Avion : astuces pour voyager avec votre chien

Si vous planifiez des vacances avec votre ami à poils, il est plus facile que jamais de réserver un vol pour vous deux. Selon certaines directives, les chiens de petite taille sont autorisés à voler avec vous dans la cabine, de sorte que vous n’avez pas à leur réserver une place dans la soute.

Mais même si votre chien est un compagnon calme et bien dressé, il peut y avoir des choses qui le rendent mal à l’aise en vol. Voici quelques conseils pour vous aider à voyager avec votre animal de compagnie dans un avion, pour faciliter la vie de votre chien et la vôtre.

Faites en sorte que votre chien soit habitué à sa cage ou son sac

Tous les avions qui autorisent les chiens dans les cabines exigent qu’ils soient dans des porteurs très spécifiques. Chaque compagnie aérienne a ses propres lignes directrices, mais la plupart du temps, le sac de transport pour chien doit respecter certaines consignes en matière de taille et de poids.

un chien dans un avion avec sac de transport
Le sac de transport est généralement très confortable. Toutefois, habituez votre chien à ce sac avant de prendre l’avion.

Pour que votre chien soit prêt pour le voyage en avion, habituez-le à évoluer dans ce cas et choisissez-en un de bonne qualité. Pour cela, rendez-vous sur notre comparateur de sacs de transport pour chien.

Cela leur permet non seulement de se sentir familiers lorsque vous montez à bord de l’avion, mais aussi de mettre leur odeur sur le sac, afin qu’ils soient à l’aise dans l’avion. Vous pouvez l’utiliser pour des promenades en voiture avant de prendre l’avion pour quelques semaines, ou vous entraîner à transporter votre chien à la maison.



C’est la même avec un chien plus gros devant faire le trajet dans la soute. Habituez-le à sa cage pour qu’il soit moins stressé. Elle doit devenir son nid, et pas une prison.

Assurez-vous d’emmener les affaires de votre chien

Il y a plusieurs choses que vous devez apporter avec vous lorsque vous montez à bord d’un avion avec votre chien, par exemple :

  • Un bol pliable pour qu’ils puissent boire, surtout pour les trajets les plus longs
  • Une copie de leurs vaccins dans vos bagages de cabine, ainsi qu’un certificat de santé récent de votre vétérinaire. Ils peuvent être demandés par la compagnie et les douanes les exigent toujours si vous allez à l’étranger.
  • Les médicaments que vous apportez tels que les médicaments anti-nausée ou anti-anxiété pour votre chien.
  • Un petit tapis éducateur pour chiot qui sera bien utile s’il souhaite uriner.
  • Deux ou trois sacs à crotte pour chien pour les accidents.
  • Des friandises ou des jouets pour occuper votre chien.
  • Une laisse ou un harnais pour le faire marcher dès la sortie de l’avion ou durant une escale.

Si votre chien est en soute, prenez également des dispositions. Les compagnies aériennes vous donnent une série de consignes qu’il faut respecter. Pensez surtout à mettre de l’eau à disposition du chien via une gamelle fixée à la cage.

Ainsi, si durant le décollage, la cage bouge un peu, la gamelle sera toujours en place. Un tapis éducateur dans le fond de la cage est possible, mais le chien aimera plus sûrement un petit linge ou une serviette avec votre odeur. Cela le rassurera.

Que faire avant de prendre l’avion ?

Il y a plusieurs choses que vous devriez faire avec votre chien avant de monter dans l’avion. C’est toujours une bonne idée de nourrir votre chien bien avant l’heure de la pension, afin qu’il ait le temps d’aller aux toilettes après avoir mangé.

C’est toujours une bonne idée de nourrir votre chien bien avant l’heure de la pension, afin qu’il ait le temps d’aller aux toilettes après avoir mangé.

Une autre chose à faire est de jouer avec votre chien pendant une longue période de temps avant d’arriver à l’aéroport. Les aéroports peuvent être des endroits très stimulants pour les chiens, et ils seront pleins d’énergie nerveuse. Si vous pouvez les fatiguer et les épuiser avant leur arrivée à l’aéroport, le temps que vous montez dans l’avion, ils seront prêts pour une sieste.

Jouer avant ne signifie pas jouer cinq minutes avant d’aller dans l’avion, mais quelques heures. Cela laisse le temps au chien de boire beaucoup d’eau pour se réhydrater après l’effort et d’uriner avant de monter dans l’avion.

Il est également important de prévoir une visite chez le vétérinaire avant de prendre l’avion pour s’assurer que votre chien est en bonne santé et qu’il n’a pas besoin de médicaments pour l’empêcher d’avoir des nausées ou de l’anxiété dans l’avion. Assurez-vous d’obtenir un rapport de bien-être signé par votre vétérinaire lors de cette visite.

Certains chiens sont interdits dans les avions, notamment ceux connus pour avoir des problèmes cardiaques ou qui pourraient avoir du mal à respirer en altitude. Vérifiez les consignes des compagnies aériennes.

Si vous restez coincé à l’aéroport pendant une longue période de temps et qu’il n’y a nul part à l’extérieur où votre chien peut faire une pause rapide pour aller aux toilettes, vérifiez les toilettes. Certains aéroports ont un petit espace dans les toilettes avec du faux gazon pour que les chiens puissent utiliser la salle de bain. Si vous voyagez, cela peut faire partie des critères de premier choix pour savoir comment sont traités et considérés les chiens dans le pays.

Assurez-vous que le collier et l’étiquette d’identification de votre chien soient bien mis à jour. S’il dispose d’un tatouage ou d’une puce, c’est parfait. C’est une précaution au cas où votre chien s’enfuit à l’aéroport…

Assurez-vous de vérifier si la race de votre chien est capable de voler. Certains chiens, comme les carlins et les terriers de Boston, ne devraient pas voler parce que leur museau raccourci les rend plus vulnérables aux coups de chaleur et aux problèmes respiratoires dans des atmosphères changeantes.

Cela ne concerne pas le vol en avion, mais l’arrivée et les douanes : soyez à jour dans les vaccins et apporter le carnet de vaccination avec vous. Si vous n’avez pas ces documents, votre chien se verra refuser l’entrée sur le territoire. Quoi ? Impossible, me direz-vous, de séparer un animal de son maître comme s’il s’agissait d’un accessoire ? Malheureusement, c’est le cas. Les pays ne rigolent jamais avec les règles sanitaires liées aux animaux de compagnie.

Enfin, assurez-vous de couper les ongles de votre chien avant de partir. Cela les empêche de déchirer un clou sur leur porteur pendant le voyage, ce qui pourrait être très douloureux.

Ce qu’il faut prendre en compte lors de la réservation du vol

Si vous réservez un vol à l’avance, sachant que vous voyagerez avec votre chien, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour rendre le vol un peu plus facile pour vous deux.

Réservez votre vol le plus tôt possible. Les compagnies aériennes limitent généralement le nombre de chiens autorisés sur un vol.

Envisagez de réserver à une heure creuse, par exemple très tôt le matin. Il n’y aura pas autant de personnes dans l’avion, et l’hôtesse de l’air ne sera pas aussi stressée, ce qui facilite un peu les choses pour vous et votre chien.

Réservez votre vol le plus tôt possible. Les compagnies aériennes limitent généralement le nombre de chiens autorisés sur un vol, de sorte que vous devez réserver le plus tôt possible pour vous assurer que votre chien sera bien accepté. Sachez que si votre chien n’est pas un chien d’assistance et qu’un passager avec un chien d’assistance (pour les aveugles par exemple) réserve une place sur le même vol, votre chien peut être expulsé ou alors se retrouver en soute malgré sa petite taille.




Essayez de réserver uniquement des vols directs. Les escales et les avions multiples sont difficiles pour les humains, ils sont encore pires pour les chiens. Après avoir pris l’avion, un chien a vraiment besoin de sortir, de s’étirer, de jouer, de manger, de se réhydrater et de se sentir « normal ».

Assurez-vous de tenir compte de la température le jour du voyage si votre chien doit voyager dans la zone de chargement sous la cabine. La plupart des avions ne contrôlent pas la température dans cette partie de l’avion… Si votre chien est dans la cabine avec vous, l’air conditionné, dont tous les passagers bénéficient également, le rafraîchira. Toutefois, comme il est dans un sac, il n’aura pas forcément tout l’air. C’est notamment pour cette raison que nous conseillons toujours des sacs de transport avec un maximum d’aération.

Assurez-vous de lire attentivement toutes les politiques sur les animaux de compagnie et de toujours vérifier les exigences de la compagnie.

Vérifiez bien tous les frais indiqués pour les animaux de compagnie, car il y a souvent des frais supplémentaires à la porte d’embarquement qui n’étaient pas inclus dans le prix de votre billet.

Votre heure d’embarquement peut également changer. Pour un chien en soute, les compagnies demandent toujours d’arriver en avance. Ce temps est parfois de deux heures !

Autres conseils pour voyager en avion avec son chien

Si vous voulez vivre une expérience de vol vraiment géniale avec votre animal de compagnie, pensez à réserver auprès d’une compagnie aérienne qui offre des « cabines adaptées aux animaux de compagnie ».

Il s’agit d’espaces de première classe conçus spécialement pour les personnes voyageant avec des animaux de compagnie. Le grand avantage, c’est que l’animal a son propre espace, plutôt que de prendre votre espace pour les jambes.

Par contre, autant vous le dire tout de suite, le budget des billets d’avion explose littéralement ! Mais si vous pouvez vous le permettre ou que le voyage est unique (ex : déménagement dans un autre pays), l’investissement vaut vraiment le coup. Votre chien est heureux pendant le vol, tandis que votre stress lié à toutes les obligations, les voyageurs qui vous regardent comme si vous ameniez la peste dans l’avion ou l’inconfort de votre toutou chéri diminue.

chien qui saute en parachute
Les chiens ne sont pas faits pour l’avion ? Dites cela aux chiens militaires qui sautent parfois en parachute !

Une autre bonne idée pour les gens qui volent avec des animaux de compagnie est d’avoir une liste de parcs, restaurants, hôtels et attractions qui se trouvent à proximité de l’aéroport où vous atterrirez. Cela vous donnera une liste d’endroits où vous pouvez aller immédiatement pour laisser votre chien sortir de sa cage et prendre l’air frais.

Un dernier conseil pour voler avec votre chien : si vous craignez que votre chien ne fasse des dégâts avec de l’eau dans l’avion, mais que vous ne voulez pas qu’il se déshydrate, donnez-lui plutôt des morceaux de glace à mâcher.

Vous pouvez demander à l’équipage des glaçons durant le vol et les donner à votre chien à travers les fentes de la cage. Cela les aidera à rester hydratés mais ne fera pas de dégâts. Attention cependant à la quantité donnée, car trop de glaçons pourraient lui donner une belle diarrhée quelques heures plus tard.

Mettez ces trucs et astuces en action la prochaine fois que vous voyagerez avec votre chien, et vous ferez un excellent voyage avec votre compagnon en explorant le monde ensemble.

Avion : astuces pour voyager avec votre chien
5 (100%) 1 vote