Race de chien Dingo : infos & chiffres

Les dingos sont l’un des rares cas de chiens sauvages à prospérer dans la nature. Et bien qu’il soit illégal d’en garder un comme animal de compagnie comme lui dans son Australie natale, il y en a qui le font quand même.

Le dingo est également connu sous plusieurs autres noms indigènes australiens, dont Joogong, Mirigung, Noggum, Boolomo, Papa-Inura, Wantibirri, Maliki, Kal, Dwer-da, Kurpany, Aringka, Palangamwari, Repeti et Warrigal.

Néanmoins, je doute que vous n’ayez entendu ces noms jusqu’à présent !

Race de chien Dingo

LE DINGO EN CHIFFRES

  • Espérance de vie : 12 à 15 ans
  • Taille : 45 à 60 cm
  • Poids : 10 à 20 kg

CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES DU DINGO

Comparé à d’autres chiens de taille similaire, le dingo a des dents canines plus longues, un long museau et un crâne plus plat.

Son poids moyen est de 10 à 20 kg. La plupart des dingos sont multicolores, avec de petites marques blanches sur la poitrine, le museau, les pattes et/ou les pieds. Sa fourrure, de couleur sable à brun rougeâtre, est généralement courte, bien que l’épaisseur et la longueur du poil dépendent du climat de la région.


PERSONNALITÉ ET TEMPÉRAMENT DU DINGO

Le dingo est généralement timide envers les humains. Cependant, certains courageux (ou téméraires) s’aventurent dans les parcs, les rues et les banlieues.

Le dingo est un animal très social qui, dans la mesure du possible, forme une meute stable avec des territoires clairement définis. Contrairement aux loups, le dingo chasse rarement en meute, préférant chasser en solitaire.

Il est nocturne dans les régions plus chaudes, mais plus actif pendant la journée par temps plus frais. C’est vraiment un signe d’adaptation remarquable.

HISTOIRE ET CONTEXTE DU DINGO

Le premier Dingo a été enregistré au zoo de Londres en 1828 ; on l’appelait simplement le chien australien.

Cependant, le plus ancien fossile connu de Dingo date d’environ 1450 avant J.-C. (bien qu’il soit soupçonné d’être encore plus ancien). Il a été introduit sur le continent australien par des colons humains il y a plusieurs milliers d’années, mais une fois que les Dingo se sont éloignés du contrôle humain, ils ont formé des meutes complexes.



Prédateur canin rapide, le Dingo se nourrit de lapins et d’autres petits animaux sauvages, ainsi que du bétail des éleveurs. C’est aussi la raison pour laquelle de nombreuses personnes en Australie et dans certaines parties de l’Asie du Sud-Est (où il a migré il y a longtemps) considèrent le chien comme de la vermine.

Les débats sur le traitement qu’on doit lui réserver sont courants. Comme pour les bergers français qui se plaignent de la réimplantation de loups, les éleveurs australiens se plaignent des actions des dingos.

Rien que dans l’État australien du Queensland, on estime qu’il y a entre 200 000 et 350 000 dingos.

Ces dernières années, des organisations telles que la Dingo Study Foundation et l’Australian Native Dog Foundation se sont consacrées à l’étude de cette race.



Race de chien Dingo : infos & chiffres
Noter cet article