Comment savoir si mon chien est heureux ?

Que votre chien évolue dans une propriété munie d’un grand jardin à la campagne ou dans un appartement en ville, il existe de nombreuses manières pour le rendre heureux. Il importe avant tout de bien choisir la race qui devra s’adapter à votre mode de vie.

Et pour couper court aux idées reçues, un chien citadin n’est pas forcément plus malheureux qu’un de ses congénères vivant à la campagne. Si vous comparez un chien abandonné dehors tout le temps et habitant en campagne avec un chien d’appartement qui joue tous les soirs une heure avec son maître, lequel sera le plus heureux ?


Savoir reconnaître le bonheur de votre animal

Pour savoir avec certitude si votre chien est heureux il convient de pouvoir détecter la manière dont l’animal transmet ses émotions :

  • Est-ce qu’il a l’œil vif ?
  • Montre-t-il de l’enthousiasme ?
  • Mange-t-il convenablement ?
  • Est-il obéissant et sage lors de vos absences ?
un chien avec l'oeil joueur
Un chien avec l’oeil joueur est le signe d’un animal heureux qui recherche l’interaction.

Ces différents comportements vont simplement démontrer que votre compagnon se porte bien et, surtout, qu’il est heureux. Si au contraire il dort beaucoup, semble apathique ou ne s’alimente pas convenablement, alors, cela révèle un trouble de santé ou de comportement. Dans un tel cas de figure, il vaut mieux en discuter avec son vétérinaire sans attendre.

Surtout ne vous fiez pas aux apparences, car certains chiens peuvent avoir un faciès qui a l’air triste, malgré tout, ça ne signifie pas pour autant qu’ils sont malheureux.

D’ailleurs, une simple interaction avec l’animal lui fera sans doute immédiatement remuer la queue et provoquera une envie de jouer. Sachez qu’il n’existe pas de formule magique.

Pour que votre chien soit pleinement heureux, il importe avant tout de savoir respecter les règles d’une vie saine et, également, de le garder moralement et physiquement en bonne santé.

Apprendre à faire le bonheur de son chien

Pour se faire, essayez de suivre ces quelques préceptes fondamentaux.

  • Votre compagnon à quatre pattes doit posséder son coin à lui à votre domicile : son panier, ses gamelles etc.
  • Donnez-lui toujours une nourriture adaptée à ses besoins et, occasionnellement, quelques friandises en jouant avec lui et en lui apprenant quelques ordres.
  • Essayez d’établir une certaine routine dans son quotidien : des heures de repas et de promenades fixes, des périodes de jeux régulières etc.
  • Consacrez du temps à votre chien et essayez de lui octroyer des moments privilégiés.
  • Faites-le bouger et faites-lui faire de l’exercice à l’extérieur au moins une demi-heure chaque jour. Pour certaines races, de grandes courses sont nécessaires pour lui permettre de se soulager de toute son excitation.
  • Soyez observateur pour détecter les signes avant-coureurs d’une maladie éventuelle. Après tout, c’est vous qui connaissez le mieux votre chien. Vous êtes donc le ou la mieux placé(e) pour déceler quelque chose d’anormal dans son comportement.
  • Évitez que votre chien soit trop dépendant de vous pour éviter qu’il ne déprime à chacune de vos absences.

Rendre heureux un chien habitant en appartement

Si vous résidez en ville, il est primordial d’habituer votre chien dès son plus jeune âge aux bruits de la rue : les voitures, les bus, trams etc. Ils peuvent parfois être perçus comme une véritable agression et lui faire peur.

Idéalement, il faudrait l’habituer à ces diverses nuisances petit à petit dès les premières semaines. Effectuer des balades de courte durée permet à votre chien de s’habituer progressivement au tumulte de la vie citadine. Au fil du temps, vous verrez votre chien prendre confiance.

chien heureux qui joue
Jouez avec votre chien participe grandement à son bonheur.

Si vous vivez en appartement, il est judicieux de laisser des jeux à disposition de votre chien lors de vos absences. Par exemple, un os à ronger ou des jouets pour pallier à l’ennui. À votre retour à la maison, sortez votre chien pour qu’il puisse faire ses besoins, qu’il se dégourdisse les pattes et profite d’un bon bol d’air frais.



Dans la mesure du possible, plusieurs fois chaque semaine, prenez votre voiture ou utilisez les transports en commun pour sortir de la ville pour son plus grand bonheur. Emmenez votre chien au grand air, par exemple, dans un parc public où un lieu dans lequel il pourra courir, jouer et s’ébattre en toute liberté. À condition de lui accorder suffisamment de temps et d’attention, un chien vivant en appartement en ville peut être très heureux et épanoui. N’oubliez pas, un chien heureux fera tout pour que vous le soyez vous aussi.

Lâchez vos connexions pour jouer avec votre chien

Certains propriétaires ne sont pas forcément conscients du fait que divers appareils électroniques qui font partie de notre quotidien comme la télévision, les ordinateurs ou les téléphones, détériorent fortement le lien social que l’on partage avec son compagnon. Nous consacrons, en général, bien plus de notre temps libre à ces activités récréatives au lieu de s’occuper du chien.

Votre fidèle toutou pourra, alors, entrer dans un état d’ennui ou de dépression. Par la suite, le risque majeur pour ces chiens-là est qu’ils se retrouvent un jour impliqués dans un conflit avec un autre animal ou, pire encore, avec leur propre maître. Il est important de toujours maintenir un lien fort entre vous ainsi qu’une une communication claire.

Une race adaptée à votre personnalité

Le choix de la race est essentielle. Adoptez un chien qui sied à votre personnalité et votre rythme de vie. Par exemple, si vous êtes absent dix heures par jour, ne prenez pas une race comme le Cavalier King Charles qui est très concentrée sur son maître. La solitude le rentrait malheureux.

À l’inverse, si vous adorez courir, optez pour une race sportive et pratiquez le canicross avec votre compagnie. Vos sorties communes remplieront votre chien de joie.

Comment savoir si mon chien est heureux ?
4.3 (86.67%) 3 votes