Quel système d’attache pour un chien voiture ?

Lorsque vous êtes en voiture avec votre chien, leur sécurité vous incombe. Les différents dispositifs de retenue ne sont pas des accessoires inutiles, loin de là. Aucune loi vous oblige à en prendre un, mais votre devoir moral est de le faire.

De mon côté, j’ai choisi d’installer une protection antidérapante sur la banquette arrière de ma voiture, de mettre un harnais qui ne passe pas autour du cou à Jodie et Mookie et de les attacher, via une laisse de sécurité conçue pour la voiture. Mais, comme vous allez le voir, d’autres choix sont possibles et il faut toujours prendre en compte le gabarit et le caractère du chien.

berger allemand sur une banquette de voiture

Les cages de transport ou sacs de transport

Pour les animaux de compagnie anxieux, les petits chiens ou ceux qui sont susceptibles de salir votre véhicule, une caisse de transport est une excellente option.

Installés dans leur tanière, ils se sentent à l’abri. Ces cages doivent être suffisamment grandes pour eux afin qu’ils bénéficient du confort dont ils ont besoin.

Ce sont souvent de tels accessoires qui sont utilisés pour les voyages en avion. Je vous avais présenté quelques sacs respectant les dimensions des compagnies aériennes. Ces derniers sont robustes et ventilés.

Avant de mettre votre animal en cage ou dans un sac, apprenez-lui à l’apprécier.

Avant de mettre votre animal en cage ou dans un sac, apprenez-lui à l’apprécier. En effet, si soudainement, vous le forcez à aller dans un lieu qu’il craint, vous risquez de le voir vous résister puis de l’entendre pleurer pendant tout le trajet.

Pour cela, concoctez-lui l’espace le plus douillet possible. Posez une petite couverture agréable et apprenez-lui à entrer dedans. Quand il vous écoute, récompensez-le avec une friandise. Lors des premiers essais, ne fermez pas la porte pour qu’il ne soit pas effrayé. Faites-le seulement quand il semble à l’aise.

En agissant ainsi, il est possible qu’au lieu de craindre la cage ou le sac, votre chien finisse par être heureux d’entrer dedans. Cela est encore plus vrai s’il associe ce comportement avec un dénouement heureux comme l’arrivée chez de la famille ou en vacances.

Lorsque vous voyagez, assurez-vous de laisser sortir votre animal toutes les deux heures pour faire de l’exercice et aller aux toilettes. Pour un stockage facile, il existe des caisses souples et pliantes.

L’endroit où vous mettez le sac ou la cage dans l’habitacle dépend en partie du gabarit du chien. Un gros chien, et donc une grosse cage, ne rentre pas forcément sur la banquette et il faut le mettre dans le coffre. Pour un petit chien, c’est mieux de le mettre sur la banquette afin de pouvoir bénéficier du coffre pour ranger vos affaires.

Essayez de bloquer la caisse pour qu’elle ne bouge pas pendant le trajet. Cela s’avérerait dangereux. Si vous avez une ceinture de sécurité libre, essayez d’entourer la cage avec pour un maximum de protection. En effet, ce serait dommage qu’un accident, et le choc qui en découle, balance la cage et votre chien à l’autre bout de la voiture…

La cage présente un niveau de sécurité peut-être supérieur au système d’attache que j’utilise si vous arrivez bien à la caler.

Sélection de cages de transport :

Ceinture de sécurité et harnais

Idéalement, un harnais est plus sûr en cas d’accident qu’un collier, car il répartit plus uniformément la force si vous devez freiner brusquement. De plus, si vous avez un chien comme les miens, capables d’aller jusqu’à s’étrangler uniquement pour s’approcher de vous, il vaut mieux limiter les risques…

Essayez de mettre une longueur suffisante pour que le chien puisse se tourner et s’allonger sur votre banquette ou dans le coffre, mais pas trop longue non plus pour éviter qu’il ne puisse aller à l’avant du véhicule.

En cas de gros choc, le chien est maintenu fermement. Comme pour tous les autres occupants de la voiture, c’est une bonne chose car il ne finit pas dans le pare-brise… même si la violence du choc et son gabarit souvent plus léger peuvent causer des dommages corporels importants.

Cependant, les risques sont encore plus importants avec un harnais de faible qualité. Les coutures sont souvent trop fragiles et lâchent en cas de choc. J’avais vu plusieurs vidéos de tests qui montraient les risques encourus. Je vous conseille vivement de prendre un bon harnais pour la voiture. J’en ai présenté plusieurs sur cette page.

Vérifiez bien lors de la première installation que le chien ne peut ni declipser son harnais, ni enlever sa ceinture. Ajustez bien le harnais, car la première fois où j’ai attaché Mookie, elle a réussi à se libérer en moins de trois minutes…

Grille de séparation entre le chien et vous

Si votre chien est plus grand et que vous avez une berline ou un 4×4, avoir une barrière pour garder votre animal en sécurité à l’arrière peut être une excellente option. Cela signifie qu’ils ont beaucoup d’espace pour se déplacer sur des trajets plus longs, mais ne peuvent pas devenir un projectile si vous avez besoin de freiner soudainement. Certes, ce sont des accessoires solides et il se ferait mal en les percutant, mais c’est mieux que de voler jusqu’au tableau de bord…

Il existe de nombreux formats. Je vous invite à consulter notre guide sur la grille pare-chien.

Il est également possible de combiner deux protections dans votre véhicule, comme une ceinture couplée avec la grille.

Sièges auto pour chien

Les sièges d’appoint permettent aux petits animaux de s’asseoir un peu plus haut et d’être solidement maintenus comme un bébé dans son siège auto.

Autre avantage qui n’a rien à voir avec la sécurité, ils ont ‘air adorable quand ils sont dedans. C’est une très bonne sécurité pour les petits chiens… à la condition qu’ils soient bien tenus ! 

En effet, le siège élève un peu votre animal et s’il est mal tenu, et que vous avez un choc, il peut être projeté à hauteur de tête. Ne prenez donc que des modèles avec des attaches solides.

Pour vous aider dans votre choix, consultez mes conseils pour les sièges auto.

Sélection des meilleurs sièges de voiture pour chien :

Sécurité pour le transport du chien en camion ou camionnette

Dans les camionnettes classiques, les mêmes protections sont de mise. Il est hors de question de placer votre chien à l’arrière sans aucun système de retenu. Le moindre virage risquerait de le faire tomber et un petit choc pourrait être fatal.

C’est la même pour les fourgons aménagés. Beaucoup de maîtres sous-estiment totalement les dangers de ces véhicules et transportent leur chien à l’arrière, comme s’il était paisiblement dans sa maison… Ne faites pas cela.

Prévoyez toujours une cage bien calé ou attachez le chien sur un siège.

Le cas de véhicules comme les pick-up est encore différent. Il est souvent plus pratique et même moins dangereux de mettre le chien à l’arrière qu’à l’avant, où le moindre choc pourrait le faire cogner le tableau de bord. Cependant, quand il est arrière, vous devez à la fois le protéger du vent, bien le caler et faire en sorte qu’il ne puisse pas passer la tête en dehors du coffre ouvert. Faites bien attention aux autres objets présents dans le coffre pour qu’ils ne représente pas un danger en cas de freinage.

Mettre le chien sur le siège avant

Laisser le chien sur le siège avant est très dangereux, à moins de réussir à caler la cage contre le tableau de bord. Cela est réalisable en réglant la distance du siège de voiture.

Si vous faites cela, pensez à désactiver les airbags. En effet, si l’airbag sort sur un choc, il peut tordre la cage avec des répercussions terribles.

Il est donc préférable de mettre vos boules de poils sur la banquette arrière, même si vous adorez les avoir constamment à vos côtés.

chien sur siege avant voiture
Mettre le chien à l’avant offre des photos mimis comme celle-là, mais ce n’est clairement pas la meilleure idée en termes de sécurité.

Voyage avec un chien nerveux

Si votre animal est nerveux dans la voiture, faites preuve d’empathie consacrez-lui un peu de temps pour qu’il s’habitue à voyager.

La première étape est de le faire parvenir jusqu’à la voiture, ce qui est parfois très compliqué avec un chien apeuré par la voiture. Utiliser des friandises en le récompensant quand il monte dans la voiture est une excellente tactique. 

Si c’est un gros chien et qu’il refuse de monter dans la voiture, vous pouvez aussi lui faciliter l’accès à la voiture via une rampe pour chien.

J’ai la chance d’avoir des chiens qui n’ont jamais eu peur de monter en voiture. Au contraire, elles l’ont rapidement associé à de la visite chez des proches ou des grandes balades. Elles sont donc heureuses de monter en voiture. Néanmoins, quand je m’arrête que ma compagne sort de la voiture, cela termine par des cris de panique de Mookie. Dans ce cas, quelques paroles rassurantes ou n’importe quel moyen de détourner son attention lui permettent de se focaliser sur autre chose que sa peur de l’abandon. Faites ainsi si votre chien a peur d’être seul sur la banquette arrière de la voiture.

 

Quel système d’attache pour un chien voiture ?
5 (100%) 1 vote