Les chiens peuvent-ils avoir le syndrome de Down ?

Quand on passe beaucoup de temps avec les chiens, on se rend compte qu’ils ont souvent des comportements parfaits pour coller avec celui des humains. Pour paraphraser Forrest Gump, nous « allons ensemble comme des petits pois et des carottes ». Ce qui rend le partenariat humain-chien si parfait, c’est notre combinaison unique de similitudes et de différences.

le chien et la trisomie

Mais parfois nos similitudes ont un côté négatifs – comme les maladies qui affectent à la fois les chiens et les humains. Il s’agit notamment de certains types de cancer, du diabète, de l’épilepsie et de l’insuffisance cardiaque congestive, pour n’en nommer que quelques-uns.


Le syndrome de Down, plus souvent appelée « trisomie 21″, est une anomalie chromosomique courante chez les humains. La question qui s’ensuit naturellement est : les chiens peuvent-ils avoir le syndrome de Down ? »

Qu’est-ce que le syndrome de Down ?

Il est important de d’abord comprendre ce qu’est le syndrome de Down.

Dans chaque cellule du corps humain se trouve un noyau où le matériel génétique est stocké dans les gènes. Les gènes portent les codes responsables de tous nos caractères héréditaires et sont regroupés selon des structures en forme de tige appelées chromosomes. Typiquement, le noyau de chaque cellule contient 23 paires de chromosomes, dont la moitié est héritée de chaque parent. Le syndrome de Down se produit lorsqu’une personne a une copie supplémentaire complète ou partielle du chromosome 21.

Quels sont les symptômes de la trisomie ?

La présence de ce matériel génétique supplémentaire peut avoir de nombreux effets. Les personnes atteintes du syndrome de Down ont un certain degré de déficience intellectuelle, mais cela peut varier considérablement d’une personne à l’autre.

Certaines des caractéristiques physiques communes de la trisomie 21 comprennent :

  • Un visage aplati, en particulier l’arête du nez
  • Des yeux en forme d’amande qui s’inclinent vers le haut
  • Un cou court
  • Petites oreilles
  • Une langue qui a tendance à sortir de la bouche
  • Minuscules taches blanches sur l’iris (partie colorée) de l’œil
  • Petites mains et petits pieds
  • Une seule ligne à travers la paume de la main (pli palmaire)
  • Petits doigts rosés qui parfois s’incurvent vers le pouce
  • Tonus musculaire médiocre ou articulations lâches
  • Taille plus petite chez les enfants et les adultes

Les personnes atteintes du syndrome de Down peuvent également avoir divers problèmes médicaux. Les plus courantes sont :

  • Perte auditive (jusqu’à 75 % des personnes atteintes du syndrome de Down peuvent être touchées)
  • L’apnée obstructive du sommeil, qui est un état où la respiration de la personne s’arrête temporairement pendant son sommeil (entre 50 et 75 %).
  • Infections de l’oreille (entre 50 et 70 %)
  • Maladies oculaires (jusqu’à 60 %), comme les cataractes et les problèmes oculaires nécessitant des lunettes.
  • Malformations cardiaques à la naissance (50 %)

Les chiens peuvent-ils avoir le syndrome de Down ?

Déterminer si un chien peut être atteint de trisomiedépend de la façon dont vous examinez la question. Dans les pays occidentaux, on estime qu’environ 1 bébé sur 700 nés en est atteint. On ne peut certainement pas en dire autant des chiens. Si le syndrome de Down se manifeste chez le chien, c’est beaucoup plus rare.

Génétiquement, les chiens et les humains ont beaucoup de similitudes, mais des différences importantes existent évidemment. Par exemple, les gens ont 23 ensembles de chromosomes alors que les chiens en ont 39. Par conséquent, la duplication de tout ou partie du chromosome 21 aurait des effets différents chez les deux espèces.

Il est toutefois intéressant de noter que les scientifiques utilisent des souris génétiquement modifiées comme modèles dans la recherche sur le syndrome de Down. Ces souris portent une portion supplémentaire de leur chromosome 16, qui porte des gènes comparables à ceux du chromosome 21 humain. Le résultat est qu’une souris peut avoir des caractéristiques similaires au syndrome de Down humain. N’oubliez pas, cependant, qu’il ne s’agit pas de souris d’origine naturelle ; elles ont été génétiquement modifiées.



Même en élargissant la définition de trisomie canine pour y inclure toute duplication génétique qui entraîne des anomalies cliniques semblables à celles observées chez les personnes atteintes du syndrome de Down, la maladie n’a tout simplement pas été décrite chez les chiens.

Trois explications sont possibles :

  • Ces types d’anomalies chromosomiques entraînent généralement une mort précoce chez le chien.
  • Les tests génétiques nécessaires pour identifier les chiens atteints de trisomie ne sont tout simplement pas effectués.
  • La maladie n’existe pas.

Affections qui ressemblent à la trisomie 21 chez le chien

D’autre part, des troubles congénitaux ou de développement sont couramment diagnostiqués chez les chiens qui présentent certaines similitudes cliniques avec le syndrome de Down.

L’hypothyroïdie congénitale en est un bon exemple. Elle est causée par des taux faibles ou absents d’hormones thyroïdiennes à la naissance et au début de la vie, ce qui entraîne une certaine combinaison des facteurs suivants :

  • Croissance lente entraînant finalement une petite taille
  • Tête large
  • Langue large et proéminente
  • Membres courts
  • Allure anormale
  • Mauvais tonus musculaire
  • L’ennui mental
  • Ouverture retardée des yeux et des oreilles
  • Retard de l’éruption dentaire

D’autres conditions qui pourraient être confondues avec la trisomie chez les chiens comprennent le nanisme pituitaire, l’hydrocéphalie congénitale, le déficit en hormone de croissance…

Si vous pensez que votre chien pourrait souffrir du syndrome de Down, parlez-en à votre vétérinaire. Il peut recommander un plan de diagnostic approprié et faire des recommandations de traitement une fois le diagnostic posé.

Noter cet article