Race de chien Cavalier King Charles : infos & chiffres

Les épagneuls Cavalier King Charles sont heureux comme chiens de ville ou de campagne. Leur nature douce en fait également d’excellents chiens de thérapie et de famille.

Cavalier King Charles race

LES CHIFFRES DU CAVALIER KING CHARLES

  • Espérance de vie : 8 à 14 ans
  • Taille : 28 à 35 cm
  • Poids : 5 à 9 kg



CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES DU CAVALIER KING CHARLES

La robe modérément longue et soyeuse du Cavalier King Charles, que l’on retrouve habituellement en rubis massif, noir et feu, Blenheim (blanc et rubis) et tricolore (noir, feu et blanc), peut être légèrement ondulée.

Une caractéristique de cette race est que ses pieds ont de longues touffes de poils. Une expression douce est également typique de la race.

Le corps modérément osseux et légèrement long du Cavalier en fait un épagneul royal et élégant. Il a la structure d’un épagneul de travail, mais il est légèrement plus petit. La démarche du chien, quant à elle, est libre et élégante, avec une bonne allure et une bonne portée.

PERSONNALITÉ ET TEMPÉRAMENT DU CAVALIER KING CHARLES

Le King Charles Cavalier est très amical envers les autres animaux de compagnie, les chiens et les étrangers. Lorsqu’il est en plein air, sa vraie nature d’épagneul prend le dessus et il aime explorer, chasser et renifler. Ce chien enjoué, doux, calme et affectueux est toujours prêt à plaire. À bien des égards, le Cavalier est un animal domestique parfait.

Il s’inquiète toujours du bien-être de son maître et n’hésite pas à venir se blottir contre vous s’il ressent que vous en avez le besoin. Inversement, il a du mal à comprendre que vous avez besoin d’espace quelques fois et peut vous regarder avec une moue triste quand vous le faites s’éloigner.

Je vous conseille de rapidement travailler sur l’anxiété de séparation. Prenez l’habitude de laisser le Cavalier quelques instants dès ses premières semaines à la maison. Sinon, sa routine et son comportement naturel « dépendant » pourraient rendre vos absences très durs à vivre pour lui et pour vous (car il ne sera pas avare en destructions s’il est anxieux).

SOIN DU CAVALIER KING CHARLES

Le Cavalier n’est pas adapté à la vie en plein air. Son poil long doit être brossé tous les deux jours (idéalement). Le chien a besoin d’une bonne dose régulière d’exercice, sous forme de jeux dans une zone sécurisée ou d’une promenade modérée en laisse.

Connaisseur de la race puisque j’en possède deux (Jodie et Mookie), je vous recommande de les toiletter. Ce n’est pas obligatoire mais elles ont tendance à avoir de gros noeuds rapidement. De plus, elles ne ramènent plus toutes les saletés de dehors dans leurs poils.

Pour le jeu, elles adorent ronger les os en plastique, les jouets Kong et je leur lance régulièrement la balle dehors. Elles ont appris le rappel et reviennent donc même quand un divertissement survient lors du jeu.

SANTÉ DU CAVALIER KING CHARLES

La race d’épagneul Cavalier King Charles, qui a une espérance de vie moyenne de 9 à 14 ans, peut souffrir de problèmes de santé mineurs comme la luxation rotulienne et l’entropion, ou de problèmes majeurs comme la syringomélie, la maladie de la valve mitrale (MVD), et la dysplasie canine de la hanche (CHD). Parfois, on observe une dysplasie rétinienne dans la race. De nombreux Cavaliers ont également réduit le nombre de plaquettes, mais cela ne semble pas poser de problèmes. Des tests cardiaques, oculaires, de la hanche et du genou sont suggérés pour cette race de chiens.

Mon vétérinaire m’a averti que pour la race, la question était souvent de savoir quand une maladie cardiaque se déclencherait, plutôt que si. Néanmoins, la découverte de la maladie ne signifie pas forcément une mort prématurée. Un traitement et une routine de vie adaptés permettent de faire avec la maladie.

HISTOIRE ET CONTEXTE DU CAVALIER KING CHARLES

La race d’épagneul Cavalier King Charles descend des racines de l’épagneul, comme son nom l’indique. Les chiens en Europe ont été produits en reproduisant de petits épagneuls et des races « toys » orientaux comme l’épagneul tibétain.

Également appelés les épagneuls doudous, ces chiens de poche Tudor servaient à se réchauffer les pieds et les genoux et à chasser les puces du corps de leurs propriétaires. Comme tous les membres de la famille royale ont aimé les épagneuls, ils sont devenus immensément populaires.



Au XVIIIe siècle, le roiCharles II était tellement captivé par ses épagneuls qu’on lui reprochait de ne pas prêter attention à son état. Les chiens en sont venus à être considérés comme des épagneuls du roi Charles et en ont tiré leur appellation.

Après la mort du rou, le duc de Marlborough est devenu le promoteur de la race et sa race préférée Blenheim ou rouge et blanc tire son nom de son domaine. Pendant des générations, les maisons riches ont abrité le King Charles, mais peu à peu, le chien à nez court est devenu un choix plus populaire.

Au début du 20ème siècle, certains chiens qui ressemblaient aux premiers spécimens de la race étaient considérés comme inférieurs.

La variété à nez court des épagneuls Cavalier King Charles est devenue plus populaire, mais elle n’a pas été instantanément acceptée aux États-Unis.




Race de chien Cavalier King Charles : infos & chiffres
Noter cet article