Faire garder son chien par un Dog Sitter : infos & conseils

Le Dog-Sitting, qui tire son nom de l’anglais et d’un dérivé de « Baby-sitting » est une expression récente, mais le principe ne l’est pas. La garde d’un chien par une autre personne existe depuis des dizaines d’années.

Mais, la différence est qu’aujourd’hui, pet-sitter n’est plus un service rendu contre ou sans rémunération, mais un vrai métier. Les missions sont cadrées, le pet-sitter a des obligations légales et vous avez désormais, notamment grâce à internet, un grand choix pour trouver la personne qui gardera votre toutou.

chien gardé par un pet sitter
À votre domicile ou non, trouvez un pet-sitter compétent et votre chien vivra bien la séparation.

Pour vous aider à mieux comprendre ce qu’est un pet-sitter, comment en trouver un, ses avantages / inconvénients, son prix, ses alternatives, je vous ai réalisé ce guide complet.

L’idée m’est venue aujourd’hui en recherchant une personne pour s’occuper de mes chiennes pendant un week-end de mai.

Qu’est-ce qu’un Pet-Sitter ?

Un pet-sitter s’occupe de votre chien en votre absence. Cela peut être pour une journée quand vous êtes en travail, un week-end ou même plusieurs semaines. Il le fait soit chez vous, soit chez lui.

En échange de ce service, le pet-sitter reçoit de votre part une rémunération. Selon les personnes et les besoins, elle est soit calculée à l’heure, soit à la journée, soit à la semaine.

Quelles sont les missions d’un garde d’animaux ?

Cette nourrice pour animaux est là pour faire tout ce dont un maître fait pour son chien au quotidien. Évidemment, le pet-sitter ne réalise pas toutes les missions si vous l’employez juste une heure par semaine.

Voici une liste non exhaustive des tâches réalisées par un pet-sitter :

  • Donner à manger et à boire au chien
  • Le sortir pour qu’il fasse ses besoins
  • Le promener plus longuement pour qu’il s’active
  • Jouer avec lui, lui parler, le caresser
  • Surveiller son état de santé, vous alerter en cas de doute et le soigner si nécessaire
  • Nettoyer de temps à autres ses affaires comme le panier
  • Le laver s’il est sale
  • Faciliter sa sociabilité quand il croise d’autres personnes et animaux

Vous ne souhaitez pas en lire plus et trouver votre pet-sitter dès maintenir, cliquez sur le bouton :

Comment devenir Pet Sitter ?

La législation est méconnue par une bonne partie des pet-sitter. Aimant les animaux, souhaitant gagner un peu d’argent et aider les maîtres, beaucoup de personnes se déclarent comme pet-sitter dans les annonces alors qu’ils ne sont pas déclarés et ne possèdent pas les compétences et les diplômes requis pour exercer.

Outre les qualités humaines nécessaires pour garder un chien (aimer les animaux, être attentionné, autonome, responsable…), il existe en effet des obligations de qualification. Un pet-sitter doit posséder une de ces certifications / expériences :

  • Un diplôme ou une certification professionnelle en lien avec les animaux (ex : bep, bac pro ou bts avec une spécialisation animale)
  • UN CCAD : certificat de capacité relatif à l’exercice des activités liées aux animaux de compagne d’espèces domestiques. Ce certificat n’est plus délivré depuis 2016, mais reste valable pour les anciens certifiés.
  • Une attestation de connaissance donnée après une formation sur le bien-être animal. Elle ne peut être émise que par quelques organismes agréés. Renseignez auprès de la CCI de votre lieu de résidence si vous souhaitez l’obtenir.

Je connais bien ces conditions car je me suis intéressé dernièrement sur les obligations puisque je pense devenir pet-sitter, pour avoir un complément de revenu, et surtout, vivre entourer d’encore plus de chiens, dès que j’aurai ma maison (prévue fin 2019).

couple de retraités pet sitter
Même un gentil couple de retraités doit, légalement, avoir une certification pour garder vos chiens contre rémunération.

Si le pet-sitter garde le chien chez lui, il doit également mettre en place des installations conformes aux règles sanitaires et de protection animale. Comme souvent, ces dispositions légales partent d’un bon sentiment pour garantir une sécurité de l’animal, mais la loi va très loin et au final, je pense que très peu de pet-sitter respectent la totalité des obligations.


Évidemment, puisqu’il s’agit d’une activité rémunérée, le pet-sitter doit être déclaré et payer des cotisations sur ses revenus. Le plus souvent, un pet-sitter occasionnel se déclare en auto-entrepreneur qui est un statut simplifié, tandis que les pensions, comportementalistes et autres qui font de la garde comme supplément ajoutent l’activité à leur société.

Lors des premiers contacts avec votre pet-sitter, vous êtes en droit de demander des justificatifs prouvant qu’il a bien un de ses diplômes. De même, comme toute transaction commerciale, le pet-sitter doit émettre une facture où figurent ses coordonnées et son numéro SIRET d’entreprise.

Voilà, je m’arrête là pour les détails administratifs, mais ils sont importants à connaître ,que vous souhaitiez devenir pet-sitter ou désiriez simplement trouver une personne pour garder vos chiens.

Quels sont les différents modes de garde de chien d’un Pet-Sitter ?

Garde du chien à votre domicile avec présence continue du pet-sitter

C’est le format choisi par ma belle-mère pour son Terre-Neuve et son Yorkshire. Le pet-sitter ou le couple qui effectue la mission vient dans sa maison le temps de son absence.

Cela signifie que pendant quelques jours voire quelques semaines (elle a déjà fait une garde de 3 semaines), le pet-sitter vit chez vous. Il dort dans votre chambre d’invités, utilise votre cuisine, votre salle de bains, peut faire un peu de ménage s’il en ressent le besoin, regarder votre tv…

Cette méthode n’est pas toujours acceptée car vous pouvez avoir l’impression que le pet-sitter entre dans votre intimité. En tout cas, je sais que je ne serais pas à l’aise en faisant ainsi, même si comme les personnes louant leur appartement, vous pouvez fermer à clé certaines pièces et mettre des cadenas sur les placards personnels.

Le gros avantage est pour le chien qui continue de vivre à son domicile. Certes, vous lui manquez (enfin, je l’espère !), mais il garde toutes ses habitudes. De plus, c’est rassurant pour vous de savoir où il vit en termes de sécurité. Vous savez qu’il ne peut pas sauter par-dessus la clôture, qu’il ne croise pas d’autres chiens dangereux, qu’il ne peut pas manger de mauvaises choses dans le jardin…

Il y a également d’autres avantages sans rapport direct avec le chien. La présence de personnes à votre domicile diminue le risque de cambriolage et le pet-sitter peut aussi récupérer un éventuel colis ou s’occuper plus globalement de la maison.

Visite régulière à votre domicile pour prendre soin de l’animal

Cette mission est souvent effectuée par les personnes seules ou les étudiants. Dans la journée, ils viennent à l’heure demandée pour s’occuper de l’animal. Souvent, cela se résume à vérifier qu’il ait de l’eau, à lui donner à manger, puis à le sortir pour qu’il fasse ses besoins.

étudiant pet sitter avec chien
Les étudiants et personnes seules aiment proposer comme mission de pet-stting la promenade quotidienne ou une visite à votre domicile.

L’animal bénéficie d’attention et a une coupure dans sa solitude. C’est une très bonne chose si vous avez de longues journées de travail ou si, exceptionnellement, vous ne pouvez pas rentrer aux heures habituelles.

Par contre, cette méthode de garde peut fonctionner quelques jours avec un chat car c’est un animal relativement autonome et solitaire. Pour un chien, ce n’est pas optimal. Il souffrira de solitude si pendant quelques jours, il n’interagit que deux fois une heure avec un pet-sitter.



La garde à votre domicile ou à celui du pet-sitter est vraiment mieux pour une durée supérieure à 24h.

Garde de l’animal à son domicile comme une pension familiale

C’est celle que je privilégie pour faire garder mes chiennes. Vous amenez votre animal chez le pet-sitter et il le garde à son domicile.

Je fonctionne ainsi car je n’aime pas avoir une personne chez moi quand je ne suis pas à la maison. De plus, mes chiennes qui ont tendance à être trop dépendantes de moi et de leur confort habituel maintiennent leur sociabilité en côtoyant des inconnus.

L’inconvénient est que le chien n’a plus plus sa routine habituelle, mais si le pet-sitter se comporte bien avec lui, il trouvera vite un rythme qui lui plaît. Mieux, s’il est le centre du monde pendant quelques jours, vous risquez d’être surpris en le voyant malheureux de partir du domicile de son pet-sitter… Mais, ne soyez pas jaloux, c’est une bonne chose : cela signifie qu’il a passé de bons moments.

Si vous choisissez cette méthode de garde, je vous conseille plusieurs vérifications avant de confier votre animal :

  • Connaître le nombre de chiens gardés. Il m’est arrivé de vouloir faire garder mes chiennes à Annecy et précise toujours que la plus jeune a très peur des autres chiens et qu’elle doit donc être uniquement avec Jodie. La femme me dit « oui », puis quelques messages plus tard, j’apprends qu’elle aura déjà 5 chiens avec elle ! J’ai donc coupé court à l’échange et trouvé une autre personne…
  • Savoir s’il y a d’autres animaux. Si votre chien court toujours après les chats, il vaut mieux éviter de le mettre dans une maison avec un chat.
  • Savoir où va dormir votre chien : dans un panier à l’intérieur de la maison, dans une pièce seule, dans un box… Selon le caractère de votre chien, il pourrait mal vivre une nuit seul dans un box.
  • Vérifier où vivra le chien au quotidien : enfermé dans un espace clos, au grand air dans un extérieur où il est impossible de fuguer, dans la maison avec les autres animaux…

Mon avis sur le pet-sitter : quels sont ses avantages et inconvénients ?

Les avantages d’un pet-sitter

Le premier avantage est évidemment de pouvoir confier votre compagnon à une autre personne, ce qui vous rend souvent un service énorme. Je le fais quand je pars sur un week-end chez des amis et que je ne peux pas emmener mes chiennes (ex : un mariage, un ami qui a un chien peu sociable…).

Mais, le pet-sitter, c’est aussi :

  • Une garde à petit prix
  • Une garde plus « humaine » qu’une pension où le chien reste dans un box sans contact. Beaucoup de pet-sitter restent également joignables pendant la garde et vous pouvez avoir des nouvelles régulières de votre protégé.
  • Une assurance que votre animal mange et boit, fait bien ses besoins, s’amuse.
  • Un échange idéal pour que votre chien devienne plus sociable.
  • Une augmentation de l’activité du chien car souvent, les pet-sitter bien choisis adorent les animaux et comme ils découvrent le vôtre, ils échangent et jouent beaucoup avec lui.
  • L’assurance de confier votre animal à une personne qui connaît les besoins des chiens, les réactions en cas de problème de santé… (Cela est vrai si vous confiez l’animal à une personne déclarée et certifiée).

Les inconvénients d’un pet-sitter

Comme rien n’est parfait, il y a toujours quelques inconvénients :

  • Même si le prix est faible, une garde de plusieurs semaines représente un vrai budget.
  • L’inquiétude existe toujours en laissant votre chien à un inconnu. Le mieux restant de trouver un bon garde d’animaux et de toujours confier l’animal à cette personne.
  • Il est parfois dur de trouver un bon garde, surtout dans les petites villes.
chien qui essaie de passer sous une barrière
Soyez sûr que le pet-sitter est expérimenté et ne laisse pas des possibilités de fugue pour le chien.

Les alternatives de gardiennage pour un chien

Si vous ne souhaitez pas faire appel à un pet-sitter, il y a quelques alternatives professionnelles ou non. En voici quelques-unes.

Prendre le chien avec vous.

Oui, je suis gentil à vous le rappeler ! Plus sérieusement, en aménageant vos vacances, il est parfois faisable d’amener le chien. Mais, est-ce mieux de vivre à moitié vos vacances car un animal est malheureusement considéré comme une gêne dans plein d’endroits (plage, restaurant, hôtel, transports en commun…), de l’enfermer toute la journée dans une location en priant pour qu’il n’abîme rien ou de le confier à un pet sitter ?

Le confier à un proche.

C’est ce que je privilégie pour les grandes séparations. Ainsi, ma mère vient vivre chez moi pendant deux semaines le mois prochain car je voyage au Canada. Mais, ce n’est pas toujours facile de trouver un proche aimant les chiens et sachant s’en occuper.

De plus, si ma mère vient, c’est parce que mon père ne veut pas de chien constamment chez lui. Et oui, il y a encore beaucoup de personnes pour qui un adorable chien ne signifie qu’obligations, poils au sol et quelques aboiements quand il a peur…

Le mettre en pension.

Beaucoup de maîtres privilégient la pension au pet-sitter. Le prix est moins cher, les pensions sont faciles à trouver et ils ont souvent des places disponibles.

Néanmoins, toutes les pensions ne sont pas pareilles. Si je confierais volontiers mes chiennes à une pension familiale où l’animal vit à la maison (et donc, cela se rapproche fortement du pet-sitting, à part le nom), je ne mettrai mes Cavalier King Charles dans un box extérieur où elles ne voient personne.

Ce type de pension est supportable pour les grands chiens courageux, habitués à l’extérieur, et encore, ce n’est pas ma tasse de thé !

Quel est le tarif d’un pet-sitter ?

Les tarifs d’un pet-sitter varie entre 6 et 20€ par jour et par chien.

Le prix peut évoluer selon votre ville, le mois de l’année (ex : plus de personnes recherchent un pet-sitter en août qu’en mars), le mode de garde, la durée (plus elle est longue, plus le prix par jour baisse), le niveau d’expérience de la personne…

Il peut aussi avoir un prix un peu gonflé en passant par les plateformes car ces dernières prennent une commission. Mais, dans le même temps, le pet-sitter est obligé d’afficher un prix compétitif et cela provoque souvent des tarifs plus bas.

Ensuite, des surcoûts peuvent s’appliquer selon des pet-sitter comme une indemnité kilométrique s’il vient chercher le chien chez vous, le coût des croquettes si vous ne les fournissez pas…

Si vous faites garder votre chien chez un pet-sitter qui fait davantage office de pension, vous serez souvent obligé de réaliser un vaccin contre la toux du chenil.

Où trouver des annonces de pet-sitter ?

Le bouche à oreilles fonctionne toujours pour ce type de services. Si un ami vous parle d’un pet-sitter excellent qu’il a eu pour son chien, demandez-lui les coordonnées. Comme pour les toiletteurs à domicile, les perles rares méritent toute votre attention.

Vous pouvez aussi rechercher sur des sites comme Le Bon Coin ou Vivastreet où il y a parfois des annonces de particuliers. Mais, je trouve que le niveau de compétences des pet-sitter sur ces plateformes n’est pas toujours suffisant. On y trouve souvent des personnes qui veulent juste gagner de l’argent ou tromper l’ennui et qui ne sont pas déclarées.

Pour moi, le mieux est de rechercher des sites web de pet-sitter (ils sont malheureusement trop rares) ou d’aller sur les sites spécialisés comme DogBuddy (devenu récemment Rover).

En s’inscrivant dessus, le pet-sitter doit remplir un profil qui vous assure de bien le connaître avant même le premier contact. De plus, comme c’est un site spécialisé, sa démarche de rechercher de tels sites prouve qu’il est vraiment motivé.

Vous avez également le tarif/jour clairement indiqué et savez si les jours envisagés pour faire garder votre chien sont libres.

Mieux, en passant par un site comme DogBuddy, vous avez automatiquement une assurance vétérinaire qui couvre vos dépenses si votre chien est malade pendant la garde. Un service d’assistance est offert aux pet-sitter qu’ils peuvent contacter en cas de problème ou d’interrogation.

Bref, vous laissez votre compagnon à une seule personne, mais c’est toute une équipe derrière qui peut l’aider si besoin.

C’est pour cette raison que je passe dorénavant par ce site pour trouver mon pet-sitter en ligne.

Vou souhaitez découvrir le site, je vous invite à le faire en cliquant sur le bouton :




Faire garder son chien par un Dog Sitter : infos & conseils
5 (100%) 1 vote[s]