Ces races anglaises de chien que vous allez adorer !

Jodie et sa race, le Cavalier King Charles, ne sont pas les seuls représentants anglais dans le monde du chien. C’est même une infime partie.

En effet, les Anglais ont affiché très tôt un amour et un intérêt des chiens. Leurs rois et reines aimaient avoir des chiens autour d’eux et les éleveurs ont réalisé un gros travail pour obtenir des races conformes à leurs attentes.

Voici une sélection de 9 races anglaises très connues. Attention, elle n’est pas exhaustive !

Le Beagle

Beagle
Beagle

Cette race de chien a un vrai physique de sportif. Cela est relativement normal puisqu’il s’agit de chiens de chasse, même si de nos jours, beaucoup de beagles se retrouvent en appartement avec une activité réduite.

Néanmoins, vous devrez toujours veiller à lui fournir un exercice quotidien. Travaillez bien le rappel. Son instinct de chasseur naturel peut parfois le pousser à suivre des odeurs ou des proies potentielles.

Le Cocker anglais

Je croise beaucoup de passants qui confondent Jodie et Mookie avec des cockers. Pourtant, la gueule du cocker, plus fine et en longueur, est bien différente de celles des Cavaliers.


Les cockers adorent leurs maîtres. Sensibles, ils répondent bien au dressage positif. Il est donc inutile de réagir avec véhémence au moindre comportement non voulu, sous peine de traumatiser l’animal.

Le Welsh Corgi

Comme son nom l’indique, la race de chien Corgi vient du pays de Galles. Peu répandue en France, elle a pourtant un faciès mignon et les chiots sont à craquer.

Facile à éduquer, le Welsh Corgi peut avoir un comportement de petit dominant si vous le laissez mener la barque, mais il ne deviendra jamais agressif pour autant. Fixez les limites dès le début, apportez-lui tendresse et activités physiques, et vous obtenez un parfait chien de famille !

Le Setter Anglais

Le setter anglais est un chien rêvé pour les chasseurs. Dévoué à son maître, il suit parfaitement les directives, tandis que son physique lui permet d’être actif toute la journée.

Cette activité se retrouve à la maison où il fait le bonheur des enfants. Si vous le cantonnez à un rôle sédentaire avec quelques courtes promenades par jour, il ne sera pas épanoui.

Le Cavalier King Charles

Je vous présente « Mookie », un Cavalier qui hurle comme un loup !

Je pourrais vous écrire un roman sur la race que je connais parfaitement, mais je vais rester concis. Le Cavalier est un parfait compagnon. Aimant plus que tout son maître, il ne supporte pas la solitude ou le rejet. Il est donc conseillé aux personnes qui ont envie d’un chien toujours présent à leurs côtés et qui ne passent pas leur vie au travail.

Le Cavalier aime les longues siestes, mais a besoin d’une activité régulière. Son toilettage requiert du temps, spécialement pour les oreilles et les yeux.

Le gros ennui avec cette race sont les maladies cardiaques. Comme me l’a dit mon vétérinaire, la question n’est pas de savoir si le chien va avoir des problèmes cardiaques, mais quand.

Le Golden Retriever

Le chien de famille par excellence ! Si le golden est populaire partout sur le globe, ses origines sont britanniques. Très intelligent, le golden retriever aime sa famille et adore jouer avec les plus jeunes.



En grandissant, il a tendance à grossir. Vous devez donc lui faire faire de l’activité. Ne vous laissez pas méprendre par son aspect pataud. Un de mes anciens voisins, maître-chien dans la gendarmerie, courait deux fois par semaine avec son golden et ce dernier avalait les kilomètres avec facilité.

Le Fox Terrier

Les préjugés sont nombreux sur les fox terrier. Son faciès, et notamment sa barbe, laisse souvent penser qu’il s’agit d’un chien peu commode. Or, c’est une crème avec la famille. Il reste néanmoins indépendant et si vous avez un jardin, attendez-vous à le voir creuser et chasser pendant la journée.

Tout comme le beagle, ce caractère de chasseur nécessite un bon apprentissage du rappel ou des sorties en laisse pour éviter les fugues.

Le Bulldog

Bulldog
Bulldog

Le Bulldog est un grand dormeur, et aussi, un joyeux ronfleur quand il prend la mauvaise position durant sa sieste.

En dehors de ces bruits, il se montre discret et réclame peu d’exercice. C’est même à vous de faire la démarche de l’entraîner pour éviter qu’il ne prenne du poids.

Intelligent, il comprend très bien vos ordres si vous les dites bien, mais son entêtement nécessite de la patience. Soyez ferme lors de son arrivée dans le foyer et tout devrait bien se passer.

Le Bull Terrier

Avec sa tête allongée, le Bull Terrier est la terreur du trottoir. Connaissant sa force, les personnes qui craignent les chiens potentiellement dangereux préfèrent souvent faire un détour pour éviter de passer à ses côtés.

Ce chien, issu du croisement d’un bulldog anglais et d’un white english terrier, est apparu en Angleterre il y a plus de 200 ans. Musclé, il a une force extraordinaire et certains maitres idiots entrainent cette race à l’agressivité.

Mais, le Bull Terrier souffre de cette image négative alors qu’il fait preuve d’un dévouement extraordinaire envers sa famille. Il est sociable et s’intègre parfaitement dans un cadre familial avec de jeunes enfants. La clé est une bonne éducation et une grosse dose d’activités pour satisfaire ses envies de bouger.

Le Jack Russell

Le Jack Russell est une petite boule de poils pleine d’énergie. D’un poids inférieur à 8 kg à l’âge adulte, il provient de croisements faits entre terriers dans l’élevage du pasteur anglais Jack Russell.

Comme pour beaucoup de races développées au Royaume-Uni, il était à l’origine destiné à la chasse. Son physique court l’aidait alors pour rentrer dans les terriers.

Beaucoup de familles adoptent des Jack Russell sur des critères physiques. Terriblement mignon, il est capable de courir pendant des heures lors des jeux. Cependant, ne vous trompez pas. Son petit minois cache un caractère fort.

Le Jack Russell peut se montrer têtu et son éducation est plus compliqué que pour beaucoup de races. Vous devez être ferme et patient durant les premiers mois. Une fois passé ces étapes difficiles, ce petit chien anglais s’avère être un super compagnon.

langue d'un yorkshireLe Yorkshire

Comment pourrait-on oublier l’un des chiens anglais les plus connus au Monde ? Le Yorkshire, parfois simplifié en « York », est un autre terrier né en Angleterre. Il possède d’ailleurs le nom d’un comté d’Angleterre.

Ce chien de petite taille mesure entre 25 et 50 cm et pèse moins de 5 kg à l’âge adulte. Il est plus robuste qu’il n’y paraît et vit généralement au-delà de 15 ans. Même s’il est apprécié des personnes âgées ou des femmes aimant les chiens « poupées », le Yorkshire mérite une vraie activité.

Il est vif, joueur et adore courir. Têtu, c’est un vrai petit dur capable de faire le tri parmi les animaux qui traînent dans votre jardin. En dehors de sa famille proche, il n’est pas le roi de la sociabilité et est souvent un aboyeur en cas de peur.

Le Springer anglais

Comme le dit le nom de race, le Springer anglais est… anglais ! Il est même un chien traditionnel car on retrouve dans la littérature des mentions de sa race dès les années 15000.

Ce chien de chasse leveur de gibier est également un grand nageur. Il peut donc aussi vous accompagner en tant que chien d’eau.

Fidèle et dévoué, il est rare de le trouver en tant que simple animal domestique. Il est adoré des chasseurs, mais les familles privilégient souvent d’autres races. Pourtant, il existe de très beaux Springers anglais avec un poil plus long qui sont présents aux expositions canines.

Pour être heureux, il est primordial de lui offrir beaucoup d’activités en plein air.

Le Westie

Quelle audace ! Je fais entrer dans cette liste, le West Highland Terrier, plus communément appelé « Westie ». Or, il n’est pas anglais, mais écossais. Cependant, soyons pour la paix entre ces deux peuples.

Je connais bien le Westie car mon ami d’enfance en a eu deux. J’adorais voir le calme de ces chiennes, (Dusty, puis Tracy) à la maison, et leur folie dehors. Elles adoraient creuser dans le sol et méritaient bien leur nom de « Terrier ».

Apprécié par les mamies, le Westie est pourtant un grand sportif. Mais, il s’adapte bien à un rythme plus paisible. Affectueux et joueur, il alterne les câlins avec les jeux. Son dressage est parfois compliqué avec les spécimens dominants.

Autres races anglaises

Comme dit au début de l’article, ces 9 races ne forment pas une liste exhaustive. Parmi les autres races anglaises, vous pouvez aussi retrouver :