Les 10 problèmes de santé les plus courants chez les chiens géants

J’adore les chiens géants comme les Saint-Bernard, les Grands Danois, les Mâtins ou les Dogue de Bordeaux à cause de leur grand cœur et de leur caractère.

grand dogue de bordeaux

Mais, leur taille les rend plus vulnérables à certains problèmes de santé et leur donne une durée de vie plus courte. La première fois que j’ai découvert qu’un Dogue de Bordeaux vivait entre 5 et 8 ans, j’ai été choqué…

Plus généralement les races de chiens géants ont une espérance de vie moyenne de 8 ans comparativement à 10,8 ans pour un chien de taille moyenne.

Pour augmenter cette espérance de vie, le mieux que vous puissiez faire est de fournir une alimentation équilibrée à votre chien, lui faire faire de l’exercice adapté à son gabarit et son âge et dépister régulièrement les maladies.

Retrouvez ci-dessous les maladies les plus courantes ou les problèmes de santé récurrents chez les chiens géants.


1. Dysplasie de la hanche

La dysplasie de la hanche canine (CHD) est une affection qui commence chez les chiens à mesure qu’ils grandissent et qui entraîne une instabilité ou un ajustement lâche (laxité) de la hanche.

La dysplasie de la hanche, qui survient le plus souvent chez les chiens de grande taille comme le Saint-Bernard. Le Terre-Neuve de ma belle-mère souffre aussi de dysplasie…

Cela peut éventuellement entraîner des douleurs, une dégénérescence articulaire et de l’arthrite. La génétique est le principal facteur de dysplasie de la hanche chez le chien, mais la prise de poids rapide et la croissance rapide provoquée par un apport nutritionnel excessif peuvent la favoriser.

2. Dysplasie du coude

La plupart des propriétaires de chiens de race géante sont conscients des dangers de la dysplasie de la hanche, mais ignorent totalement la possibilité d’avoir une dysplasie du coude.

L’usure due à la malformation de l’articulation du coude entraîne éventuellement l’inflammation articulaire et de l’arthrose. La génétique et la croissance anormalement rapide semblent également jouer un rôle important dans une dysplasie du coude.

C’est une preuve de plus qu’il est vital de bien nourrir son grand chien.

3. Arthrite

Bien qu’il puisse se produire chez les chiens de toutes tailles et qu’il soit le plus souvent associé aux chiens âgés, les chiens géants comme le Rottweiler sont particulièrement sujets à l »arthrite en raison de leur mode de croissance et de leur poids.

Les symptômes de l’arthrite comprennent la raideur, la boiterie, la douleur et la difficulté à bouger ou à faire de l’exercice.

4. Syndrome de Wobbler

La spondylomyélopathie cervicale ou syndrome du wobbler est une maladie de la colonne cervicale (au niveau du cou) que l’on observe couramment chez les chiens de grande taille et de race géante.

Cela affecte la façon dont les vertèbres s’alignent les unes avec les autres. Ce syndrôme entraîne des douleurs cou et provoque une compression de la moelle épinière.



5. Cardiomyopathie dilatée

La cardiomyopathie dilatée est une maladie cardiaque communément observée chez les chiens de grande taille et de race géante.

Le cœur s’affaiblit et ne peut plus pomper suffisamment le sang dans tout le corps. Les symptômes d’une cardiomyopathie dilatée peuvent comprendre une faiblesse dans les gestes de la vie courante, une intolérance à l’effort, une toux, des difficultés respiratoires et, si le ventricule droit est atteint, une dilatation de l’abdomen.

6. Hypothyroïdie

L’hypothyroïdie est un état clinique résultant d’une baisse de la production et de la libération des hormones T4 et T3 par la glande thyroïde. Cela peut mener à la léthargie, à l’ennui mental, à un gain de poids inexpliqué, à la perte de cheveux ou à une infection cutanée récurrente.

L’hypothyroïdie est fréquente chez les chiens de race moyenne à géante comme le Bullmastiff. Comme pour les humains, l’hypothyroïdie canine se soigne via des traitements. Il faut également modifier un peu la nourriture de l’animal pour l’adapter à sa condition.

7. Torsion d’estomac

La dilatation gastrique , plus communément appelé torsion d’estomac ou ballonnement, survient quand l’estomac de l’animal se dilate et tourne ensuite autour de son axe court, ou torsion.

Cette torsion empêche le chien de roter ou de vomir et finit par couper l’apport sanguin à l’estomac et parfois aussi à la rate, ce qui peut rapidement entraîner un choc et la mort.

Les chiens de grande race sont les plus touchées par la torsion d’estomac. Quelques bonnes habitudes sont à prendre comme de faire en sorte que le chien mange doucement (pensez aux gamelles anti-gloutons), ait la gamelle vers le sol pour limiter la prise d’air par la gueule et observe une période plus calme juste après le repas (donc, ne lancez pas sa balle quand il vient de finir ses croquettes !).

8.  Entropion

L’entropion est une affection génétique dans laquelle une partie de la paupière est inversée ou repliée vers l’intérieur.  La forme du visage est la principale cause génétique de l’affection, bien qu’elle soit souvent observée chez les chiens de grande race comme le Bouvier Bernois.

9. Ectropion

L’ectropion est une autre anomalie de la paupière qui fait rouler le bord de la paupière vers l’extérieur, entraînant l’exposition du tissu qui tapisse les paupières internes (conjonctive palpébrale). L’ectropion est commun chez les races géante.

10. Oeil de cerise

L »oeil de cerise est encore un autre problème de santé oculaire pour les chiens de grande race et de race géante comme celui de Terre-Neuve. Il s’agit d’une masse rose dépassant de la paupière du chien. L’œil de cerise est le plus souvent associé à une faiblesse congénitale de l’attachement de la glande à l’œil et peut se produire dans un œil ou dans les deux.