animal de compagnie – c’est un membre de la famille. Le laisser derrière pendant que vous fuyez un désastre est extrêmement cruel et inhumain si on le considère dans ce contexte.

Connaître les adresses des vétérinaires aux alentours

Espérons que vous n’aurez jamais à faire l’expérience d’une catastrophe causant une évacuation. Si c’est le cas, il est à espérer que vous n’aurez jamais à vous déplacer au-delà des frontières de votre ville. Cependant, il peut y avoir des moments où un désastre est si fort que vous n’avez pas d’autre choix que d’être brusquement déplacé de votre communauté.

En raison de cette situation, il est important que vous ayez un dossier des installations vétérinaires d’urgence situées à l’extérieur de votre arrondissement. Si votre quartier est déplacé, vous devez supposer que la clinique vétérinaire d’urgence qui se trouve au bout de la rue est également déplacée…

Cette étape ne devrait pas être tenue pour acquise. Après tout, ce n’est pas parce que vous avez réussi à mettre votre chien en sécurité qu’il va bien à 100 %. Il peut commencer à montrer des signes de maladie ou de blessure liés à la catastrophe ; des choses qui peuvent nécessiter une attention plus tôt que plus tard.

Vous pouvez utiliser Internet pour trouver des adresses de vétérinaires. Enregistrez-les sur votre téléphone. Par contre, ne prenez pas pour acquis le réseau téléphonique. Une tempête comme celles de 1999 avait coupé l’électricité dans de nombreuses villes et perturbé le réseau téléphonique.

Créer un « kit de survie » pour le chien

Fabriquer une trousse de premiers soins ou une trousse d’urgence pour les humains est un jeu d’enfant. La nécessité d’élaborer une trousse d’urgence spéciale pour votre chien n’est pas compliquée non plus, mais qui y pense ?

L’idée n’est pas d’avoir un sac déjà préparé mais de réunir de façon ergonomique les accessoires pour les prendre rapidement en cas de besoin.

Certains des composants d’une bonne trousse d’urgence pour chiens ne sont pas si différents de ce que vous prépareriez pour les humains. Par exemple, vous devriez vous assurer que votre petit copain a de la nourriture et de l’eau pour un minimum de cinq jours. Vous devriez également emballer leurs médicaments et du matériel pour les premiers soins. L’idée n’est pas d’avoir un sac déjà préparé mais de réunir de façon ergonomique les accessoires pour les prendre rapidement en cas de besoin.

Si vous laissez votre chien à un tiers à la suite de la catastrophe, n’oubliez pas malgré votre stress de donner les consignes en matière de médication et des indications sur le comportement et les besoins de votre toutou (alimentation, relations sociales, maladies, allergies…).

D’autres produits peuvent être emmenés si vous avez un peu plus de temps devant (exemple : l’eau monte et on vous avertit d’une évacuation dans une heure) comme : la laisse, le harnais, une cage, un panier, des produits de toilette, des jouets… Mais il ne s’agit plus d’un kit d’urgence pour évacuer l’animal et plutôt de faire un package similaire à un départ en vacances.

Comment agir avec votre chien face au danger ?

Si une catastrophe frappe votre maison, il va presque sans dire que les choses vont créer une excitation inédite. Ainsi, les émotions alimentées par le stress seront fortement présentes. Pourtant, il est important que vous restiez calme – et c’est particulièrement le cas lorsque vous vous occupez de votre toutou.

N’oubliez pas que c’est aussi une période stressante pour votre chien. Ne pas agir calmement et rassurant ne fera qu’exacerber leur énergie nerveuse. Votre chien ressent vos émotions et certains spécimens sont même des éponges. Si vous êtes calme, il l’est. Si vous êtes énervé, il l’est aussi.

chien qui a peur
Si vous avez peur, votre chien aura la même émotion. Faites preuve de maîtrise, même si c’est dur !

Par conséquent, assurez-vous de prendre le temps de leur fournir un certain réconfort et l’assurance que tout ira bien. Il peut s’agir de quelque chose d’aussi simple que de faire une pause d’une minute et de les embrasser gentiment. Cela dit, si votre chien vous montre des signes qu’il ne veut pas être réconforté, ne forcez pas les choses. La peur peut instinctivement le pousser à ne pas rester inactif.

Même si votre chien est sur les nerfs, ne lui donnez jamais de substances tranquillisantes pour l’aider à « se détendre« . Une des raisons pour lesquelles il est tendu, c’est qu’il est, tout comme vous, en mode survie et qu’il se fie à son instinct pour mener les choses à bien. Le calmer ainsi inhibe cet instinct et pourrait l’empêcher de prendre conscience des dangers. Pis, si les substances l’endorment, vous seriez obligé de le porter ou de le tirer pour qu’il avance au rythme voulu.

Gestion de différents types de catastrophes

Pour l’instant, nous avons été très généralistes et n’avons pas fait de distinction entre les situations. Or, il n’y a pas deux catastrophes qui se ressemblent, même si elles peuvent toutes se terminer avec des résultats dévastateurs.

Pour cette raison, il est important de noter que l’attention portée aux besoins de votre chien diffère selon le type de catastrophe. Même si la finalité d’être réunis en toute sécurité domine, il est essentiel d’être attentif à la nature de la situation pour adapter votre plan d’urgence.

Il faut parfois avoir un dressage en amont pour espérer de bonnes réactions du chien en cas d’incident majeure.

Si vous vous trouvez dans une zone sujette à des catastrophes naturelles comme des tornades ou des ouragans, il est important de « dresser » votre chien en l’amenant à participer à des exercices. De cette façon, ils sauront où aller si la catastrophe arrive. Vous voudrez également être au courant de leurs cachettes préférées et apprendre un rappel efficace pour éviter de devoir courir après lui alors que tout vous pousse à vous cacher dans un endroit sûr.

L’endroit où vous allez conduire votre chien dépend de la nature de la catastrophe potentielle. Pour les inondations, il doit être tenu en laisse et emmené au plus haut niveau possible, ou alors être évacué en bateau en portant un gilet de sauvetage. Vous irez dans une pièce sans fenêtre lors d’un ouragan ou d’une forte tempête, et dans votre « abri de sécurité » désignée pendant une tornade. Fort heureusement, cette dernière catastrophe ne survient pas en France, mais si vous émigrez aux Etats-Unis ou dans des zones tropicales, soyez prêts.

En cas de tornade ou d’ouragan, il est d’ailleurs important de mettre votre chien dans une cage solide le plus rapidement possible. Cela donnera à votre chien une couche supplémentaire de confort et de protection contre les éléments extérieurs. Si besoin, placez la caisse sous des meubles solides et lourds pendant le temps du danger.

Si un feu de forêt envahit lentement votre quartier, n’attendez pas l’appel à l’évacuation – allez-y. Cette manœuvre proactive aidera à atténuer le chaos qui pourrait survenir si vous attendez le mot officiel. Cependant, ne courrez pas comme un fou non préparé dans la forêt sans savoir où le feu se trouve réellement.

Ramasser les morceaux après la catastrophe

Les premières heures ou les premiers jours après une catastrophe peuvent sembler aussi surréalistes que dévastateurs. Si vous avez subi des dommages à la suite de la catastrophe, vous savez que vous avez une longue route devant vous pour reprendre le chemin de la normalité.

Une fois arrivé dans un endroit sûr, il est important que vous l’aidiez à faire connaissance avec votre foyer temporaire et votre voisinage. Les éléments clés pour créer une familiarité pour un chien comme les odeurs peuvent avoir changé à cause du désastre. En le promenant dans la zone, vous l’aiderez à se réorienter.

Il est également très important que vous gardiez à l’esprit la nature inhérente de votre chien pendant le processus de rétablissement. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un animal curieux qui va essayer de comprendre la configuration du terrain en explorant par lui-même. Cela pourrait découler sur un accident s’il évolue sur un chemin accidenté.

Dans une zone sinistrée, vous pouvez rencontrer des débris dangereux comme des lignes électriques ou de l’eau contaminée. Dans certaines situations, comme les inondations, votre chien peut faire des rencontres inhabituelles avec d’autres animaux déracinés de leur habitat naturel. Il est impératif que vous gardiez constamment un oeil sur votre chien dans ces environnements dangereux. Encore mieux, sortez-le en laisse constamment et ne le laissez pas errer dans des endroits peu sûrs.

Il est dans votre intérêt de vous assurer que votre chien évite ces problèmes potentiels pour votre propre santé. Il y a quelques maladies attrapées par les chiens et transmissibles à l’homme qui se multiplient après une catastrophe, comme la teigne, la leptospirose ou même la rage. Bien sûr, certaines de ces maladies peuvent être neutralisées si les vaccins de votre chien sont à jour.

Pour cette raison, il est très important que vous preniez des précautions supplémentaires lorsque vous manipulez votre chien jusqu’à ce que les choses reviennent à leur état normal. Par exemple, vous devriez éviter de laisser votre chien vous donner des « baisers » au visage ou aux mains. Vous devriez aussi penser à vous laver les mains chaque fois que vous touchez le chien, manipulez sa nourriture ou ramassez ses déchets. Vérifiez aussi son poils pour voir s’il n’y a pas des parasites qui s’y sont accrochés.

Lors de cette vérification, regardez si votre chien n’est pas blessé. Une simple coupure dans un environnement propice aux bactéries peut finir en véritable tragédie. S’il est coupé, désinfectez rapidement et apposez une protection.

Il est également important de noter qu’un événement grave peut amener votre chien à être exceptionnellement agressif ou défensif. Ce n’est pas parce que votre chien est devenu fou – c’est simplement à cause de l’instinct de survie de votre chien (et de « survie du plus fort »).

Ces tendances devraient s’estomper lorsque les choses reviendront à la normale et qu’il se sera installé dans un environnement familier. Cependant, il est sage de surveiller son comportement jusqu’à ce qu’il revienne à un état normal. S’il persiste après que les choses soient redevenues comme avant, contactez immédiatement votre vétérinaire.

Vous pouvez travailler ensemble !

Personne ne veut faire face à un désastre. Mais si vous et votre chien êtes forcés de le faire, vous pouvez vous réconforter en sachant que votre chien vous restera fidèle tout au long du processus. Oui, il se peut qu’il soit séparé de vous pendant quelques jours, mais gardez à l’esprit que ce n’est pas du tout son intention.

Les chiens sont connus comme « le meilleur ami de l’homme » pour une raison, et cette raison a un grand potentiel pour vous remonter le moral pendant les périodes difficiles. 09

Que faire de votre chien si vous devez quitter en urgence votre domicile ?
5 (100%) 1 vote