Quel est l’intérêt d’une assurance pour chien ?

Aujourd’hui, il est impossible d’avoir un chien et de ne pas connaître l’existence des assurances pour animaux. Chez tous les vétérinaires rencontrés (et cela en fait beaucoup car j’ai déménagé 5 fois depuis que j’ai Jodie), j’ai vu une affiche faisant la promotion d’assurances.

chien malade sur le sol

Pourtant, quand j’évoque le sujet autour de moi, beaucoup de maîtres et de maîtresses m’avouent connaître l’existence de l’offre sans savoir de quoi il en retourne réellement.

Découvrons ensemble ce qu’est une assurance pour chien, ses avantages et limites à travers quelques exemples, puis une méthode pour comparer efficacement les différentes assurances pour animaux.

Qu’est-ce qu’une assurance pour chien ?

En France, nous avons une super Sécurité sociale et une mutuelle qui remboursent une grande partie de nos frais médicaux. Mais, chez les chiens, il n’y a évidemment aucune aide de l’Etat alors que les frais vétérinaires peuvent faire très mal à votre compte en banque.

Prenons l’exemple de la stérilisation qui reste un moyen de lutte efficace contre les cancers pour les chiennes n’ayant pas de portée. Son coût dépasse les 150€ pour une petite chienne comme Jodie. Un chien touché par un cancer ou atteint d’un problème physique nécessitant la pose d’une prothèse, c’est possiblement une dépense supérieure à 4 chiffres. À moins d’avoir été prévoyant et d’avoir souscrit à une assurance pour chien !

En effet, chaque mois, vous versez une cotisation et quand vous avez des frais vétérinaires, votre assurance / mutuelle vous rembourse tout ou partie de votre dépense. Le montant et les types de soins remboursés par votre assurance pour chien dépendent de votre contrat. Mais, pour vous aider à mieux comprendre, voici quelques exemples piochés sur des contrats.

Exemples de frais pris en charge par une assurance pour animaux

Premier exemple, lors de la pratique d’un sport, votre chien se blesse en se tordant la patte ou en se faisant une plaie importante sur une roche coupante. La seule solution pour le guérir est alors de l’emmener chez un vétérinaire pour qu’il se fasse soigner.

Vos frais d’examens (ex : la radio), d’hospitalisation et de pharmacie sont couverts par votre assurance dans la limite des plafonds de remboursement annuels et après déduction de la franchise.

Autre exemple, vous avez souscrit à une assurance complète pour votre toutou. Quasiment toutes les interventions et tous les soins sont pris en compte. Sa stérilisation et les médicaments post-opératoires remboursés, puis quelques mois après, c’est au tour de son détartrage et de médicaments pour une plaie à la patte. Confortable pour vos finances, non ?

Comment comparer votre assurance pour chien ?

L’offre d’assurances est large pour répondre à tous les besoins. Vous devez prendre le temps de comparer les assureurs, mais aussi les différents contrats qu’ils proposent. Le premier critère qui vous vient à l’esprit est le montant des cotisations.

C’est bien normal de faire de cette somme la base de votre comparaison, mais cela ne doit jamais être votre seul critère pour choisir. Pensez aussi à regarder des éléments déterminants comme le montant maximal remboursé par an, les niveaux de franchises, le type de soins remboursés et ceux exclus…

Une assurance pour chien peut se révéler très précieuse quand votre chien connaît des problèmes de santé. L’envie de faire assurer votre chien dès son arrivée dans le foyer est totalement normale. En comparant correctement les offres des assureurs, vous trouverez un contrat adapté à vos besoins.